Les Lions du Lac-Saint-Louis doivent une fière chandelle à leur gardien Devon Levi qui a résisté à un tir nourri (42) des Élites de Jonquière. Il frustre ici le capitaine Marc-Antoine Gagné dans une tentative de marquer, mais ce dernier récoltera une passe sur le but victorieux compté par Gabriel Villeneuve en prolongation.

De bon augure pour les Élites

À l'aube des séries dans la Ligue de hockey midget AAA, les Élites de Jonquière ont démontré du caractère en l'emportant 2-1 en prolongation dans le premier des deux affrontements contre la rapide formation des Lions du Lac-Saint-Louis, vendredi, au Foyer des loisirs.
Les Élites terminent leur saison régulière samedi en disputant la deuxième partie de ce programme double contre les Lions. Les Élites ont été en mesure de hausser la cadence au fil des périodes. Les visiteurs ont réussi à s'inscrire au pointage en début de deuxième période, mais les Élites n'ont jamais baissé les bras.  Leur détermination a fini par porter fruit lorsque Mikisiw Awashish a forcé la prolongation en marquant avec moins de quatre minutes à disputer dans la rencontre, sur des passes de Hugo Savinsky et Vincent Cloutier. Moins d'une minute après le début de la supplémentaire, Gabriel Villeneuve a procuré la victoire aux locaux, avec la complicité du capitaine Marc-Antoine Gagné (2e étoile) et de Vincent Migneault.
Le jeune gardien Zachary Paradis (3e étoile) a fait preuve d'une belle assurance, en plus de stopper 21 des 22 tirs dirigés contre lui. Son vis-à-vis, Devon Levi (1re étoile), a permis aux Lions de rester dans le match, lui qui a fait face à un total de 42 tirs, dont un bombardement de 21 lancers en troisième seulement.
Au-delà de la victoire, l'entraîneur-chef des Élites était très heureux de la tenue de ses joueurs «contre une équipe rapide et très physique. Ce sont de bons matchs à l'aube des séries éliminatoires qui commencent mercredi», a fait valoir Steve Thériault.
«On a quand même disputé un bon match dans l'ensemble. On avait demandé à nos gars d'être constants pendant 60 minutes. En première, ça n'a pas nécessairement été le cas. En deuxième, ç'a été un peu mieux au niveau de l'intensité et de la combativité dans les batailles à un contre un le long des bandes, mais en troisième, on a vraiment dominé comme en fait foi notre temps de possession de la rondelle. Nous avons amené les rondelles au filet et il faut donner crédit au gardien adverse.»
Le pilote des Élites a aussi souligné le travail de son jeune gardien qui s'est montré solide. «(Les Lions) ont eu leurs chances aussi, mais notre gardien a gardé les buts avec beaucoup d'assurance et il a reflété la confiance envers ses coéquipiers, et ce, même si ça faisait un bout de temps qu'il n'avait pas eu de départ», a souligné Steve Thériault. Une prestation qui augure bien à l'aube des séries.
Samedi, à 14h, les Élites disputeront leur dernier match de la saison régulière contre les Lions. Pour le pilote des Jonquiérois, ce ne sera pas tant le pointage que la façon dont ses troupes auront disputé la rencontre qui importe.
«On veut vraiment se concentrer sur notre équipe et notre façon de nous comporter sur la glace afin d'aborder les séries avec confiance. (Vendredi), on a joué une première période sans émotion et on savait qu'il fallait faire preuve de caractère sur le banc. On voulait que les joueurs soient positifs et enthousiastes, bref qu'ils montrent qu'ils avaient le goût d'être là et ça s'est transmis sur la glace. C'était un match plaisant», a-t-il conclu.