Photo Michel Tremblay

Les Élites dans l’eau chaude

Les Élites de Jonquière ont subi une deuxième défaite en deux soirs, mercredi au Stade L.P. Gaucher, cette fois par la marque de 4-1 face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe. Ces derniers mènent la série trois de cinq 2-0, après la victoire facile de 7-0 acquise mardi soir.

Les Élites tenteront de demeurer en vie lors du troisième match de la série, vendredi soir, au Foyer des loisirs.

« À partir de maintenant, on va y aller à court terme en tentant de remporter chaque présence sur la glace, a réagi l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault. On va tout donner et on va voir le résultat à la fin. »

Les Élites ont bien mal commencé le match. Dès la septième minute, Mavrik Gauthier a déjoué William Blackburn pour donner les devants 1-0 aux Gaulois, cinq secondes après le début d’un avantage numérique. Les Maskoutains ont doublé leur avance 10 minutes plus tard, mais c’est en toute fin de première période que le coup d’assommoir est survenu.

Avec 10 secondes à écouler au cadran, Nathan Gaucher a fait 3-0 alors que Vincent Dupuis se retrouvait au cachot.

« On a payé le fort prix de chaque petite erreur, a résumé Thériault. On s’est bien comporté à cinq contre cinq, mais les unités spéciales ont fait la différence. »

Les Jonquiérois ont dû attendre à mi-chemin en deuxième période avant de marquer un premier but dans cette série, soit près de 90 minutes de jeu. Justin Roy a battu le gardien des Gaulois Félix Éthier du côté rapproché à la suite d’un bel échange amorcé par Mikisiw Awashish et Vincent Dupuis.

« On a eu beaucoup de chances de marquer, mais on a de la difficulté à concrétiser dernièrement, a noté Thériault. On veut y aller au ratio en amenant le plus de rondelles au filet possible, mais il faut prendre le temps de faire les jeux pour être en mesure de prendre des tirs de meilleure qualité. »

Tristan Gagné et Justin Roy ont raté les 10 premières minutes de jeu du match en raison d’une pénalité d’inconduite. Ces deux joueurs ont traversé la ligne rouge du centre pendant la période d’échauffement du premier match, mardi, ce qui est interdit dans la Ligue midget AAA.