Steve Thériault est à la barre des Élites de Jonquière depuis la saison 2013-2014. Il a reçu la confiance du président Michel Simard et de tout le conseil d'administration.

De la stabilité chez les Élites

Steve Thériault peut dormir sur ses deux oreilles. L'entraîneur-chef des Élites de Jonquière a signé une prolongation de deux ans avec l'équipe midget AAA, ce qui le lie à la formation jusqu'à la fin de la saison 2019-2020.
Il reste une année à écouler à l'actuel contrat de Thériault, qui amorce sa quatrième saison à la barre des Élites. 
Le conseil d'administration a approché l'homme de hockey pour lui offrir cette prolongation, avant même que la saison ne débute. Un geste très apprécié par le principal intéressé. 
« C'est de la grande classe de la part de l'organisation, de prendre les devants envers son entraîneur pour lui offrir une prolongation de contrat, a reconnu Steve Thériault. 
« De me sécuriser aussi tôt dans la saison, c'est très apprécié. Ce sont des petites reconnaissances que les entraîneurs aiment avoir, ça évite un stress supplémentaire. »
Le poste d'entraîneur est une position très précaire dans le monde du hockey. Du jour au lendemain, on peut se retrouver sans emploi. 
De savoir qu'il peut maintenant se concentrer sur son travail, Thériault peut difficilement demander mieux.
« Dans le hockey, on fait ce qu'on aime et il faut être passionné, a souligné celui qui oeuvre dans le monde du hockey depuis une quinzaine d'années. On n'est pas là pour la sécurité d'emploi, donc d'avoir une certaine sécurité fait du bien. Il y a bien des choses qui nous empêchent de dormir pendant une saison, mais au moins, pour les trois prochaines années, je n'ai pas besoin de penser à cet aspect. »
Une entente rapide
Les négociations entre les deux parties ont été très brèves. Lorsque le président Michel Simard a discuté avec Steve Thériault pour lui faire une offre, la poignée de main n'a pas tardé. 
« Steve, c'est un gars humain et qui est proche de ses joueurs, a partagé M. Simard. Quand tu agis de cette façon dans tes relations, tu reçois en retour. En le voyant travailler, ça m'interpellait beaucoup. »
Le président des Élites a indiqué que l'équipe avait constamment progressé depuis l'arrivée de l'entraîneur natif de la Côte-Nord. Steve Thériault a notamment été nommé entraîneur-chef de l'année dans le circuit midget AAA en 2015-2016.
« J'ai l'organisation à coeur, je suis un Élite et j'adore la mission qu'on s'est donnée avec les jeunes, a-t-il déclaré. C'est pour cette raison que les négociations n'ont pas été très longues. »
En plus de Thériault, les Élites ont annoncé le retour de l'adjoint Simon Tremblay pour une sixième saison. L'entraîneur des gardiens Nicolas Gauthier sera également de retour. Il amorcera sa huitième campagne à Jonquière. 
Le directeur général Daniel Nepton demeure en poste, mais Arnaud Dubé, qui a été nommé entraîneur en chef des Espoirs bantam AAA majeur, n'est pas de retour. Il est toutefois directeur technique des Élites junior, au hockey de printemps.
« La décision du conseil d'administration s'inscrit dans une volonté de stabilité pour notre personnel hockey, ainsi qu'à tous les niveaux de l'organigramme, a explique Michel Simard. Steve est un entraîneur qui travaille énormément, c'est un bon enseignant et il est un mentor hors pair pour les autres entraîneurs qui font partie de la structure intégrée. C'était important pour nous de démontrer notre loyauté envers Steve pour le travail qu'il fait. »
Steve Thériault occupe également le poste de directeur de la structure intégrée des Élites de Jonquière.