Le directeur de la structure intégrée et entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault.

Les Élites ont hâte de passer à l'action

Éliminés de la coupe Jimmy-Ferarri depuis le 8 mars, les Élites de Jonquière de la Ligue de hockey midget AAA ont passé les 18 derniers jours en mode attente en vue de leur premier match de la coupe Dodge. Les adversaires des troupiers de Steve Thériault maintenant connus, le pilote des Jonquiérois admet que son équipe a hâte de renouer avec l'action alors qu'ils visiteront les Commandeurs de Lévis le 31 mars.
« Les gars ont hâte de jouer. Ils veulent jouer ensemble, ils veulent gagner et ils veulent tout donner vendredi », lance Steve Thériault. Les Élites auront cependant du pain sur la planche alors que les Commandeurs ont offert une solide opposition aux champions de la saison régulière, le Blizzard du Séminaire Saint-François. Un trait de ses adversaires qui n'a pas échappé à Thériault.
« Ils ont constamment progressé cette année et ont très bien joué en séries. Ils ont rivalisé avec Sainte-Foy (Séminaire Saint-Franços) et il faut être prêts à jouer contre eux. Leur cheminement a été bon et c'est la clé du succès dans cette ligue », évalue-t-il.
Si les Élites sont en congé forcé depuis près de trois semaines, les entraînements ont toutefois repris pour l'équipe. « Au début, on a pris une semaine de congé, c'était inutile de se préparer trop tôt alors qu'on ne savait pas quand on jouerait de nouveau, explique Thériault. Depuis, on a eu trois bons entraînements et on en aura quatre au niveau collectif dans la semaine qui s'en vient. On a aussi profité du congé pour travailler certaines facettes individuelles. »
Si les ouailles de Steve Thériault seront en santé face aux Commanders, ils devront se passer des services du gardien Jonathan Cournoyer, lui qui a été suspendu pour trois rencontres à la suite d'un geste porté lors du match numéro trois de la série quart de finale de la coupe Jimmy-Ferarri face aux Riverains du Collège Charles-Lemoyne.
Cournoyer avait purgé deux matchs de sa suspension lors des affrontements quatre et cinq face aux Riverains, mais devra purger le match restant, même si la coupe en jeu n'est pas la même que celle lors du geste posé. Zachary Paradis sera le gardien partant.