Le président de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, Denis Baillargé (à droite), s'est remémoré les débuts de la concession du Saguenay-Lac-Saint-Jean dernièrement avec l'instigateur du projet, Marcel Maltais.

Denis Baillargé a vécu les débuts du midget AAA dans la région

L'actuel président de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, Denis Baillargé, a assisté de près à la naissance d'une équipe au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en 1986. À l'époque, il occupait déjà la présidence du circuit provincial de développement.
Présent au match des Élites de Jonquière à la mi-décembre pour souligner le 30e anniversaire de l'organisation qui a porté le nom des Cascades à ses débuts, Denis Baillargé a été plongé dans ses souvenirs. Au départ, les huit formations, pour la plupart dans la région de Montréal, n'étaient pas très chaudes à l'idée de s'établir en région pour une question de distance, mais également de force des équipes.
Avant 1986, un repêchage était organisé avec les joueurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et du Bas-Saint-Laurent. « Il fallait convaincre les équipes de laisser ce territoire à la formation du Saguenay-Lac-Saint-Jean », raconte Denis Baillargé, indiquant que l'instigateur du projet, Marcel Maltais, avait fourni des garanties importantes aux dirigeants des équipes déjà en place pour faire tourner le vent de bord, ce qui s'est finalement produit.
« M. Maltais était un bon vendeur », se rappelle Denis Baillargé, convenant 30 ans plus tard que s'établir au Saguenay était la bonne décision à prendre.
« Ç'a donné une meilleure chance aux joueurs des régions. Après, l'Abitibi a obtenu son équipe et il y en a maintenant une au Bas-Saint-Laurent. Tous les joueurs ont une chance égale de graduer dans le midget AAA et ça donne l'occasion à certains qui ne pourraient pas le faire autrement. Certains réussissent dans le hockey et d'autres réussissent dans d'autres domaines. C'est le fun de voir ça », de souligner le président de longue date. 
Denis Baillargé a été un acteur des débuts de la Ligue de hockey midget AAA du Québec en 1976 en compagnie notamment de Jimmy Ferrari. D'abord avec les Insulaires de Laval, il s'est rapidement retrouvé à la tête du circuit, poste qu'il a occupé sans arrêt jusqu'en 2004. Après une pause d'une dizaine d'années, et maintenant à la retraite, il a décidé de reprendre du service en 2014.
Malgré la maladie, il n'est pas encore prêt à se retirer complètement. « J'avais du temps à consacrer à mon bébé. Je le fais avec passion », assure Denis Baillargé qui a vu évoluer la ligue qui en est à sa 41e saison et qui compte maintenant 15 équipes. 
« Ce n'est pas seulement les joueurs, mais aussi les entraîneurs et les arbitres qui profitent du rayonnement. On voit maintenant les enfants et les petits-enfants d'anciens joueurs qui sont maintenant les vedettes », se réjouit Denis Baillargé.
Le Challenge, l'événement du circuit provincial
Le gros événement du circuit provincial est devenu le Challenge midget AAA, qui a lieu annuellement au début du mois de décembre. Denis Baillargé raconte que récemment, 300 dépisteurs étaient à Gatineau pour épier les meilleurs espoirs.
Les trois dernières éditions, et la prochaine, se déroulent à Gatineau, mais, comme plusieurs autres équipes, les Élites de Jonquière ont démontré de l'intérêt à l'accueillir à compter de 2018. Un cahier de charge devra être envoyé aux autorités de la ligue d'ici février et la ville choisie sera annoncée en début de prochaine saison.
Le président assure n'avoir aucun problème à tenir l'événement en région, annonçant du même souffle que les responsables de l'équipe de Rivière-du-Loup, où a eu lieu le Championnat canadien de la Coupe Telus en 2015, ont également laissé connaître leurs intentions.