Entraîneur-chef des Élites midget AAA de Jonquière, Steve Thériault souhaite plus de rigueur et de constance de la part de ses troupes. Après une victoire à l’arraché samedi, les Jonquiérois se sont inclinés 3-2 en prolongation dimanche.

Les Élites récoltent trois points sur quatre

Même s’ils ont récolté trois points sur une possibilité de quatre, les Élites de Jonquière ont connu une fin de semaine difficile sur la route dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Après avoir arraché un gain de 3-2 au Rousseau-Royal de Laval-Montréal samedi, la troupe de Steve Thériault s’est inclinée 3-2 face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne dimanche.

Même s’il souhaite plus de constance de la part de ses protégés, le pilote des Élites a tout de même souligné la remontée de sa formation pour combler un retard de deux buts. Jérémie Biakabutuka a finalement tranché le débat tôt en prolongation au profit des Riverains.

« Le point positif, c’est que dans les deux matchs d’en fin de semaine, on est revenu de l’arrière. (Dimanche), on s’est retrouvé en prolongation. On jouait à 3 contre 3 et c’est un revirement en zone offensive qui a créé un 3 contre 1 pour eux. Ils ont eu un bon lancer contre notre gardien qui a été déjoué », a d’abord commenté Steve Thériault à l’autre bout du fil.

Cela dit, l’entraîneur-chef s’attend à plus de rigueur de la part de ses joueurs. « Après 14 matchs, il y a des notions élémentaires qu’on commence à être tannés de répéter. On va essayer de le faire d’une autre façon, mais on veut qu’ils soient plus constants dans leur préparation, dans leur façon de se comporter. On leur demande de l’intensité, de l’effort et du dépassement de soi alors qu’ils ont tendance à se contenter de peu. Dans le match d’aujourd’hui, on a commencé à voir la vraie identité des Élites à mi-chemin du match et c’est ce qu’il faut retenir », énonce-t-il.

L’entraîneur-chef et ses adjoints vont prendre un peu de recul pour analyser les deux matchs où leurs protégés ont connu « trois bonnes périodes sur six ». « On manque de rigueur par moment. Or, dans une ligue compétitive comme le midget AAA, on n’a pas le choix d’être prêts. La saison régulière est faite pour apprendre et il faut savoir tirer profit des bons comme des mauvais moments.

« L’an passé, c’était la même chose. C’est un processus normal, mais il faut apprendre le plus rapidement possible. Quand on répète les mêmes erreurs, on fait du surplace. On perd du temps au lieu d’avancer. On pourrait passer à autre chose avec eux, car on a une belle équipe avec beaucoup de talent et de potentiel », note le pilote des Jonquiérois. 

Malgré la défaite, Édouard Dostie s’est distingué en marquant les deux buts des siens, le premier sur des passes de Mikisiw Awashish et Vincent Fortin, et le second en avantage numérique, avec l’aide d’Édouard Charron et de Mathieu Boulianne. Dostie a d’ailleurs mérité la première étoile du match, même si les gardiens se sont aussi démarqués durant cette rencontre. Le gardien des Riverains, Justin Bourque, a obtenu la 2e étoile du match après avoir repoussé 35 des 37 dirigés contre lui, tandis que le cerbère des Élites, Samuel Richard, a été gratifié de la 3e étoile après avoir fait face à 23 tirs.