DG des Élites midget AAA de Jonquière, Simon Tremblay n’a pas chômé. Il était fier de présenter les nouveaux venus au sein des Élites, l’entraîneur-chef Maxime Desruisseaux (à gauche) et Arnaud Dubé, entraîneur adjoint. Tous les membres du trio ont moins de 40 ans.

Élites midget AAA de Jonquière: vent de renouveau

Un vent de renouveau souffle sur l’organisation des Élites midget AAA de Jonquière et le portrait de l’édition 2019-20 s’est précisé, mardi, alors que le nouveau DG, Simon Tremblay, a confirmé l’embauche du nouvel entraîneur-chef Maxime Desruisseaux, ainsi que celle du nouvel adjoint, Arnaud Dubé.

« Ma priorité était d’avoir deux entraîneurs à temps plein pour les Élites, un entraîneur-chef avec de l’expérience et un adjoint à temps plein pour l’épauler, a indiqué le DG Simon Tremblay, lui-même nommé à la fin mai. Nous aurons une équipe dynamique avec un bon groupe d’entraîneurs jeunes et dynamiques. Ils sont ici pour le développement de nos jeunes. Maxime est un entraîneur de 34 ans qui possède un bon bagage. Il a travaillé aux niveaux bantam AA et midget Espoir et il était adjoint avec les Tigres de Victoriaville depuis six ans. Il a travaillé avec Hockey Québec et il a été impliqué avec Hockey Canada. C’est un bon communicateur et un enseignant (éducation physique). Il a du charisme et de la prestance », a-t-il mis en relief.

Saguenay (JonquiËre) 
 Foyer des loisirs 
 Elites de jonquiere Hockey Midget AAA 
 Annonce des nouveaux entraineurs 
 Maxime Desruisseaux entraineur 
 Simon Tremblay directeur general 
 Photo: Mariane L. St-Gelais

« Quant à Arnaud, c’est aussi un entraîneur de carrière qui vise un tremplin avec nous. Arnaud est dans la structure depuis longtemps et il était prêt à refaire le saut dans le midget AAA. D’un commun accord, on a décidé que le poste d’adjoint était vraiment la meilleure étape pour cette année et les deux prochaines. Ce sont deux entraîneurs passionnés de hockey. Arnaud est aussi impliqué avec Hockey Québec et les deux veulent continuer à faire progresser les joueurs. Pour notre organisation, c’est vraiment une belle journée ! », résume Simon Tremblay, fier de présenter les deux nouveaux venus au sein de l’organisation. Ces derniers ont signé un contrat de deux ans avec une année d’option.

Nouveau défi

Le nouvel entraîneur-chef des Élites, Maxime Desruisseaux, estime lui aussi qu’il était mûr pour assumer cette fonction. « Ça faisait six ans que j’étais au niveau junior et je pense que j’étais rendu là dans mon cheminement de carrière. Je voulais un nouveau défi. J’ai adoré mes six années avec les Tigres de Victoriaville. Mais même si c’est l’fun de faire des suggestions à l’entraîneur-chef, je pense que j’étais rendu à l’étape où je voulais prendre les décisions (moi-même). Ça faisait déjà un an ou deux que je songeais à me diriger vers la ligue midget AAA comme entraîneur-chef. Le “timing” était donc parfait pour moi », a indiqué le pilote de 34 ans. Ce dernier partage également les valeurs prônées par l’organisation des Élites.

Interrogé sur le style qu’il souhaite imprimer à ses futures troupes, Desruisseaux n’a pas pris de détours. « Je suis très exigeant envers moi-même, je suis intense et c’est ce genre d’équipe que je veux qu’on mette sur la glace. Simon, Arnaud et moi, nous voulons une équipe qui travaille fort et contre qui ce sera difficile de jouer. Une équipe que, lorsqu’on va se déplacer sur la patinoire adverse, les autres équipes vont savoir qu’ils devront mettre leurs bottes de travail, parce que ce sera notre marque de commerce. »

Évidemment, il est heureux de pouvoir s’appuyer sur son adjoint et sur son DG pour leur connaissance des joueurs. « Beaucoup de jeunes progressent durant l’été. En août, ils auront tous la chance de faire l’équipe et on a hâte que ça commence. (...) Pour avoir joué midget AAA, c’est un calibre extraordinaire. C’est une année que j’ai vécue et dont je vais me rappeler toute ma vie parce que c’est court. La plupart sont de passage une année seulement, quelques-uns deux, mais on veut que les jeunes partent d’ici avec le sentiment d’avoir vécu une expérience enrichissante dont ils vont se rappeler. »