William Blackburn était devant le filet des Élites pour ce premier match.

Les Élites échappent le premier match des séries

Les Élites de Jonquière n’ont pas lésiné sur les efforts devant une belle foule de plus de 325 spectateurs réunis au Foyer des loisirs, mais ils se sont heurtés à un gardien en pleine possession de ses moyens en Jasmin Simon des Grenadiers de Châteauguay. Si bien que la troupe de Maxime Desruisseaux s’est inclinée 3-1 à l’issue de ce premier duel des huitièmes de finale de la Ligue de hockey midget AAA.

Même s’ils ont dominé 31-22 dans les tirs au but à l’issue de la rencontre, les Jonquiérois ne ont semblé un peu amorphes en première et ce sont les visiteurs qui en ont profité pour s’inscrire en premier au pointage sur un tir de Zachary Chalifoux, qui a frappé la barre de métal pour retomber derrière William Blackburn. Les Élites on ensuite profité d’un 5 contre 3 de deux minutes complètes sans toutefois parvenir à niveler la marque.

Les locaux ont amorcé la deuxième avec énergie, mais encore une fois, ce sont les visiteurs qui sont parvenus à s’inscrire au pointage sur un beau jeu de passes. James Logan a étiré son bâton pour pousser la rondelle derrière Blackburn, qui n’y pouvait rien. C’est finalement à mi-chemin de la rencontre que les Élites sont parvenus à percer la muraille de Simon par l’entremise de Mathis Roy, avec la complicité de Félix Gagnon. Par la suite, les locaux ont eu beau redoubler d’ardeur, rien ne fonctionnait.

En troisième, les Élites ont vraiment tout donné, mais encore une fois, le gardien des Grenadiers est parvenu à s’imposer, bloquant les 12 tirs dirigés contre lui. Malheureusement pour les Élites, un cafouillage à la ligne bleue alors qu’ils avaient retiré leur gardien et qu’ils profitaient d’un avantage numérique, a permis à Frédéric Dutil de s’échapper et de marquer dans un filet désert avec neuf secondes à faire à la rencontre.

Les Élites de Jonquière ont connu un match en crescendo et malgré tous les efforts déployés, ce sont les Grenadiers de Châteauguay qui ont remporté le premier match de la série 3 de 5, lundi, devant une belle foule, à Jonquière. Les Jonquiérois pourront se reprendre mardi, à 19h, au Foyer des loisirs.

Une bataille, mais pas la guerre

Loin d’être déçu de ses troupes, l’entraîneur Maxime Desruisseaux est convaincu que si ses protégés continuent à jouer comme ils l’ont fait lundi, ils auront de bonnes chances de remporter la série. Il est clair qu’ils ont perdu la première bataille, mais certainement pas la guerre.

« On les a dominés aujourd’hui, mais pour X raisons, la rondelle n’a pas voulu rentrer ou on tirait à côté du filet. Leur gardien a fait quelques arrêts au bon moment, mais grosso modo, on est contents. Si on en joue quatre autres comme ça, on a vraiment des chances de remporter la série », a-t-il indiqué après la rencontre.

Selon lui, le fait que ses troupes n’aient pas marqué sur le double avantage numérique de deux minutes n’a pas été le moment clé de la rencontre. « Ce sont des moments où il faut aller chercher ce gros but et dernièrement, on en a marqué des buts. Mais ce soir, est-ce la nervosité ? Ça se peut. Ce sont des choses qui arrivent. Mais plus ça allait, plus on était agressifs et plus on était confiants. J’ai aimé notre équipe et j’ai confiance. Il y aura de petits ajustements à faire, mais la recette n’est pas à jeter aux poubelles, au contraire ! Il y a plein de belles choses qu’on a faites et il faut bâtir là-dessus », a-t-il conclu. Les Élites et les Grenadiers croiseront le fer à nouveau mardi soir, à 19 h, au Foyer des loisirs.