Les candidats à un poste avec les Élites se sont affrontés dans un match intra-équipe, lundi soir. Avant les premières coupes, samedi, les Jonquiérois disputeront trois parties hors-concours.

Les Élites de retour au boulot

Depuis dimanche, les Élites de Jonquière sont de retour au boulot. Les choses vont très rapidement dans les camps d’entraînement de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Les régionaux disputeront trois parties hors-concours, cette semaine, à commencer par ce soir, à Québec.

Les Élites auront ensuite deux autres parties à leur domicile du Foyer des Loisirs, mercredi et vendredi, avant les premières coupes, samedi matin. Un total de 54 joueurs se sont présentés aux entraîneurs, sous la direction de Steve Thériault, ce qui inclut une douzaine de joueurs qui participeront à des camps des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec au cours des prochains jours. Afin de faciliter les choses, les joueurs ont été divisés en trois groupes.

« On a un nombre élevé étant donné qu’on a trois parties cette semaine. Au moins, chaque joueur qui reste ici va jouer deux parties et personne ne va devoir jouer les trois », a expliqué Steve Thériault avant une première partie intra-équipe, lundi, en début de soirée.

Des coupes samedi
Dès samedi, la liste sera réduite à 20 joueurs et trois gardiens. Deux repêchages d’équilibre se dérouleront également dimanche et mercredi prochain. Toutefois, si les dirigeants des Élites décident de repêcher, ils devront retrancher le nombre équivalent de joueurs.

Pour le moment, le défenseur Marc-Antoine Mercier et l’attaquant Tristan Gagné sont les seuls vétérans de 16 ans éligibles à un retour. Les deux prendront part à un camp de la LHJMQ, respectivement avec les Cataractes de Shawinigan et les Remparts de Québec.

« Si on aligne d’autres joueurs qui étaient avec nous l’an dernier, ce sera des joueurs de 17 ans, tout dépendant ce qui se passe avec leur équipe junior majeur. On a aussi des joueurs qui étaient dans le midget espoir l’an dernier qui sont avec nous pour faire l’équipe à 17 ans, de noter Steve Thériault. On a beaucoup de 15 ans avec un bon potentiel. Ça va être un bon mélange avec des joueurs de 16 et 17 ans, plus matures physiquement. »

Dix-sept ans
Pour les joueurs de 17 ans, leur venue à Jonquière n’est pas automatique alors que quelques options s’offrent à eux, après avoir été retranchés dans le junior majeur. À ce propos, Steve Thériault souligne la collaboration dans les discussions avec l’entraîneur des Jeannois du Collège d’Alma, au hockey collégial.

« Au lieu de se voler notre clientèle, on cible les gars et où ce serait mieux qu’ils jouent. On le fait pour les jeunes. On veut les placer au meilleur endroit pour leur cheminement et leur permettre d’atteindre leurs objectifs », de souligner l’entraîneur des Élites.

Jeudi après-midi, le responsable de la Centrale de recrutement de la LHJMQ, Carl Bouchard, offrira une conférence aux jeunes.

+

HUIT RÉGIONAUX AU CAMP D'ÉVALUATION

La région est bien présente, cette semaine, au camp d’évaluation de l’équipe du Québec des moins de 15 ans à Châteauguay. Pas moins de huit joueurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont été retenus. 

Le défenseur Hubert Potvin ainsi que les attaquants Jérémy Guay, Ludovic Bérubé, Félix Gagnon, Félix Riverin, Mathis Gagné, Charles-Antoine Tremblay et le gardien Jeffrey Fillion font partie du groupe de 80 joueurs qui tentent d’impressionner le personnel d’entraîneurs, dont fait partie un autre membre des Espoirs, Arnaud Dubé, qui dirige la formation bantam AAA. 

Tous les joueurs évoluaient l’an dernier dans le bantam AAA relève. Cette cuvée est surveillée depuis déjà quelques années dans le petit monde du hockey régional. Au printemps, lors d’un tournoi regroupant toutes les structures, la sélection régionale avait perdu en finale. Ce n’est donc pas si surprenant d’en retrouver un si grand nombre au camp d’évaluation provincial. 

« Quand on parle de développement, c’est quand même 1/10e de tout le groupe », fait valoir Steve Thériault, qui est également directeur de la structure intégrée des Élites de Jonquière. Il précise que ce quota est plus élevé que ce que l’on retrouve dans des bassins beaucoup plus populeux. 

Midget espoir

En raison d’un manque de joueurs, la formation midget espoir de la Côte-Nord n’aura pas d’équipe pour la prochaine saison. La décision est tombée au cours de la fin de semaine. 

L’an dernier, les Dynamos n’avaient savouré que trois victoires en 32 rencontres. La formation avait pourtant été sauvée in extremis en 2016 après un remaniement majeur des territoires par les dirigeants de Hockey Québec. Les Espoirs auront donc la seule équipe de calibre midget espoir sur le territoire couvert par les Élites. Une rencontre est prévue plus tard cette semaine pour trouver un fonctionnement pour la participation de quelques joueurs de la Côte-Nord au camp des Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean.