Un cas négatif chez les Élites

Midget AAA

Un cas négatif chez les Élites

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Dimanche tranquille pour les Élites midget AAA de Jonquière alors que le nombre de joueurs positifs à la COVID-19 est demeuré à cinq.

Dimanche, l’équipe a reçu un résultat négatif pour l’un des cinq joueurs qui ont été parmi les derniers à se faire tester. Il ne reste donc que les résultats de quatre joueurs à recevoir et ces derniers ne présentent pas de symptôme pour l’instant.

Élites: un 4e cas confirmé 

Sports

Élites: un 4e cas confirmé 

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Un 4e cas positif à la COVID-19 s’ajoute au bilan chez les Élites de Jonquière. 

Le joueur en question, qui a reçu son résultat jeudi matin, avait été placé en isolement vendredi, à la suite du premier résultat positif au sein de l’équipe de hockey midget AAA, précise le directeur général Simon Tremblay. Il a ensuite commencé à ressentir des symptômes importants dimanche. 

En plus de ce quatrième cas positif, les Élites ont également reçu un résultat négatif jeudi. Le bilan fait donc état de quatre cas positifs, sept négatifs tandis que 11 joueurs sont en attente d’un résultat, tout comme Simon Tremblay et l’entraîneur-chef Arnaud Dubé, lesquels sont tous deux en isolement avec de légers symptômes. La Santé publique régionale poursuit son enquête dans ce dossier. 

Les activités des Élites sont stoppées pour 14 jours depuis la découverte d’un premier cas positif, vendredi dernier. 

Un 3e cas positif chez les Élites de Jonquière

Sports

Un 3e cas positif chez les Élites de Jonquière

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Les bonnes nouvelles ont rapidement fait place aux moins réjouissantes chez les Élites de Jonquière. Après la confirmation de quatre résultats de tests négatifs au sein des troupes de la formation de la Ligue de hockey midget AAA du Québec la veille, un troisième cas positif s’est ajouté mercredi.

«La direction de la Ligue de hockey midget AAA a été informée mercredi qu’un membre de la formation des Élites de Jonquière avait été testé positif à la COVID-19, portant ainsi à 3 le nombre de joueurs infectés au sein de l’organisation saguenéenne», annoncent les dirigeants du circuit provincial dans un communiqué émis en milieu d’après-midi.

Joint par la suite, le directeur général de la formation jonquiéroise, Simon Tremblay, a indiqué que deux joueurs avaient également reçu un résultat négatif mercredi, ce qui porte donc le total à six. Il reste encore une dizaine de résultats de tests à recevoir.

Si les deux premiers joueurs avaient peu de symptômes, le troisième joueur a été plus touché. Après avoir passé son test samedi, il a commencé à avoir de la fièvre dimanche, ainsi que des maux de tête, de la toux et le nez qui coule. Il ne s’est donc pas présenté à l’école cette semaine. Malgré tout, les dirigeants de l’École polyvalente Arvida ont décidé de retourner tous les autres élèves de son groupe à la maison mercredi après-midi. 

La Santé publique poursuit son enquête afin de retracer les personnes ayant été en contact avec les trois jeunes. Avec les informations qu’il détient, Simon Tremblay est convaincu que la source est extérieure à l’équipe, ce qui concorde au moment où les activités de la Ligue de hockey midget AAA étaient en pause. Il rappelle que contrairement aux joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui sont dans une espèce de bulle, ceux du midget AAA ne sont pas isolés. 

Un premier cas a été détecté vendredi dernier chez les Élites, dont les joueurs fréquentent l’École polyvalente Arvida. Les membres de l’organisation qui avaient été en contact avec ce dernier ont donc été invités à passer un test de dépistage et s’isoler pour deux semaines, ce qui a mené à deux autres cas positifs. Pour une période de 14 jours à compter de la découverte de ce premier cas, toutes les activités des Élites sont suspendues. 

Dans le communiqué, la Ligue de hockey midget AAA du Québec précise que six autres équipes ne peuvent disputer de matchs en raison d’un cas dans leur école respective, soit le Blizzard du Séminaire Saint-François, les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, les Chevaliers de Lévis, le Rousseau Royal de Laval-Montréal, l’Intrépide de Gatineau et les Vikings de Saint-Eustache. Les joueurs peuvent tout de même continuer l’entraînement. Cette situation aura un effet important sur le calendrier des rencontres préparatoires prévues lors de la prochaine fin de semaine.

Élites: quatre joueurs reçoivent un résultat négatif à la COVID-19

Sports

Élites: quatre joueurs reçoivent un résultat négatif à la COVID-19

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Bonne nouvelle pour les Élites midget AAA de Jonquière: quatre joueurs qui ont passé un test samedi ont présenté un résultat négatif à la COVID-19.

Pour le reste, la majorité des 20 joueurs, ainsi que leur entraîneur-chef et le DG de l’équipe, ont passé un test de dépistage mardi matin, de sorte qu’ils devraient connaître les résultats d’ici vendredi, dans le plus rapide des scénarios, ou sinon dimanche. Mercredi, les deux derniers joueurs de l’équipe passeront le test.

Un deuxième cas de COVID-19 chez les Élites midget AAA

COVID-19

Un deuxième cas de COVID-19 chez les Élites midget AAA

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Un deuxième joueur des Élites midget AAA de Jonquière a reçu un test positif à la COVID-19, lundi, mais c’était un peu prévisible puisqu’en plus d’être coéquipiers et de se côtoyer en classe, le deuxième cas réside au même domicile que le premier. Les chances étaient donc grandes pour qu’il soit effectivement positif.

« C’est un jeune qui avait passé un test vendredi et qui demeurait au même endroit que le premier. Il était donc plus à risque d’être déclaré positif », confirme Simon Tremblay, directeur général des Élites.

Élites: pas de quarantaine pour le personnel de l’organisation

Sports

Élites: pas de quarantaine pour le personnel de l’organisation

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Une précision s’impose concernant les Élites midget AAA de Jonquière. Le personnel hockey et médical, ainsi que le préposé à l’équipement n’ont finalement pas à se mettre en quarantaine puisqu’ils ne se sont jamais retrouvés dans les conditions propices à une contamination.

DG de la formation jonquiéroise, Simon Tremblay a tenu à rectifier l’information, lui qui est le lien direct de l’équipe avec la Santé publique. « Présentement, il y a 19 joueurs en quarantaine. Mais il n’y a personne du personnel hockey ou médical, ni le responsable à l’équipement ni moi-même qui sommes en quarantaine parce que nous n’avons pas été en contact direct plus de 15 minutes et à moins de deux mètres avec le jeune, explique Simon Tremblay. La Santé publique a communiqué avec tout le monde, incluant le personnel de l’organisation, et c’est la Santé publique qui a pris cette décision. »

Un cas de COVID-19 chez les Élites de Jonquière

Élites

Un cas de COVID-19 chez les Élites de Jonquière

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Un premier cas de COVID-19 positif a été confirmé chez les Élites de Jonquière, forçant l’annulation des deux rencontres préparatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec qui étaient prévues vendredi soir au Foyer des loisirs contre les Estacades de Trois-Rivières. Il s’agit du premier cas à survenir dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Joint vendredi, le DG de la formation, Simon Tremblay, avoue que ce premier cas constitue évidemment une surprise puisqu’il y a très peu de cas dans la région (zone verte).

Évidemment, le joueur testé positif ainsi que tous ses coéquipiers et les membres du personnel, des entraîneurs au soigneur en passant par le préposé à l’équipement qui l’ont côtoyé depuis lundi dernier, ont aussitôt été mis en quarantaine. Pour l’instant, tout le monde est allé passer des tests, mais en principe, les symptômes pouvant être détectés vont se manifester de 6 à 10 jours après avoir été en contact avec le joueur qui est originaire de la région. Donc, en plus d’être en isolement, ils ont été invités à rester vigilants face aux symptômes qui pourraient se manifester au cours des prochaines jours.

Dans le communiqué émis par la Ligue de hockey midget AAA du Québec, on précise que toutes les personnes de l’organisation des Élites de Jonquière dont les noms apparaissaient au registre de présences lors des entraînements de lundi et mardi dernier devront aller passer le test de la COVID-19, tout comme la famille du joueur infecté ainsi que la famille de pension.

Température

Lundi dernier, les joueurs des Élites étaient de retour à l’entraînement après la pause forcée de 14 jours décrétée par le gouvernement pour les sports-arts-études. Comme c’était le cas depuis le précamp et le camp, les joueurs faisaient prendre leur température à l’entrée du Foyer des loisirs et remplissaient un questionnaire à savoir s’ils ressentaient des symptômes et s’ils avaient été en contact avec des personnes ayant été déclarées positives. 

«On a suivi les mêmes consignes qu’on avait. Les températures ont été prises lundi, puis mardi. Mais mardi, le joueur a affiché une température de 37 degrés Celsius. Il ne faisait pas de fièvre, mais il a dit qu’il avait mal à la tête et qu’il avait le nez qui coulait un peu. On l’a donc référé pour qu’il aille passer le test. Il n’est pas allé à l’école ni à l’aréna le lendemain. Il n’est pas venu à l’aréna jeudi non plus. Honnêtement, on s’est dit que ça devait être un rhume. Mais c’est là qu’à 14h30 aujourd’hui (vendredi), on a appris la nouvelle», relate Simon Tremblay en entrevue téléphonique.


Élites midget AAA: vive le retour sur glace, même avec une nouvelle visière

Hockey

Élites midget AAA: vive le retour sur glace, même avec une nouvelle visière

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Après une pause de deux semaines pour tous les jeunes en sport-arts-études décrétée par le gouvernement, les joueurs des Élites midget AAA de Jonquière étaient de retour à l’entraînement sur glace en équipe, lundi après-midi, au Foyer des loisirs. Si la fébrilité et le plaisir de pratiquer à nouveau leur sport ensemble étaient évidents, ils ont toutefois dû composer avec un petit changement : une visière transparente complète au lieu d’une grille.

Mais ce détail n’était pas suffisant pour les empêcher d’apprécier leur retour sur la glace. Comme tous les étudiants-athlètes, Charles-Antoine Tremblay et Félix Bédard ont dû prendre leur mal en patience, au cours des deux dernières semaines. « C’est sûr que c’était plate, mais on a continué à s’entraîner à l’école ensemble (en gardant nos distances) », convient Félix. Était-ce difficile de se garder motivés ? « Non. Dans l’équipe, on s’encourageait chacun et on y allait un jour à la fois », explique Charles-Antoine.

Alignement des Élites: «un beau mélange d’expérience et de jeunesse»

Élites

Alignement des Élites: «un beau mélange d’expérience et de jeunesse»

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Malgré la pause de deux semaines imposée par le gouvernement du Québec dans les disciplines du sport-études, les Élites midget AAA ont pu franchir une nouvelle étape en fin de semaine en dévoilant leur alignement final pour la saison 2020-21. L’entraîneur-chef Arnaud Dubé est satisfait de la formation qu’il a sous la main, «un super beau mélange d’expérience et de jeunesse» à toutes les positions.

«On est vraiment très satisfaits, affirme Arnaud Dubé en entrevue téléphonique. Ç’a été un très long processus rempli d’embûches. Il y a aussi eu le fait que les clubs junior majeur terminaient après nous. Mais aujourd’hui, on est très contents. On a un très bon mélange de vétérans de 17 ans qui reviennent avec nous et deux jeunes de 15 ans (l’attaquant Vincent Collard de Chicoutimi et le gardien Mivil Tremblay d’Alma). C’est un super beau mélange d’expérience et de jeunesse. Nos quatre vétérans vont pouvoir guider nos plus jeunes et nos quatre joueurs de l’extérieur viennent vraiment compléter nos joueurs régionaux et le portrait de l’équipe.»

La LHMAAAQ suspend ses activités

La LHMAAAQ suspend ses activités

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
La Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) a décidé de suspendre ses activités à la suite de la décision du gouvernement du Québec de retarder au 14 septembre prochain la reprise des activités de sports-études.

« Tel que demandé par le gouvernement du Québec de reporter le début des activités sports-études au 14 septembre, la Ligue a pris la décision de respecter la demande du premier ministre et de suspendre ses activités à compter de lundi, et ce, pour les deux prochaines semaines », a indiqué le président de la ligue, Yanick Lévesque dans un communiqué.

« Depuis le début de la pandémie COVID-19, la direction de la Ligue midget AAA travaille conjointement avec Hockey Québec. Plusieurs comités de travail ont été mis sur pieds au cours des cinq derniers mois afin de bien planifier le retour au jeu. À la mi-août, nous avons amorcé les camps de sélections de nos quinze formations en conformité avec la phase 5 du plan de relance de Hockey Québec et tout s’est très bien déroulé depuis », a précisé M. Lévesque.

« Il faut rappeler que la Ligue a comme mandat de s’assurer que tous ses joueurs, entraîneurs, administrateurs et bénévoles évoluent dans un milieu sain et sécuritaire. C’est la raison pour laquelle nous allons respecter la demande du premier ministre et si tout va bien nous reprendrons nos activités le 14 septembre prochain selon les règles de Hockey Québec qui actuellement est à la phase 5 du plan de relance », a conclu le président Yanick Lévesque.

La nouvelle saison marque le 45e anniversaire du circuit Lévesque. Déjà certaines activités prévues au programme ont été annulées, dont le Challenge M18 AAA CCM qui était prévu en décembre à Saguenay.

Le temps des décisions chez les Élites

Élites

Le temps des décisions chez les Élites

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Les joueurs qui participent au camp des Élites de Jonquière midget AAA ont eu le privilège, cette semaine, de disputer les premiers matchs officiels fédérés dans la région. L’heure est maintenant aux décisions, pour les entraîneurs.

Ce n’était pas tout à fait comme à l’habitude, jeudi soir, au Foyer des Loisirs, face aux Chevaliers de Lévis, mais c’était très proche. La plus grande différence se situait dans l’absence de mises en échec, ce qui ressortait dans une ligue aussi physique que le midget AAA.

Un camp particulier pour les Élites midget AAA

Sports

Un camp particulier pour les Élites midget AAA

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Après un précamp sans anicroche, les Élites de Jonquière sont maintenant prêts à passer aux choses sérieuses avec le camp d’entraînement, qui se déroulera également avec de nombreuses contraintes sanitaires et restrictions, notamment pour les rencontres préparatoires.

De soixante candidats pour la vingtaine de postes disponibles avec la formation de la Ligue midget AAA du Québec, ils sont maintenant une trentaine toujours sur les rangs. «On en a gardé 28 et quelques vétérans s’ajoutent samedi», détaille le nouvel entraîneur-chef des Élites, le Chicoutimien Arnaud Dubé qui prend la relève de Maxime Desruisseaux dont il était l’adjoint la saison dernière. Desruisseaux a quitté pour un poste d’entraîneur-associé avec les Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ, d’où il est natif.

Les Élites retournent enfin sur la glace

Élites

Les Élites retournent enfin sur la glace

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Les Élites de Jonquière ont sauté sur la glace du Foyer des loisirs d’Arvida, vendredi, pour la première fois en plus de quatre mois, à l’occasion du précamp de la formation de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Pour l’occasion, d’anciens Élites ont chaussé les patins avec les jeunes joueurs afin d’aider le personnel entraîneur, mais également pour faire part de leur expérience aux plus jeunes. On comptait parmi les anciens présents l’espoir du Canadien de Montréal Rafaël Harvey-Pinard, l’espoir des Oilers d’Edmonton Olivier Rodrigue, l’attaquant des Marquis de Jonquière Louis-Philippe Simard et l’attaquant des Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières Jordan Martel.

Les Élites reprennent leurs activités

Élites

Les Élites reprennent leurs activités

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Les Élites de Jonquière de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) ont tenu jeudi, la première journée de leur précamp en vue de la saison 2020.

Une soixantaine de joueurs ont été accueillis à 13 h à la l’École polyvalente Arvida. Après des réunions avec les joueurs et les parents, l’équipe a fait passer des tests physiques aux jeunes athlètes.

Un précamp complexe à organiser pour les Élites de Jonquière

Midget AAA

Un précamp complexe à organiser pour les Élites de Jonquière

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Le précamp des Élites midget AAA de Jonquière s’amorcera jeudi avec le maximum de 60 joueurs permis. Cette première étape, qui sera suivie du camp des joueurs retenus à compter du 15 août, n’a pas été simple à organiser puisque les dirigeants doivent composer avec les nombreuses contraintes sanitaires qu’impose la pandémie. Un beau défi logistique qui devrait donner le ton pour les prochains camps de hockey de la région.

En entrevue téléphonique, le directeur général des Élites, Simon Tremblay, convient que «ce n’est pas simple». Juste l’accueil des jeunes qui aura lieu jeudi à la Polyvalente Arvida a nécessité une bonne planification. Comme il sera impossible d’accueillir tous les joueurs en même temps, ces derniers ont été convoqués à des heures différentes. À leur arrivée, ils devront faire prendre leur température et répondre à un questionnaire COVID (ont-ils fait de la température récemment, ont-ils côtoyé des gens infectés, etc.).

Élites: un adjoint d’expérience pour épauler Arnaud Dubé

Midget AAA

Élites: un adjoint d’expérience pour épauler Arnaud Dubé

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Moins d’un mois après l’embauche d’Arnaud Dubé comme entraîneur-chef, les Élites de Jonquière ont déniché son adjoint avec Jonathan Lamy, qui s’amène de la région de Québec avec un imposant bagage dans le hockey et même d’autres sports.

Jonathan Lamy, qui a signé un contrat de deux ans avec la formation jonquiéroise, vient de connaître deux saisons très fructueuses à Lévis, en banlieue de Québec. En 2018-2019, il était l’adjoint de Mathieu Turcotte lors de la saison de tous les records de Chevaliers de Lévis qui ont notamment perdu une seule fois en 40 matchs en saison régulière. L’an dernier, Lamy a décidé de prendre la tête des Corsaires de Pointe-Lévy dans le midget espoir, une décision judicieuse pour celui qui a été nommé entraîneur de l’année.

Le précamp des Élites aura finalement lieu du 6 au 9 août

Midget AAA

Le précamp des Élites aura finalement lieu du 6 au 9 août

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Bonne nouvelle pour les Élites de Jonquière, puisque le directeur général Simon Tremblay a reçu la confirmation que Ville de Saguenay donnera accès au Foyer des loisirs un peu plus tôt cet été, de sorte que l’organisation midget AAA pourra tenir son précamp du jeudi 6 août au dimanche 9 août.

La pandémie ayant empêché la tenue d’un camp printanier, plusieurs organisations de hockey souhaitaient pouvoir accéder plus tôt aux glaces. Ce sera donc le cas pour les Élites dont le camp s’adresse aux joueurs nés entre le 1er janvier 2003 et le 31 décembre 2005, résidant sur le territoire de la structure des Élites. Les joueurs intéressés ont jusqu’au lundi 20 juillet pour s’inscrire et demander un hébergement en famille d’accueil, le cas échéant. Dans ce dernier cas, des frais additionnels sont liés à l’hébergement. On précise que les joueurs qui s’étaient déjà inscrits pour le précamp du mois de mai avant que le coronavirus ne mette le Québec sur pause sont inscrits automatiquement.

Hockey midget AAA: les Élites contents du plan de relance

Hockey

Hockey midget AAA: les Élites contents du plan de relance

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Les Élites de Jonquière se réjouissent que le calendrier 2020-2021 de la Ligue de hockey midget AAA (LHMAAAQ) comporte 40 matchs de saison régulière, seulement deux de moins que ce qui était initialement prévu. Les dirigeants du circuit ont dévoilé le plan de relance mercredi après-midi, qui a été retenu presque à l’unanimité par le Bureau des gouverneurs de la LHMAAAQ.

Les deux matchs en moins sont le résultat de l’annulation du Challenge CCM, les deux premières rencontres de la phase préliminaire comptant pour le classement de la saison. Le Challenge CCM 2020 devait se tenir en décembre à Saguenay, mais a été annulé. Le contrat de quatre ans a été repoussé d’une année, ce qui veut dire que les Élites de Jonquière recevront le tournoi en 2021 et en 2022.

Travailler sans relâche, sur la glace et à l’école: le message de Jérémy Fortin

Élites

Travailler sans relâche, sur la glace et à l’école: le message de Jérémy Fortin

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Lors d’un direct sur la page Instagram des Élites de Jonquière tenu dimanche soir, les jeunes joueurs repêchés ont pu recevoir d’excellents conseils lors du témoignage d’un ancien porte-couleurs de la formation jonquiéroise midget AAA en Jérémy Fortin, un Dolmissois qui a évolué pour les Saguenéens de Chicoutimi durant deux saisons (2017-19).

Cinq joueurs des Élites ont été sélectionnés dans le cadre du repêchage virtuel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec tenu vendredi et samedi. Outre le défenseur Maveric Lamoureux repêché en première ronde par Drummondville (12e au total) et l’attaquant Félix Gagnon en deuxième ronde par Baie-Comeau (24e), trois autres joueurs des Élites de Jonquière ont été réclamés, soit l’attaquant Gabriel Tremblay par Drummondville en 8e ronde (143e), l’attaquant François Breton par Rouyn-Noranda au 12e tour (212e), et l’attaquant Charles-Antoine Tremblay par Baie-Comeau au 12e tour (215e).

Repêchage de la LHJMQ: Maveric Lamoureux sur les traces de son père

Élites

Repêchage de la LHJMQ: Maveric Lamoureux sur les traces de son père

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
À pareille date l’an dernier, le défenseur des Élites de Jonquière Maveric Lamoureux était bien loin de penser être choisi en première ronde au repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il se demandait tout simplement avec quelle équipe il allait jouer. Un an plus tard, il se retrouve sur les traces de son père Patrick qui a été un choix de première ronde des Bisons de Granby en 1991.

À 14 ans, Maveric Lamoureux a décidé de s’exiler en Ontario afin de poursuivre son développement. Au précamp du printemps l’an dernier, les dirigeants des Vikings de Saint-Eustache l’ont retranché, principalement parce qu’il avait quitté la structure de développement l’année précédente. C’est à ce moment que les Élites entrent dans l’histoire, eux qui ont sauté sur l’occasion lors du repêchage d’équilibre tenu durant la période estivale. Les dirigeants de la formation jonquiéroise n’ont certainement pas regretté leur choix. 

« À cette période-là, je ne pensais pas être classé aussi haut », reconnaît le défenseur format géant qui a cumulé 14 points, dont deux buts, en 38 rencontres la saison dernière, avec un différentiel de +2, tout en passant 54 minutes au banc des pénalités.

Dans un repêchage qui s’annonce dominé par les défenseurs, Maveric Lamoureux s’est donc retrouvé au 5e rang de la liste finale de la Centrale de recrutement de la LHJMQ. « Plus la saison avançait, plus je prenais confiance. Cinquième, je ne m’attendais pas à aussi haut, mais je m’attendais quand même à être bien classé », reconnaît Maveric Lamoureux.

« Je suis vraiment reconnaissant envers les Élites, seulement pour le fait qu’ils m’aient repêché, sinon j’aurais peut-être joué dans le midget espoir. Avec Maxime, j’ai vraiment appris. Il m’a amené à un autre niveau », souligne-t-il à propos de l’entraîneur-chef Maxime Desruisseaux, qui a depuis quitté pour retourner dans l’organisation des Tigres de Victoriaville comme entraîneur associé. 

Pour l’entraîneur qui a passé une saison avec les Élites, l’apport de Maveric Lamoureux a été plus important que prévu au départ. « C’est rare que dans le repêchage d’équilibre que tu as un joueur de cette qualité disponible, met-il en contexte. On était extrêmement contents et on savait que ce serait un bon joueur, mais de là à ce que ce soit un choix de première ronde, il y a une marge. On a été chanceux d’avoir Maveric avec nous. »

Deux semaines avant le début des séries dans la Ligue midget AAA, Maveric Lamoureux a subi une importante blessure au talon, dont il est maintenant complètement rétabli, qui a mis fin à sa saison. 

« Regarde nos résultats au Challenge (demi-finale) avec Maveric Lamoureux dans l’alignement et ce qui est arrivé dans les séries (élimination en 3 matchs) sans lui. Des gars comme ça, c’est dur à remplacer. Ce sont des “gamers” qui jouent un style de séries. Ce n’est pas l’unique raison, mais il y en a certainement 2 ou 3 qui auraient été plus tranquilles du côté de Châteauguay », avance en riant Maxime Desruisseaux, soulignant la passion du hockey du défenseur natif de Laval. 

Au moment de l’entrevue, mercredi après-midi, Desruisseaux venait de terminer un appel-conférence de Hockey Canada réunissant tout le personnel pour les équipes du Défi mondial des moins de 17 ans qui doit avoir lieu à l’automne, dont il fait partie. 

Patineur fluide et robuste

Sur la patinoire, trois éléments frappent immédiatement en regardant aller Maveric Lamoureux. D’abord, avec sa charpente de 6 pieds 5 et près de 190 livres, il est difficile à manquer, tout comme son coup de patin et son style de jeu robuste, qui s’apparente d’ailleurs à celui de son père à l’époque. 

« Il mesure déjà 6 pieds 5 et pas loin de 190 livres. Pour cette grandeur-là, être aussi bien coordonné à cet âge, c’est rare. Souvent, tu vas avoir des joueurs de 6 pieds 5 qui ne sont pas trop coordonnés. Pour sa grandeur, être aussi habile et mobile, je n’ai pas vu ça souvent. Il est aussi un lanceur très dévastateur. Il avait un des meilleurs lancers dans la ligue. Il n’y en a pas non plus qui étaient aussi physiques que lui dans la ligue. Maveric, autant il est doux à l’extérieur de la glace, mais quand il embarque, il est très physique. Ce sont des atouts qui sont tout à son avantage », plaide Maxime Desruisseaux qui a été impliqué dans le processus d’évaluation des espoirs même s’il a été embauché il y a un peu plus d’un mois par les Tigres qui, pour l’information, détiennent le 7e choix en première ronde. 

« C’est sûr que je veux amener ce style dans le junior », assure Maveric Lamoureux avec confiance à l’autre bout du fil. 

Comme son père

Si, comme prévu, Maveric Lamoureux est bel et bien sélectionné vendredi, les Lamoureux entreront dans le club très sélect des duos père-fils repêchés en première ronde qui compte une dizaine de membres. Le plus récent de mémoire est Samuel Poulin par le Phoenix de Sherbrooke en 2017 après son père Patrick en 1989. Chez les Sags, on peut penser à Jérémy Groleau en 2015 après son père François par les Cataractes en 1989. Ironie du sort, Maveric est classé par le CSR au même rang que son père a été sélectionné par les Bisons avec lesquels l’attaquant a ensuite disputé trois saisons, cumulant près de 100 points et plus de 200 minutes de pénalité.  

« Il se rappelle comment ça avait été une belle journée. En même temps, il a hâte de voir où je vais sortir. On est tous les deux très compétitifs. On se fait donc une petite compétition de savoir lequel va être sorti avant l’autre », raconte Maveric Lamoureux, qui a parlé à de nombreuses équipes virtuellement au cours du dernier mois. 

« C’est sûr que je suis nerveux, mais en même temps, j’ai vraiment hâte. J’ai hâte que ce soit passé pour savoir où je m’en vais l’an prochain au camp. J’ai plus hâte que je suis nerveux », de décrire le défenseur qui, à défaut de pouvoir être sur place, vivra le moment en famille et bien sûr, avec son père.

Félix Gagnon 

Chez les joueurs régionaux, l’attaquant Félix Gagnon vient en tête de liste, lui qui est classé en quatrième ronde, 71e au total, par la Centrale de recrutement de la LHJMQ. Le 71e choix du repêchage appartient justement aux Saguenéens pour le moment, mais entre les branches, le nom de Félix Gagnon est évoqué souvent en troisième ronde. Son intelligence sur la patinoire retient particulièrement l’attention. Surtout utilisé dans un rôle défensif la saison dernière avec les Élites, Félix Gagnon a tout de même amassé 21 points, dont six buts, en 41 rencontres à sa première saison dans le midget AAA.

Une bourse pour Guillaume Dufour

Sports

Une bourse pour Guillaume Dufour

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
À l’instar de son coéquipier Vincent Belley, qui avait mérité l’une des quatre bourses d’études de 750 $ offertes par Hockey Québec et B.F. Lorenzetti, le capitaine des Élites de Jonquière, Guillaume Dufour, a lui aussi mérité l’une des quatre bourses d’études, dans ce cas-ci celles du CÉGEP Sollio Groupe Coopératif décernées aux joueurs étudiants de niveau collégial qui se sont démarqués au niveau académique.

En passant, la Ligue de hockey midget AAA du Québec amorce sa dernière semaine de dévoilement des récipiendaires et nommés en lice dans le cadre du Gala virtuel des Champions 2019-20, lequel sera diffusé le 31 mai.

Poste d'entraîneur des Élites: Arnaud Dubé se donne du temps

Hockey midget AAA

Poste d'entraîneur des Élites: Arnaud Dubé se donne du temps

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Entraîneur-adjoint des Élites midget AAA de Jonquière pour la saison 2019-20, Arnaud Dubé apparaît comme un choix logique pour succéder à Maxime Desruisseaux, qui vient de se joindre à l’organisation des Tigres de Victoriaville pour la saison 2020-21. Malgré son intérêt pour le poste, le jeune entraîneur de carrière souhaite s’accorder un temps de réflexion pour bien peser le pour et le contre avant de plonger dans l’aventure ou plutôt dans l’inconnu. Car peu importe qui sera à la barre des Élites, la prochaine saison sera tout sauf normale, en raison des nombreuses incertitudes liées à la pandémie.

«Je veux me laisser le temps de bien digérer la nouvelle. Il n’y a rien qui presse dans le contexte actuel et c’est de voir comment je me sens là-dedans. Je veux être sûr de mon coup», a expliqué Arnaud Dubé lorsque joint dimanche.

Desruisseaux quitte les Élites après un an

Sports

Desruisseaux quitte les Élites après un an

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Cette fois, c’est la bonne pour Maxime Desruisseaux. L’entraîneur quitte son poste à la barre des Élites de Jonquière dans le midget AAA pour accepter un rôle d’entraîneur associé avec les Tigres de Victoriaville, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

C’est un retour aux sources pour Maxime Desruisseaux, qui a été adjoint des Tigres pendant six ans et qui demeure dans les Bois-Francs. Le mois dernier, il avait fait partie du processus pour diriger les Tigres, à la suite du départ de Louis Robitaille avec les Olympiques de Gatineau, mais n’avait pas été retenu. L’ancien attaquant de l’équipe Carl Malette lui avait été préféré. Ce dernier a toutefois tout fait pour le ramener dans le giron des Tigres. À Victoriaville, Desruisseaux aura des responsabilités très importantes, d’où le titre d’entraîneur associé.

Carl Mallette à la barre des Tigres: Desruisseaux reste avec les Élites

Hockey midget AAA

Carl Mallette à la barre des Tigres: Desruisseaux reste avec les Élites

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Les Élites midget AAA de Jonquière peuvent respirer un peu mieux, du moins pour l’instant, puisque l’organisation des Tigres de Victoriaville a finalement arrêté son choix sur Carl Mallette pour le poste d’entraîneur-chef de la formation junior majeur.

Le nom de l’entraîneur-chef actuel des Élites, Maxime Desruisseaux, avait en effet circulé comme étant un candidat potentiel pour succéder à Louis Robitaille, lequel avait été recruté par les Olympiques de Gatineau.

Les Élites regardent vers l’avant

Élites

Les Élites regardent vers l’avant

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Vaincus en trois matchs consécutifs aux mains des Grenadiers de Châteauguay (10e), les Élites midget AAA de Jonquière (5e) vont faire leur deuil de cette élimination rapide pour ensuite se retrousser les manches et tenter de clore la saison sur une bonne note lors de leur parcours vers la Coupe Dodge qui se déroulera du 15 au 19 avril, au Foyer des loisirs.

Les Grenadiers de Châteauguay ont causé une certaine surprise en vainquant les Jonquiérois 3-1 et 1-0 au Foyer des loisirs et 7-1 à Châteauguay. Malgré ce congé précoce, l’entraîneur-chef Maxime Desruisseaux a apprécié la façon de jouer de ses protégés, notamment durant les deux premiers matchs.

Séries du hockey midget AAA: déjà la fin pour les Élites

Sports

Séries du hockey midget AAA: déjà la fin pour les Élites

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Les Élites de Jonquière n’ont pas été en mesure de se remettre des deux revers encaissés à domicile et ils ont été balayés par les Grenadiers de Châteauguay 3 à 0 dans la série de premier tour des éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Les Jonquiérois ont courbé l’échine 7 à 1, jeudi, au Centre multisport Guy-Scott de Châteauguay.

Initialement favoris pour remporter la série, les Élites n’ont jamais été en mesure de retrouver leur rythme de fin de saison qui leur avait permis de terminer au cinquième rang de la LHMAAAQ. Les Jonquiérois se sont plutôt inclinés 3 à 1, 1 à 0 puis 7 à 1, pour terminer leur saison en queue de poisson.

Les Élites au pied du mur

Élites

Les Élites au pied du mur

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Les Élites midget AAA de Jonquière ont été quasi impeccables, mardi soir, mais encore une fois, ce sont les Grenadiers de Châteauguay qui ont eu le dernier mot en l’emportant 1-0 devant plus de 350 spectateurs réunis au Foyer des loisirs. Tirant de l’arrière 2-0 dans cette série 3 de 5, les troupes de Maxime Desruisseaux se retrouvent maintenant acculés au pied du mur, alors que la série se transporte à Châteauguay pour les deux prochains matchs.

Les Élites ont tout fait. Ils ont patiné la pédale au fond, encaissé de rudes mises en échec, bloqué des tirs, pris des tirs au but, mais rien à faire: ils se sont heurtés encore une fois au gardien Jasmin Simon, qui s’est montré intraitable face aux 36 tirs dirigés contre lui. Le gardien des Élites, William Blackburn, a lui aussi eu son mot à dire en repoussant 27 des 28 lancers. D’ailleurs, il aura fallu attendre 47min08 avant de voir Hugo Audette inscrire le seul but de la rencontre, à la faveur d’une supériorité numérique. Mais pour le reste, les Élites ont vraiment été dominants.

Les Élites échappent le premier match des séries

Hockey midget AAA

Les Élites échappent le premier match des séries

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Les Élites de Jonquière n’ont pas lésiné sur les efforts devant une belle foule de plus de 325 spectateurs réunis au Foyer des loisirs, mais ils se sont heurtés à un gardien en pleine possession de ses moyens en Jasmin Simon des Grenadiers de Châteauguay. Si bien que la troupe de Maxime Desruisseaux s’est inclinée 3-1 à l’issue de ce premier duel des huitièmes de finale de la Ligue de hockey midget AAA.

Même s’ils ont dominé 31-22 dans les tirs au but à l’issue de la rencontre, les Jonquiérois ne ont semblé un peu amorphes en première et ce sont les visiteurs qui en ont profité pour s’inscrire en premier au pointage sur un tir de Zachary Chalifoux, qui a frappé la barre de métal pour retomber derrière William Blackburn. Les Élites on ensuite profité d’un 5 contre 3 de deux minutes complètes sans toutefois parvenir à niveler la marque.

Les Élites affronteront les Grenadiers

Élites

Les Élites affronteront les Grenadiers

Jonathan Hudon
Jonathan Hudon
Le Quotidien
À leur dernier match du calendrier régulier, les Élites de Jonquière et le Blizzard du Séminaire St-François se sont livré une véritable guerre de tranchées, vendredi soir, au Complexe sportif de Saint-Augustin-de-Desmaures. Les locaux ont finalement eu le dernier mot avec une victoire de 5-4 en tirs de barrage. Malgré le résultat, les Jonquiérois ont conservé leur cinquième position au classement général et ont rendez-vous avec les Grenadiers de Châteauguay, dixièmes, au premier tour des séries.

En raison du classement serré, peu de séries étaient confirmées en cette dernière soirée d’action de la saison dans la Ligue de hockey midget AAA. La troupe de Maximes Desruisseaux avait toujours une chance de perdre un rang au classement général, mais ne pouvait plus terminer plus haut que la cinquième place.

Les Élites balaient le programme double contre Amos

Hockey midget AAA

Les Élites balaient le programme double contre Amos

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Les Élites de Jonquière ont terminé leur saison à domicile en force, dimanche, en s’imposant 7-2 contre les Forestiers d’Amos, pour balayer les honneurs du programme double présenté au Foyer des loisirs.

Malgré une avance de 4-0 après 20 minutes de jeu, l’entraîneur-chef des Jonquiérois, Maxime Desruisseaux, avoue qu’il n’était pas vraiment satisfait de ses troupes en première période. «Ce qui est arrivé à Amos, qui jouait une bonne première, mais perdait 4-0, ça nous est arrivé cette année et c’était un peu le retour du balancier. Sauf qu’on a été opportunistes. Notre première ligne, Fabrice Fortin, Guillaume Dufour et Philippe Goulet, a vraiment mené l’attaque. Ils ont été une menace constante durant tout le match et ils ont été particulièrement dangereux. En deuxième, on a mieux joué et en troisième également», a-t-il commenté après la rencontre.