Vaincus 5-1 samedi, les Élites se sont inclinés 5-3 dimanche face aux Cantonniers de Magog qui remportent cette série quart de finale. Ci-haut, Alexis Bourassa (18) tente de tromper la vigilance du gardien Rémi Poirier.

Les Élites battus par les Cantonniers

À l’issue d’un rude match contre les Cantonniers de Magog, les Élites de Jonquière auront tout de même offert une belle opposition avant de concéder la victoire 5-3 à leurs adversaires, en plus des honneurs de cette série quart de finale de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Devant une belle foule présente au Foyer des loisirs, les troupiers de Steve Thériault ont amorcé la rencontre du bon pied, Maxime D. Lavoie marquant son premier des séries. Toutefois, l’indiscipline des locaux a été coûteuse, puisque les protégés de l’ancien gardien des Sags, Félix Potvin, ont profité de deux jeux de puissance pour prendre les devants 2-1 après le premier vingt.

En deuxième, Jérémy Rainville a enfilé son 2e du match pour permettre à Magog de prendre les devants 3-1, mais le capitaine Mikisiw Awashish et Pierre-Luc Guy ont pris les choses en mains pour créer l’égalité. Dans le cas de Pierre-Luc Guy, les Élites jouaient à court d’un homme lorsqu’il a intercepté une passe pour filer seul vers le gardien Rémi Poirier qu’il a déjoué. En troisième, Patrick Guay a refroidi les Élites en déjouant Samuel Richard alors que les Cantonniers étaient en désavantage numérique. Les Élites ont tenté leur va-tout en vain et les Cantonniers ont marqué dans un filet désert. Après avoir nivelé la série la semaine dernière, les Jonquiérois se sont inclinés 5-1 samedi et 5-3 dimanche pour permettre aux champions de la saison régulière de poursuivre leur route en demi-finales. 

La tête haute

Pour l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault, ses troupes peuvent garder la tête haute. 

« Les joueurs ont réussi à garder leur concentration et à jouer selon nos forces. On a au moins su faire preuve de caractère et rendre la partie intéressante pour la troisième période. On aurait bien sûr aimé un meilleur dénouement, a-t-il commenté après la rencontre. Les gens ont quand même eu un bon spectacle. Oui, on a perdu au pointage, mais on n’est jamais perdant dans la vie quand on a le sentiment d’avoir tout donné. »

La rencontre a aussi été coûteuse au chapitre des effectifs. L’attaquant Édouard Dostie a été blessé à l’épaule et il semble qu’il sera absent pour le reste de la saison. Sur cette séquence de jeu, les officiels ont d’ailleurs mis du temps à siffler l’arrêt de jeu alors que Dostie est demeuré étendu sur la glace. En début de troisième, une solide mise en échec a cassé une dent au défenseur Mathias Leduc en plus de lui entailler la lèvre. Il n’a pas terminé la rencontre. Malgré un avantage numérique de cinq minutes, les Élites n’ont pas réussi à capitaliser.

Le pilote des Jonquiérois convient que les unités spéciales n’ont pas connu leur meilleur jour. « Nos unités spéciales n’ont pas fonctionné aujourd’hui. Ç’a été un peu ça notre problème pratiquement tout au long de notre saison, tout comme l’indiscipline. »

Les Élites pourront profiter du congé de la relâche avant d’amorcer le processus vers la coupe Dodge. Ils disputeront alors deux matchs contre les Albatros-du-Collège Notre-Dame. « Nous aurons une partie à Rivière-du-Loup le 17 mars et les Albatros nous rendront visite le 24 mars. Entre-temps, on va décanter et à partir du lundi (12 mars), on va effectuer quatre ou cinq entraînements en vue du match à Rivière-du-Loup. »