Les Élites passent en quart de finale

Les Élites de Jonquière ont évité de prendre leurs adversaires à la légère, vendredi, et ça a payé. Forts d’un blanchissage de 4-0 aux dépens des Valley Wildcats, les protégés de Steve Thériault ont terminé premiers de leur groupe dans le cadre du Challenge Midget AAA à Gatineau. Les Jonquiérois affronteront donc les Vikings de Saint-Eustache en quart de finale samedi matin.

« Je suis très content de l’engagement des gars, a commenté le pilote des Jonquiérois. Leur défi, ce soir, c’était justement d’imposer notre rythme, ce qu’on n’a pas fait souvent durant la saison et je leur donne une bonne note. Ils ont vraiment bien fait ça. Il y a eu de l’indiscipline en troisième, mais c’était peut-être en raison du pointage. Toutefois, nos joueurs utilisés en désavantage numérique ont fait un très bon travail. Ç’a été une belle victoire d’équipe ! »

Explosion en deuxième

Encore une fois, les Élites ont dû faire preuve de patience avant de sauter sur la glace, puisque le match contre les Valley Wildcats a débuté avec une heure et demie de retard. La rencontre avait des airs de déjà-vu, puisque comme la veille, aucun des deux clubs n’est parvenu à s’inscrire au pointage en première. Puis, en deuxième, les Élites se sont éclatés avec trois buts sans réplique. Avec à peine 1mn30 d’écoulée, Mikisiw Awashish a profité d’un avantage numérique pour permettre aux Jonquiérois de prendre les devants 1-0. Puis, 42 secondes plus tard, Félix Tremblay doublait l’avance des siens. À mi-chemin de la rencontre, Antoine Savard est venu à son tour conforter l’avance des Élites qui ont retraité au vestiaire avec une priorité de 3-0. Après 40 minutes de jeu, les Élites avaient dirigé 27 tirs contre le cerbère des Wildcats, Liam Oxner, tandis que ces derniers n’avaient décoché que six lancers sur Zachary Paradis qui devait trouver une façon de rester vigilant.

En troisième, Pierre-Luc Guy a lui aussi noirci la feuille de pointage pour permettre aux Élites de confirmer une victoire de 4-0.

À noter que le gardien des Wildcats a mérité la première étoile du match, lui qui a repoussé 28 des 32 tirs dirigés contre lui. Quant à Zachary Paradis, même s’il n’a reçu que 13 lancers, il a pu savourer le jeu blanc. Malheureusement, cette statistique n’apparaîtra pas à sa fiche puisque ce match ne comptait pas dans le classement régulier du circuit.

« En première et en deuxième, il n’a pas été très sollicité, mais il a bien fait ça en troisième. Il a eu plus de lancers en raison des nombreux désavantages qu’on a eus. Avant le match on lui a demandé de rester concentré et allumé. Depuis un bon bout de temps, on n’a rien à redire contre Zachary. C’est un gardien de premier plan », a souligné Steve Thériault.

Meneurs de la section avant les matchs de vendredi soir, les Lions du Lac-Saint-Louis qui avait vaincu les Élites en tournoi à la ronde, ont perdu 4-2 contre les Intrépides de Gatineau pour ainsi conclure au 2e rang.