Les Élites de Jonquière

Les Élites gaspillent une avance de deux buts

Les Élites de Jonquière étaient en excellente posture pour mettre fin à une vilaine séquence lors de leur deuxième match au Challenge CCM midget AAA, face au Phénix du Collège Esther-Blondin, mais un effondrement en troisième période est venu tout bousiller.
Menant 4-2 après 40 minutes, les Jonquiérois ont cédé trois fois au dernier engagement pour s'incliner 5-4. L'un des meilleurs espoirs au prochain repêchage de la LHJMQ, Xavier Parent, a d'abord marqué son deuxième de la rencontre en avantage numérique. Puis, coup sur coup avec cinq minutes à faire, Christophe Farmer et Brooklyn Kalmikov ont placé le Phénix en avant pour infliger une 15e défaite consécutive aux Élites en saison régulière. Dans le cadre du Challenge midget AAA, les matchs impliquant des équipes du circuit québécois comptent au classement général.
Le match a aussi mal débuté pour les Élites qu'il s'est terminé. Ils perdaient 2-0 après cinq minutes de jeu. Carl-Olivier Guignard a remis les Jonquiérois dans la rencontre en fin de première. Mathieu Boulianne s'est mis au travail en deuxième, trouvant le fond du filet à trois reprises, mais l'avance de deux buts n'a pas survécu à la troisième période.
«Offensivement, ils ont beaucoup de talent, d'indiquer l'entraîneur-chef jonquiérois Steve Thériault, soulignant la performance du trio de Boulianne, complété par Marc-Antoine Gagné et Carl-Olivier Dignard.
«Ça en aurait pris un peu plus de la part des autres trios pour les supporter en troisième période», d'admettre Thériault.
«Quand le duo de 15 ans de Samuel Poulin et Xavier Parent était sur la glace, ils allaient chercher beaucoup de temps forts. Sur 60 minutes, c'est difficile de les contrer. On ne peut pas rivaliser avec des équipes comme eux si on n'a pas les 20 joueurs qui offrent leur 100% sur la glace comme ça été le cas.»
Rien n'est perdu pour les Élites qui accéderaient à la ronde éliminatoire avec une victoire vendredi, face aux champions en titre, les Gaulois du Collège Antoine-Girouard. «Ce qui est important, c'est qu'il y aura un enjeu. On devra faire preuve de caractère. On est arrivés ici avec l'intention de se rendre loin et on a notre sort entre les mains. Il faut s'assurer qu'on ne répètera pas l'erreur d'aujourd'hui et que les 20 joueurs vont se présenter pour faire face à la musique», d'espérer Steve Thériault.