Faux départ pour les Élites

Faux départ pour les Élites de Jonquière qui ont été blanchis 7-0 par les Gaulois de Saint-Hyacinthe, lors du premier match de la série 3 de 5 contre au Stade L.P. Gaucher.

Les Gaulois ont rapidement affiché leurs couleurs en déjouant le gardien Thomas Boucher à trois reprises durant le premier vingt, sur des tirs de Nathan Gaucher, Alexandre Caron et William Paré.

Comme rien des plans préparés ne semblaient vouloir fonctionner, l’entraîneur-chef des Jonquiérois, Steve Thériault, a tenté de changer le rythme en confiant le filet à William Blackburn qui revient tout juste des Jeux du canada avec la médaille d’or du Québec pour les 40 minutes suivantes. Mais le jeune cerbère n’a pu faire de miracles. Rien ne semblait vouloir freiner l’ardeur des Gaulois qui ont aussi eu le meilleur sur les tirs au but (35-28).

Limités à un but en deuxième (Mavrick Gauthier), les Gaulois, gonflés à bloc, ont continué de faire mal paraître les visiteurs en troisième avec trois autres buts, dont le deuxième de Nathan Gaucher (2 buts, 2 passes/1re étoile). Mais les Élites ont aussi contribué à leur malheur en fin de rencontre en écopant d’un quatre minutes d’avantage numérique avec moins de deux minutes à faire. Ce fut suffisant pour que les Mascoutains ajoutent deux autres buts à leur fiche par l’entremise de Gabriel Fredette et Zacharie Boily.

Tournés vers l’avant

À l’issue de ce match à oublier, l’entraîneur Steve Thériault souhaite que ses protégés tournent rapidement la page.

« (Mardi), on n’a pas voulu être physiques ni déborder la défense adverse. On a voulu rester dans le centre de la glace où ça ne fait pas mal. Bref, c’était tout le contraire de ce qu’on s’était dit dans notre façon de se comporter sur la glace, a-t-il commenté. On est en série et il faut regarder vers l’avant. Que ce soit une défaite de 7-0 ou de 3-2, c’est une défaite et c’est 1-0 pour eux. Il faut être fort mentalement pour faire abstraction de tout cela, se préparer pour le prochain match dès demain matin et éviter de commettre les mêmes erreurs. »