Le gardien Zachary Paradis a réussi à limiter les dégâts.

Deuxième revers des Élites contre Magog

Privés de plusieurs éléments, les Élites de Jonquière de la Ligue de hockey midget AAA n’ont guère pu faire mieux que la veille contre les Cantonniers de Magog dimanche. Blanchis 4-0 samedi, ils se sont inclinés 5-1 face à leurs hôtes magogois.

Heureusement pour les Jonquiérois, le gardien Zachary Paradis a réussi à limiter les dégâts, mais il ne pouvait tout faire, lui qui a fait face à 42 lancers ! Les Cantonniers ne sont parvenus à le déjouer qu’en toute fin de deuxième. Le hic, c’est qu’ils ont marqué en désavantage numérique. Une situation qui se répétera à deux reprises en troisième. Chez les Élites, Édouard Charron a évité le blanchissage.

L’entraîneur des Élites, Steve Thériault, a indiqué que ses troupes ont fait preuve d’indiscipline en deuxième, en plus de devoir composer avec des présences prolongées sur la glace. Il a toutefois donné crédit à leurs adversaires. « C’est une jeune équipe avec beaucoup de talents et ils ont su bien travailler dans notre territoire. En deuxième, les pénalités nous ont forcés à dépenser beaucoup d’énergie et en troisième on a eu nos chances. Mais on s’est fait marquer trois buts pendant que nous étions en avantage numérique. C’est dur de gagner des matchs dans ce temps-là. »

Pour l’occasion, outre Charles Tremblay et Mathieu Boulianne qui évoluent maintenant dans le junior majeur, les Élites étaient privés de Charles-Édouard Drouin et du gardien Samuel Richard (malades), de Franco Beaudoin (blessé) et de Félix Tremblay, qui purgeait une suspension d’un match. « On a un virus qui court, de sorte qu’on a des jeunes qui ont joué sans s’être entraînés de la semaine. Il y en avait quelques-uns qui n’étaient pas dans leur forme maximale, souligne le pilote des Jonquiérois. On peut dire merci à Zachary Paradis. Une chance qu’il était là ! »