Les Élites de Jonquière ont vu leur parcours prendre fin au Challenge midget AAA vendredi avec une défaite crève-coeur de 3-2 face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe.

Les Élites éliminés au Challenge midget AAA

En se présentant sur la glace Dean Bergeron du Complexe sportif Jean-Claude Tremblay, tard vendredi soir, les Élites de Jonquière n’avaient besoin que d’un point de plus à leur total pour passer en quart de finale du 13e Challenge midget AAA CCM. Une défaite en prolongation ou en fusillade contre les Gaulois de Saint-Hyacinthe faisait l’affaire. Malheureusement, les champions en titre se sont inclinés 3-2 face aux Gaulois, ce qui a mis fin à leur tournoi.

La défaite est d’autant plus crève-coeur que les Gaulois ont marqué sur un jeu de puissance avec 32 secondes à écouler dans le match. Si les deux clubs avaient fait match nul, ils auraient tous deux passé en ronde éliminatoire. Les Élites ont été les premiers à s’inscrire au pointage en deuxième période  sur un tir de Félix Gauthier. Toutefois, les Gaulois ont rebondi avec deux buts consécutifs en troisième. Avec moins de six minutes à faire, Mathis Jobin a créé l’égalité, mais les Gaulois ont eu le meilleur, Édouard Charron marquant en toute fin de rencontre. 

À l’issue de la ronde préliminaire, huit des 24 équipes en lice poursuivent l’aventure samedi, sur les deux glaces du Centre Jean-Claude Tremblay de La Baie. Pour la ronde des quarts de finale du tournoi, les organisateurs ont retenu les champions de chacune des six divisions de la phase préliminaire. À ces formations, ils ont ajouté les deux meilleurs deuxièmes.

Si certaines formations étaient déjà qualifiées avant leur dernier match du tournoi à la ronde, les Estacades de Trois-Rivières ont profité de leur dernier match pour confirmer leur qualification grâce à une écrasante victoire de 13-0 contre Newbridge Academy.

«Nous avions calculé qu’il fallait terminer ce match avec un différentiel d’au moins huit buts en notre faveur, a expliqué l’entraîneur des Estacades, Frédéric Lavoie. À +8, nous passions devant le Lac-Saint-Louis parmi les meilleurs deuxièmes. Peu importe le pointage, nous avons toujours abordé le match comme si c’était encore 0-0. Habituellement, tu lèves le pied quand c’est 5-0. Je suis allé voir l’entraîneur de l’autre équipe, je le connais un peu, et je lui ai expliqué que c’était notre réalité. Il a très bien compris.»

Demi-finales

L'une des deux demi-finale du Challenge midget AAA mettra en vedette les deux équipes de Québec. En matinée, en quart-de-finale, les Chevaliers de Lévis ont signé une 32e victoire consécutive pour demeurer invaincus cette saison. La victoire de samedi matin, tout comme celle de mercredi face à une formation des Maritimes, ne sont toutefois pas officielles et ne comptent pas au classement. Les troupiers de l'ancien adjoint des Sags Mathieu Turcotte n'ont eu aucune difficulté à venir à bout du Wild de Kensington, la première équipe des Maritimes depuis le début du tournoi à se qualifier pour la ronde éliminatoire. Ils ont toutefois frappé un mur alors que les Lévisiens ont pris les devants 6-0 pour l'emporter 7-3. Pendant ce temps, le Blizzard du Séminaire Saint-François a eu besoin de la prolongation pour passer au tour suivant, face à la surprise de la compétition, l'Albatros du Collège Notre-Dame. Deuxièmes au classement général, les Cantonniers de Magog ont également eu besoin du temps supplémentaire, et ce pour une deuxième journée de suite, pour défaire les Estacades de Trois-Rivières. Le choix de première ronde des Foreurs de Val-dOr au dernier repêchage de la LHJMQ Marshall Lessard a joué les héros. Dans la dernière rencontre, les tombeurs des Élites, les Gaulois de Saint-Hyacinthe, ont poursuivi leur chemin avec une victoire de 4-1 sur les Lions du Lac-Saint-Louis. 

Vendredi, les Chevaliers ont porté leurs séries de victoires et de matchs consécutifs sans défaite à 30 (deux records de la Ligue midget AAA) en disposant du Collège Charles-Lemoyne, 7-3. Ils ont ainsi continué d’améliorer les records du circuit pour le nombre de victoires de suite et pour le nombre de matchs consécutifs sans défaite. 

Retard

La rencontre a été arrêtée pendant plus de 45 minutes en deuxième période quand un joueur des Riverains qui était tranquillement assis au banc de l’équipe a été touché à la gorge par un bâton, résultat d’une mise en échec appliquée juste devant lui. Le jeune homme avait peine à respirer, ce qui a nécessité l’intervention des soigneurs et ensuite des ambulanciers. Tout est finalement rentré dans l’ordre et il est revenu au jeu plus tard au deuxième tiers.