L'entraîneur des Élites, Steve Thériault

La revanche des Élites contre Trois-Rivières

Dans la Ligue de hockey midget AAA, les Élites de Jonquière ont mis fin à une séquence de six victoires consécutives des Estacades de Trois-Rivières, en les doublant 4-2, vendredi, au centre sportif Alphonse-Desjardins. Il s'agit d'ailleurs de la première victoire des Élites sur les Estacades en trois affrontements cette saison. Une douce revanche contre ceux qui les ont battus en finale du Challenge en décembre.
Les Jonquiérois doivent une fière chandelle à leur cerbère Jonathan Cournoyer qui a su les garder dans le match en première.
Les Trifluviens ont en effet pris les devants 2-1 à l'issue du premier tiers, en bombardant de 13 lancers le cerbère des Élites qui a repoussé 11 des 13 tirs dirigés contre lui. À l'autre bout de la patinoire, son vis-à-vis, Benjamin Lajoie, a cédé une fois sur cinq lancers. C'est Hugo Savinsky qui a fait mouche sur un jeu de puissance.
Ses coéquipiers ont récompensé les efforts de leur gardien en deuxième, d'abord en augmentant leur nombre de tirs au but (13-13), puis en créant l'égalité 2-2 sur un but d'Olivier Charest. En troisième, Vincent Cloutier a permis aux Jonquiérois de prendre les devants pour une première fois dans la rencontre. Moins de cinq minutes plus tard, Gabriel Montreuil permettait aux Élites de doubler les Estacades 4-2 et de filer vers la victoire. Charest (1 but, 3 passes) et Montreuil (1 but, 1 passe) ont respectivement obtenu la première et la deuxième étoile du match, mais le gardien Cournoyer en aurait certainement mérité une, lui qui a fait face à un total de 34 lancers.
Des fleurs pour Cournoyer
L'entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault, ne pouvait demander mieux de la part de ses troupes qui ont su renverser la vapeur. «On est toujours un peu intimidés lorsqu'on se présenter sur la grande glace de Trois-Rivières. C'est rare qu'on débute bien nos parties et ç'a été encore le cas ce soir. On jouait sur les talons et on se débarrassait de la rondelle», a relaté le pilote des Élites.
La pause entre la première et la deuxième période a permis de rajuster les choses.
«On leur a demandé de ramener l'effort qu'ils avaient déployé en fin de semaine dernière contre le Collège Notre-Dame et je pense que nous avons disputé une deuxième et une troisième période très convaincante pour aller chercher la victoire à Trois-Rivières».
Thériault a en outre louangé le travail de son gardien. «Jonathan nous donne une chance de gagner chaque fois qu'il est devant le filet et les joueurs jouent en confiance quand il est en poste. Même en deuxième et en troisième, il a fermé la porte quand nos adversaires avaient des chances. Il fait partie de l'équation qui fait en sorte qu'on connaît du succès.»
«C'est toujours dur de venir jouer à Trois-Rivières. D'autant plus que les Estacades avaient remporté le Challenge et leur match à la fin décembre. Je suis bien content qu'à l'instar des Sags contre les Cataractes de Shawinigan, les gars aient mis fin à une grosse séquence de victoires de Estacades, une équipe de la Mauricie», a-t-il conclu avec satisfaction. Les Élites poursuivent leur périple sur la route et s'arrêteront à Lévis, dimanche, pour affronter les Commandeurs.