Auteur d’un but et deux passes, Fabrice Fortin (21) a mérité la première étoile du match dans une victoire de 7-2 des Élites de Jonquière aux dépens des Forestiers d’Amos, dimanche, au Foyer des loisirs. Les Élites ont balayé le programme double contre Amos pour leur dernier match à la maison avant les séries.
Auteur d’un but et deux passes, Fabrice Fortin (21) a mérité la première étoile du match dans une victoire de 7-2 des Élites de Jonquière aux dépens des Forestiers d’Amos, dimanche, au Foyer des loisirs. Les Élites ont balayé le programme double contre Amos pour leur dernier match à la maison avant les séries.

Les Élites balaient le programme double contre Amos

Les Élites de Jonquière ont terminé leur saison à domicile en force, dimanche, en s’imposant 7-2 contre les Forestiers d’Amos, pour balayer les honneurs du programme double présenté au Foyer des loisirs.

Malgré une avance de 4-0 après 20 minutes de jeu, l’entraîneur-chef des Jonquiérois, Maxime Desruisseaux, avoue qu’il n’était pas vraiment satisfait de ses troupes en première période. «Ce qui est arrivé à Amos, qui jouait une bonne première, mais perdait 4-0, ça nous est arrivé cette année et c’était un peu le retour du balancier. Sauf qu’on a été opportunistes. Notre première ligne, Fabrice Fortin, Guillaume Dufour et Philippe Goulet, a vraiment mené l’attaque. Ils ont été une menace constante durant tout le match et ils ont été particulièrement dangereux. En deuxième, on a mieux joué et en troisième également», a-t-il commenté après la rencontre.

De fait, malgré une domination des Amossois en première dans les tirs au but (14-8), les Élites ont eu le meilleur, et pas qu’un peu, en enfilant quatre buts sans réplique en moins de trois minutes, dans les dix premières minutes de jeu. Gabriel Tremblay, Fabrice Fortin, Félix Gagnon et François Breton ont tous fait bouger les cordages. Le troisième but des locaux a d’ailleurs chassé le gardien partant des Forestiers, Alexis Saint-Amour-Lachance, qui a cédé sa place à Nathan Darveau. Ce dernier, qui s’était distingué la veille contre les Élites, malgré un revers de 3-1, a été mis à l’épreuve par l’offensive jonquiéroise.

Sursaut

Les visiteurs ont amorcé la deuxième en force, en réduisant l’écart à 4-2, sur deux buts consécutifs de Jakob-Dylan Flamand, le premier sur un jeu de puissance avec 11min13 à faire en médiane et le second un peu plus de quatre minutes plus tard, aux dépens du cerbère Thomas Boucher. Toutefois, la réplique des Jonquiérois, qui se sont imposés 13-9 pour les tirs au but, n’a pas tardé. À peine une minute plus tard, le capitaine Guillaume Dufour redonnait une avance de trois buts aux siens, tandis que le défenseur Simon Sénéchal marquait son deuxième de la saison sur un tir voilé de la ligne bleue.

Dimanche, Félix Gagnon (18) a enfilé le troisième but des Élites en première période, ce qui a mis fait à la prestation du gardien partant des Forestiers d’Amos.

En début de troisième, les Élites ont continué de travailler et Félix Bédard a profité d’un avantage numérique pour porter la marque à 7-2, sur une passe de Fabrice Fortin, qui a connu un bon match avec un but, deux passes et la première étoile du match. Ses compagnons de trio, Guillaume Dufour (un but, une passe) et Philippe Goulet (deux passes), ont respectivement obtenu la deuxième et la troisième étoile de la rencontre.

Avantage de la glace

Les Élites sont maintenant assurés d’avoir l’avantage de la glace en séries, mais la course reste serrée pour finir à la meilleure position possible au classement général. «On a l’avantage de la glace et il faut s’en servir. On veut amener cette vibe pour les séries.»

Après avoir repris le 5e rang, les Élites disputeront un dernier match vendredi, sur la route, contre le Blizzard du Séminaire Saint-François, qui les précède d’un point au classement, mais qui a un match en main. Les Estacades de Trois-Rivières, qui sont retournés derrière les Élites, sont à un point d’écart. Vendredi, les Trifluviens auront un gros contrat contre les Chevaliers de Lévis, deuxièmes au classement général.

«Il nous reste un match vendredi. On va voir comment va se dérouler la semaine et si le dernier match a un impact ou non sur le classement, à savoir si on peut aller chercher un rang de plus ou pas», a indiqué Maxime Desruisseaux, qui décidera alors quel gardien il enverra dans l’action.

Les Élites sont en attente du verdict concernant la blessure subie samedi par le défenseur Maverick Lamoureux. «On attend des résultats lundi. On ne sait pas si c’est fracturé ou non, mais il voit l’orthopédiste lundi matin», a précisé le pilote des Élites.

Par contre, les nouvelles sont bonnes du côté des attaquants. «Si tout va bien, Elliot Fortin-Robinson pourra jouer vendredi. Sinon, il sera de retour pour les séries, et Mathieu Lavoie va bien. Il a recommencé à s’entraîner aujourd’hui (dimanche) et les maux de tête sont partis, donc ça aussi, c’est une bonne nouvelle. Je ne sais pas s’il sera des séries de première ronde, mais au moins, c’est de bon augure.»