Par deux fois, les Élites sont parvenus à créer l’égalité face aux Chevaliers, dimanche, à Lévis, mais les joueurs de l’équipe hôte n’avaient visiblement pas envie de voir leurs visiteurs repartir avec un gain. Sur cette photo, on aperçoit bel et bien les Élites et les Chevaliers en action, mais il s’agit du match disputé par les deux formations à Jonquière, le 12 janvier dernier

Les Élites concluent sur une note positive

Les Élites de Jonquière ont conclu leur saison sur une note positive, dimanche, eux qui ont tenu tête aux puissants Chevaliers de Lévis, même s’ils se sont inclinés 4-2 à l’aréna de Lauzon, le dernier but marqué dans un filet désert.

Par deux fois, les troupes de Steve Thériault sont parvenues à créer l’égalité, mais les Chevaliers, qui ont conclu la saison avec 41 victoires et une seule défaite, ont pu compter sur leur jeu de puissance (2/3) pour s’imposer face aux Jonquiérois (0/3).

En première, Julien Hébert a fait mouche sur un jeu de puissance pour permettre aux Chevaliers de prendre les devants. En deuxième, le capitaine des Élites, Mikisiw Awashish, aidé de Mathis Jobin, a nivelé la marque à 4mn22. Mais avec cinq minutes à faire en médiane, Joshua Roy a redonné l’avance aux Lévisiens. En début de troisième, Tristan Gagné, sur des passes de Félix Abraham et Mathis Roy, a relancé les Élites en déjouant le cerbère Louis-David Provencher. Mais avec moins de 10 minutes à faire dans la rencontre, Elliot Lavoie a inscrit le but vainqueur en supériorité numérique tandis que Charles-Antoine Dumont a marqué dans un filet désert avec 15 secondes au cadran. Le cerbère des Élites, Thomas Boucher, a repoussé 39 des 42 tirs dirigés contre lui, tandis que son opposant a fait face à 29 lancers.

Dans l’ensemble, le pilote des Élites s’est dit satisfait du travail de ses protégés. « On est content de la manière dont les gars se sont comportés en général. C’était beaucoup mieux que vendredi (contre le Séminaire Saint-François). On va pouvoir aborder les séries avec confiance et dans un état d’esprit positif. Ça nous laisse deux semaines pour nous préparer. On va travailler ce qui a moins bien fonctionné contre une équipe talentueuse. Parfois, on a tendance à se compliquer la vie quand on a de la pression », a indiqué Steve Thériault qui souhaite que ses troupes limitent les revirements et jouent avec plus de vitesse.

« Quand on récupère des rondelles dans notre territoire, la rondelle doit circuler rapidement, mais on a tendance à analyser la situation. Il faut être en mesure de prendre des décisions plus rapidement avec la rondelle en sortie de zone ou de relance en zone neutre », pointe-t-il.

Début des séries

Les Élites ont conclu la saison au 8e rang, derrière les Gaulois de Saint-Hyacinthe. Ce sont donc ces derniers qui auront l’avantage de la glace dans cette série 3 de 5 de première ronde qui s’amorcera le mardi 26 février et le mercredi 27 février à Saint-Hyacinthe. Les Élites seront de retour au Foyer des loisirs le vendredi 1er mars, 19 h, et le samedi 2 mars, à 14 h. Si nécessaire, le 5e match aura lieu à 19 h à Saint-Hyacinthe.