Élites

Victoire en fusillade

Les Élites de Jonquière ont trimé dur contre les robustes Estacades de Trois-Rivières et leurs efforts ont rapporté puisqu’ils l’ont emporté 5-4 en fusillade, dimanche, au Foyer des loisirs.

La rencontre avait pourtant mal commencé, les Trifluviens prenant les devants 2-0 en première (buts de Xavier Filion et Alexandre Parent). Les protégés de Steve Thériautl ont redoublé d’efforts en deuxième où ils ont été dominants (18 tirs contre 7). Charles-Émile Duciaume a donné le ton en marquant le premier de ses deux buts, tandis que Tristan Gagné ébranlait l’adversaire en marquant en désavantage numérique sur une échappée pour créer l’égalité. Trois-Rivières a repris les devants sur un jeu de puissance où Anthony Bédard a eu le meilleur sur le cerbère William Blackburn. Toutefois, Mathis Jobin a créé l’égalité sans aide avec moins de quatre minutes à faire.

Sports

Élites : 200 matchs pour Steve Thériault

L’entraîneur-chef des Élites de Jonquière, Steve Thériault, a dirigé un 200e match en carrière dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec dimanche dernier, lors de la victoire des siens par blanchissage 3-0 sur les Grenadiers de Châteauguay.

Il obtiendra bientôt sa 100e victoire, lui qui montre un dossier de 98 gains et 102 revers, dont 24 en prolongation. Il en est à sa cinquième saison à la barre de la formation jonquiéroise.

Pour sa part, l’ancien gardien des Saguenéens de Chicoutimi de la LHJMQ, Félix Potvin, est à quatre parties des 250 rencontres en carrière, ce qui lui conférera le 20e rang de l’histoire du circuit provincial.

L’entraîneur des Chevaliers de Lévis, adversaires des Élites samedi au Foyer des Loisirs, Mathieu Turcotte remportera également une 100e victoire dans un avenir rapproché. À sa quatrième saison, l’ancien adjoint des Sags en 2014-2015 totalise déjà 96 victoires, dont 32 cette saison, alors que ses troupiers n’ont toujours pas subi la défaite.

Élites

Drouin fait le saut au junior majeur

Les Élites de Jonquière devront se passer de l’un de leurs meilleurs attaquants pour le reste de la saison, mais c’est pour une bonne raison. Charles-Édouard Drouin terminera la saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), dans l’uniforme des Voltigeurs de Drummondville.

Le joueur de 17 ans a reçu la bonne nouvelle au cours des dernières heures. Drouin a disputé 10 matchs avec les Voltigeurs depuis le début de la saison, dont les quatre derniers, en obtenant deux passes et 10 tirs au but.

Sports

Finale de rêve au Challenge midget AAA

La finale tant espérée au Challenge midget AAA s’est matérialisée samedi soir. Dimanche après-midi, les deux meilleures équipes au classement croiseront le fer à compter de 13h sur la glace Dean Bergeron de La Baie, soit les Cantonniers de Magog, dirigés par l’ancien gardien des Sags Félix Potvin, et les Chevaliers de Lévis, qui sont parfaits depuis le début de la saison.

À tout seigneur tout honneur, les Chevaliers ont remporté un 33e match consécutif samedi soir en l’emportant 5-2 sur leurs rivaux de la grande région de Québec, le Blizzard du Séminaire Saint-François. Après avoir moins joué en matinée dans une victoire sans équivoque face au Wild de Kensington en quart-de finale, celui qui est identifié comme le meilleur espoir en vue du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Joshua Roy, a sonné la charge avec un tour du chapeau, dont deux buts en 75 secondes en deuxième. «La deuxième a été notre seule bonne période honnêtement. Il faut donner le crédit aux joueurs du Blizzard qui ont bien joué. De notre côté, je trouvais qu’on ne bougeait pas très bien la rondelle. Dès qu’on a commencé le faire un peu, on a pu les surprendre sur la transition, ce qui a mené à des buts», a analysé l’entraîneur-chef Mathieu Turcotte. 

Pendant ce temps, de l’autre côté de la rue, sur la glace nouvellement nommée en l’honneur de Dean Bergeron, les Cantonniers ont marqué le but gagnant avec un peu moins de dix minutes au cadran pour vaincre les Gaulois de Saint-Hyacinthe, qui la veille, avaient éliminé les hôtes du tournoi, les Élites de Jonquière, au dernier match de la ronde préliminaire. «Les gars ont bien géré les choses. On voulait garder l’avance et on n’a pas triché offensivement juste pour aller chercher un but», a souligné Félix Potvin après la rencontre. 


Sports

Les Élites éliminés au Challenge midget AAA

En se présentant sur la glace Dean Bergeron du Complexe sportif Jean-Claude Tremblay, tard vendredi soir, les Élites de Jonquière n’avaient besoin que d’un point de plus à leur total pour passer en quart de finale du 13e Challenge midget AAA CCM. Une défaite en prolongation ou en fusillade contre les Gaulois de Saint-Hyacinthe faisait l’affaire. Malheureusement, les champions en titre se sont inclinés 3-2 face aux Gaulois, ce qui a mis fin à leur tournoi.

La défaite est d’autant plus crève-coeur que les Gaulois ont marqué sur un jeu de puissance avec 32 secondes à écouler dans le match. Si les deux clubs avaient fait match nul, ils auraient tous deux passé en ronde éliminatoire. Les Élites ont été les premiers à s’inscrire au pointage en deuxième période  sur un tir de Félix Gauthier. Toutefois, les Gaulois ont rebondi avec deux buts consécutifs en troisième. Avec moins de six minutes à faire, Mathis Jobin a créé l’égalité, mais les Gaulois ont eu le meilleur, Édouard Charron marquant en toute fin de rencontre. 

À l’issue de la ronde préliminaire, huit des 24 équipes en lice poursuivent l’aventure samedi, sur les deux glaces du Centre Jean-Claude Tremblay de La Baie. Pour la ronde des quarts de finale du tournoi, les organisateurs ont retenu les champions de chacune des six divisions de la phase préliminaire. À ces formations, ils ont ajouté les deux meilleurs deuxièmes.

Si certaines formations étaient déjà qualifiées avant leur dernier match du tournoi à la ronde, les Estacades de Trois-Rivières ont profité de leur dernier match pour confirmer leur qualification grâce à une écrasante victoire de 13-0 contre Newbridge Academy.

«Nous avions calculé qu’il fallait terminer ce match avec un différentiel d’au moins huit buts en notre faveur, a expliqué l’entraîneur des Estacades, Frédéric Lavoie. À +8, nous passions devant le Lac-Saint-Louis parmi les meilleurs deuxièmes. Peu importe le pointage, nous avons toujours abordé le match comme si c’était encore 0-0. Habituellement, tu lèves le pied quand c’est 5-0. Je suis allé voir l’entraîneur de l’autre équipe, je le connais un peu, et je lui ai expliqué que c’était notre réalité. Il a très bien compris.»

Demi-finales

L'une des deux demi-finale du Challenge midget AAA mettra en vedette les deux équipes de Québec. En matinée, en quart-de-finale, les Chevaliers de Lévis ont signé une 32e victoire consécutive pour demeurer invaincus cette saison. La victoire de samedi matin, tout comme celle de mercredi face à une formation des Maritimes, ne sont toutefois pas officielles et ne comptent pas au classement. Les troupiers de l'ancien adjoint des Sags Mathieu Turcotte n'ont eu aucune difficulté à venir à bout du Wild de Kensington, la première équipe des Maritimes depuis le début du tournoi à se qualifier pour la ronde éliminatoire. Ils ont toutefois frappé un mur alors que les Lévisiens ont pris les devants 6-0 pour l'emporter 7-3. Pendant ce temps, le Blizzard du Séminaire Saint-François a eu besoin de la prolongation pour passer au tour suivant, face à la surprise de la compétition, l'Albatros du Collège Notre-Dame. Deuxièmes au classement général, les Cantonniers de Magog ont également eu besoin du temps supplémentaire, et ce pour une deuxième journée de suite, pour défaire les Estacades de Trois-Rivières. Le choix de première ronde des Foreurs de Val-dOr au dernier repêchage de la LHJMQ Marshall Lessard a joué les héros. Dans la dernière rencontre, les tombeurs des Élites, les Gaulois de Saint-Hyacinthe, ont poursuivi leur chemin avec une victoire de 4-1 sur les Lions du Lac-Saint-Louis. 

Vendredi, les Chevaliers ont porté leurs séries de victoires et de matchs consécutifs sans défaite à 30 (deux records de la Ligue midget AAA) en disposant du Collège Charles-Lemoyne, 7-3. Ils ont ainsi continué d’améliorer les records du circuit pour le nombre de victoires de suite et pour le nombre de matchs consécutifs sans défaite. 

Retard

La rencontre a été arrêtée pendant plus de 45 minutes en deuxième période quand un joueur des Riverains qui était tranquillement assis au banc de l’équipe a été touché à la gorge par un bâton, résultat d’une mise en échec appliquée juste devant lui. Le jeune homme avait peine à respirer, ce qui a nécessité l’intervention des soigneurs et ensuite des ambulanciers. Tout est finalement rentré dans l’ordre et il est revenu au jeu plus tard au deuxième tiers.

Sports

Les Élites convaincants

Les Élites de Jonquière ont ajouté une deuxième victoire en autant de sorties, au Challenge midget AAA, jeudi soir, en s’imposant 4 à 0 face au Rousseau-Royal de Laval-Montréal, sur la glace Dean Bergeron du Centre Jean-Claude Tremblay.

Les champions en titre auront la chance de se qualifier pour les quarts de finale, vendredi soir, s’ils battent les Gaulois de Saint-Hyacinthe lors du dernier match de la ronde préliminaire. Ces derniers ont eux aussi gagné leurs deux premières rencontres de la compétition.

Sports

Bon départ pour les Élites

Les Élites de Jonquière ont évité les pièges du premier match d’un tournoi d’envergure comme le Challenge midget AAA, mercredi soir, sur la glace Dean Bergeron du Centre Jean-Claude Tremblay. Les hôtes et champions en titre de la compétition ont chassé les papillons au bon moment, juste à temps pour battre les Flyers de Moncton par la marque de 3-1.

La glace est donc brisée pour la troupe de Steve Thériault. Après une première période timide, les locaux ont fini par prendre leur envol, notamment grâce au but du capitaine Mikisiw Awashish qui créait l’égalité 1-1 en toute fin de deuxième période.

Élites

L’exemple des vétérans

De l’édition championne de 2017, il ne reste que quatre vétérans chez les Élites de Jonquière. À 24 heures du début du Challenge midget CCM à La Baie, Mikisiw Awashish, Charles-Édouard Drouin, Marc-Antoine Mercier et Maxime D. Lavoie comptent bien partager avec les plus jeunes la précieuse expérience acquise au cours des deux dernières années tout en prêchant par l’exemple.

À 17 ans, Charles-Édouard Drouin en est à sa troisième et dernière saison avec les Élites. L’attaquant natif de Saint-Georges de Beauce a l’avantage d’avoir vécu le tournoi comme finalistes en 2016, puis comme champions l’an dernier. Il connaît l’effort et l’engagement que ça demande. Malgré tout, la fébrilité reste bien présente. « Ça reste un gros événement, même pour nous, les vétérans. On l’a déjà vécu, mais ça ne deviendra jamais de la routine. Ça nous procure tellement de grosses émotions qu’on a encore hâte de le revivre. C’est juste vraiment ‘‘l’fun’’ et on a hâte », admet-il en entrevue.

Sports

Les Élites balayés par les Cantonniers

Les Élites de Jonquière vont amorcer la défense de leur titre au Challenge midget AAA mercredi prochain en tentant de freiner une séquence de quatre défaites consécutives. Après avoir été balayés la semaine dernière sur la route à Trois-Rivières, les Jonquiérois se sont fait faire le même coup, cette fois, à domicile, à La Baie, site du tournoi de la semaine prochaine, par les Cantonniers de Magog.

Après une victoire de 5-3 vendredi soir, les détenteurs de la deuxième position au classement général se sont encore une fois imposés au compte de 4-1 samedi après-midi. Malgré la défaite, le gardien William Blackburn n’a pas volé sa deuxième étoile, lui qui a fait face à 34 lancers contre seulement 16 pour son vis-à-vis Olivier Adam. 

Comme la veille, les Élites ont pris les devants en première période, sur le 7e de la saison d’Anthony Munroe-Boucher, mais les Cantonniers ont ensuite complété le pointage. Les visiteurs ont fait très mal au moral des Jonquiérois en marquant deux fois avec une seconde à faire. Les Élites étaient toujours dans le coup après deux périodes, mais dès la troisième minute du dernier engagement, Danick Caron a fait 3-1. L’attaquant de 16 ans a ensuite doublé la mise, ce qui a mis fin aux espoirs des Élites de revenir au pointage. «Ça ressemblait un peu à vendredi, a laissé tomber l’entraîneur-chef Steve Thériault. 

«Le compteur aurait pu être encore à zéro après deux périodes, a-t-il convenu. Comme hier, on à eu à se défendre une bonne partie du match. Par contre, au niveau de l’engagement, c’était mieux. Ce n’était pas parfait, mais c’était mieux. Dans notre couverture défensive, on était mieux positionnés. Quand l’adversaire avait la rondelle, on a bloqué plus de rondelles avec notre corps en plus de mieux utiliser les bâtons dans notre territoire. Reste qu’on se complique la vie pour faire progresser la rondelle en zone adverse, que ce soit en sortie de zone ou en zone neutre. On a tendance à vouloir ramener la rondelle vers l’arrière au lieu de toujours aller vers l’avant. C’est quelque chose qu’on va devoir travailler lundi et mardi avant que la compétition commence, parce qu’on se nuit plus qu’autre chose.»

Les Élites débuteront leur participation et la défense de leur titre au Challenge midget AAA mercredi soir sur la glace numéro 2 après une cérémonie en l’honneur de Dean Bergeron. Ils affronteront ensuite Laval-Montréal et Saint-Hyacinthe, deux rencontres qui compteront au classement. «Dans la préparation pour le Challenge, on a mis l’accent sur la façon de jouer. La semaine dernière, on a amené des choses nouvelles à l’entraînement dans notre défensive de zone et notre échec-avant. On a mis l’emphase là-dessus lors des deux matchs. C’était donc normal de ne pas être hermétiques dans ces phases de jeu. De un, on voulait se donner de l’expérience, mais on va maintenant avoir de bonnes séquences vidéo pour bien le visualiser et peaufiner ces facettes en début de semaine pour être prêts mercredi», de mentionner Steve Thériault qui pourra compter sur les retours de Charles-Édouard Drouin, Mikisiw Awashish et le gardien Thomas Boucher pour le début du tournoi. 

Élites

Revers de 5-3 des Élites

Les Élites de Jonquière et les Cantonniers de Magog ont l’occasion de s’acclimater aux deux patinoires de La Baie en fin de semaine. Dans le premier affrontement, sur la glace numéro un, les Cantonniers ont eu le meilleur au compte de 5-3.

À 3-3 après 40 minutes, les visiteurs ont ouvert la machine en début de troisième, marquant deux fois dans la première moitié de la période, en route vers une 22e victoire cette saison, en 28 matchs. «Ç’a été le festival du revirement par le manque d’intensité physique ou mental. Ça nous a coûté la partie en troisième période. On avait seulement à avoir un engagement pour les 20 dernières minutes et ça n’a pas eu lieu», a pesté l’entraîneur-chef Steve Thériault après la rencontre, donnant en exemple seulement quatre tirs bloqués par ses troupiers au cours de la rencontre.