Zachary Paradis a bien fait devant le filet des Éllites.

Les Élites renouent avec la victoire

Les Élites de Jonquière ont retrouvé le sentier de la victoire, samedi après-midi, au Foyer des loisirs. En l’emportant 3-2 en tirs de barrage devant les Albatros du Collège Notre-Dame, la formation de hockey midget AAA a mis fin à une courte série de deux défaites.

Édouard Charron a scellé l’issue du match à la quatrième ronde de la fusillade, en déjouant le gardien Raphael Audet. Charles Tremblay a aussi marqué pour les Élites en pareille circonstance, tout comme Malcolm Doré-Boucher chez les Albatros.

En temps réglementaire, Thomas Savard a donné les devants aux Élites en première période grâce à son premier but de la saison, mais Marc-Olivier Mathurin a créé l’égalité avant la fin de l’engagement.

En deuxième, Antoine Michaud a fait 2-1 Albatros, puis Mikisiw Awashish a ramené les deux équipes à la case départ à l’aide d’un tir sur réception. Aucun but n’a été marqué en troisième.

Après la rencontre, l’entraîneur-chef Steve Thériault avait noté un meilleur engagement de ses troupes, après deux rencontres où ce fut plus difficile.

«On n’était vraiment pas content des deux derniers matchs, c’était loin de l’identité des Élites et on s’est parlé dans le blanc des yeux avant le match, a fait savoir Thériault. Ce n’était pas une grosse stratégie, c’était surtout de se regrouper et de jouer en équipe. C’est encore fragile. Une chose est sûre, c’est qu’on s’adapte au rythme de l’autre équipe, c’est-à-dire qu’on est en mesure d’être nez à nez avec les meilleures équipes de la ligue, mais quand on retrouve une équipe qui connaît moins de succès, on a plus de difficulté. On se contente encore de peu et c’est très dur et très long d’amener une constance au niveau de l’effort.»

Les Élites ne disputent pas de match la semaine prochaine, ce qui va permettre au personnel hockey de libérer les joueurs quelques jours la fin de semaine prochaine. Ceux qui vivent en pension vont retourner dans leur famille.

«Ça va leur faire du bien de prendre une petite pause, a affirmé Steve Thériault. On sent une fatigue physique, mais une fatigue mentale également.»

Boulianne rappelé par les Wildcats

Les Élites devaient se débrouiller sans les services de l’attaquant Mathieu Boulianne, rappelé par les Wilcats de Moncton. Le choix de cinquième ronde au dernier repêchage a même récolté son premier point à son premier match, vendredi, face aux Remparts.

Pour Steve Thériault, ce rappel n’a rien d’un hasard.

«C’est pleinement mérité pour Mathieu, a-t-il réagi. Il a toujours eu beaucoup de potentiel, mais dans la dernière année, il a gagné en maturité dans tous les éléments de sa vie. Que ce soit au niveau académique, au niveau hockey et à l’entraînement, il est dédié et il est prêt à devenir un vrai joueur de hockey. Il est passé à l’étape suivante et c’est en train de payer pour lui.»