L'entraîneur des Élites, Steve Thériault

Les Élites n'ont pas de pression

Contrairement à la situation vécue l'an dernier, alors qu'ils venaient de célébrer le championnat de la saison régulière, Steve Thériault estime que les Élites de Jonquière peuvent entamer les séries éliminatoires du midget AAA sans aucune pression sur les épaules. Ils le feront mercredi soir, quand ils visiteront les Albatros du Collège Notre-Dame pour le premier match d'une série au meilleur de cinq parties.
« Tout peut arriver en première ronde, souligne le pilote des Élites. Il y a toujours des surprises. Je ne pense pas que ça fait le bonheur de Notre-Dame d'affronter Jonquière. On s'en va là sans pression. Nous allons jouer avec l'argent du casino. C'est différent de l'an dernier. Peut-être que c'est un rôle qui va mieux nous aller. »
Steve Thériault sait très bien que les Albatros partent favoris sur papier. En saison régulière, en cinq parties, les Élites ont été limités à une victoire en prolongation et à une défaite en fusillade contre le Collège Notre-Dame. L'entraîneur croit cependant que l'écart entre les deux équipes a beaucoup diminué au cours de la saison et que le rendement de sa formation pendant les derniers mois du calendrier lui permet d'espérer de bons résultats.
« Lorsque nous les avons visités en octobre, nous avons vraiment vu un écart entre les deux équipes, rappelle Steve Thériault. Ils nous avaient battus 9-1 et 5-3. Nous n'avions jamais été dans le coup. Dans nos derniers matchs contre eux, nous avons vu que l'écart a diminué. Nos neuf dernières périodes contre eux ont prouvé que nous pouvons rivaliser avec eux.
« Notre façon de finir la saison nous donne le droit d'être en confiance pour cette première ronde. Depuis le Challenge midget AAA du mois de décembre, nous avons la troisième ou quatrième meilleure fiche de la ligue. Nous sommes satisfaits de ce rendement. Ça signifie que nous avons amené un peu plus de constance dans notre jeu et que chaque joueur est dans la bonne chaise. La progression des joueurs a été bonne et nous avons autant de profondeur que les autres équipes. »
Ceci étant dit, Thériault souligne que les Albatros forment une équipe bien balancée. Elle peut compter sur un excellent duo de gardiens et sur un groupe de défenseurs à la fois efficaces en défensive et capables d'appuyer l'attaque. Son offensive ne repose pas uniquement sur un trio et certains de ses attaquants travaillent bien sans la rondelle.
« C'est une équipe qui exerce un échec avant agressif et qui met beaucoup de pression dans les trois zones, précise Steve Thériault, qui confiera la défense du filet des Élites à Jonathan Cournoyer. Il sera important d'avoir une exécution rapide et de garder les choses simples pour ne pas donner de revirements.