Les Élites étaient en visite à Saint-Augustin vendredi pour y affronter le Blizzard du Séminaire Saint-François.

Jonquière s’incline 4-2 contre le Blizzard du Séminaire Saint-François

Shaun Mahoney avait encore le numéro des Élites de Jonquière dans sa poche, vendredi, au Complexe multifonctionnel Saint-Augustin. Le #16 du Blizzard du Séminaire Saint-François a terminé sa soirée de travail avec deux buts et autant de passes dans une victoire de 4-2 des siens aux dépens des Jonquiérois.

Lors de la visite du Blizzard au Foyer des loisirs le 27 janvier, Mahoney avait en effet inscrit un doublé en plus du but décisif en prolongation dans un gain de 4-3 du Blizzard. Vendredi, à Saint-Augustin, les Élites tiraient de l’arrière 3-0 avec un peu moins de trois minutes à faire dans la rencontre, mais ils n’ont jamais baissé les bras. Ils ont profité d’un avantage numérique et du retrait de leur gardien pour marquer leur premier but de la rencontre sur un tir de Maxime D. Lavoie. Mais avec 1 m 32 sec à faire, le Blizzard a fait fi d’un désavantage numérique pour marquer dans un filet désert. Qu’à cela ne tienne, les Élites ont redoublé d’ardeur et mis à profit une autre supériorité numérique pour réduire l’écart à 4-2 sur un tir de Guillaume Dufour avec 46 secondes au cadran. Malgré leurs efforts, les protégés de Steve Thériault ont finalement manqué de temps et ont dû concéder la victoire à leurs hôtes.

En mission

L’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault, estime que le manque d’opportunisme a coulé ses troupes. «On a eu plusieurs chances de marquer en première et en deuxième périodes. Honnêtement, on a manqué d’opportunisme. On a raté des buts ouverts, on a frappé des poteaux, des rebonds de la rondelle devant le filet; rien ne tournait pour nous. Que ce soit à 5 contre 5 ou en avantage numérique, on n’a eu aucun but en 16 chances de marquer. De leur côté, leur premier but, ils l’ont marqué après qu’on ait raté une échappée. On a joué un peu de malchance.

«En troisième, notre premier but est arrivé un peu trop tard et leur gardien a fait de gros arrêts aussi. Mais si on avait pu marquer ce premier but plus tôt dans le match, je pense que ce match aurait tourné en notre faveur», estime le pilote des Élites.

Pour ce dernier week-end d’action à la saison régulière, les Élites espéraient être en mesure de remporter leur duel contre le Blizzard pour être en mesure de terminer devant les Gaulois de Saint-Hyacinthe. Même si ces derniers ont perdu vendredi contre les Chevaliers de Lévis, les Jonquiérois se sont quand même compliqué la vie. Ils devront tenter d’arracher une victoire dimanche face aux meneurs au classement général.

«Il faudra retourner en mission dimanche contre Lévis, confirme Steve Thériault. C’est un défi que nous voulons relever pour jouer de bonnes minutes avant le début des séries. Ça servira de motivation supplémentaire.»