Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a offert une vive opposition au Centre-du-Québec, mercredi, lors du premier match de l'équipe régionale au tournoi de hockey masculin.

Effort intense dans la défaite

Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais l'équipe de hockey masculin du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'a pas été en mesure de s'imposer à son premier match du tournoi aux Jeux du Québec, mercredi après-midi, dans une défaite de 3-2 face au Centre-du-Québec.
Les régionaux, qui sont en fait les Espoirs bantam AAA majeur du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont multiplié les excellentes chances de marquer, particulièrement en deuxième période. Malgré tous ces efforts, les représentants du Centre-du-Québec ont retraité au vestiaire en avance 2-0 après le deuxième tiers, dont le dernier filet inscrit tout juste avant le son de la sirène.
Profitant d'un avantage numérique de cinq minutes pour amorcer la troisième, Félix Gauthier a permis à son équipe de revenir dans le match en coupant l'avance des visiteurs de moitié. Ces derniers ont repris les devants par deux buts, mais les Espoirs ont fait 3-2 avec moins de trois minutes à écouler en troisième.
Les joueurs y ont cru jusqu'à la fin, tout comme les bruyants et nombreux spectateurs réunis au centre Mario-Tremblay, mais ils n'ont pu créer l'égalité.
«On est satisfait de l'effort qu'on a offert et c'est ce qu'on a vendu aux joueurs avant le début du tournoi, a expliqué l'entraîneur-chef Marc-André Gagnon. On voulait donner une clinique sur l'éthique de travail et c'est ce qu'on a fait. On est passé proche. Si on avait compté sur nos deux échappées en deuxième, ça aurait pu changer la donne. On s'est applaudi dans la chambre après le match, on a offert une bonne performance.»
Le tournoi des régionaux se poursuit vendredi matin, 10h15, face à l'équipe de Laval. Une qualification pour les quarts de finale est encore possible si l'équipe se classe comme meilleure deuxième. «On va tout faire pour sortir gagnants et on a des guerriers qui sont prêts à tout, a assuré Marc-André Gagnon. Les joueurs ont presque tous des sacs de glace sur le corps et on a un groupe fort et uni. On est à quelques petits détails de sortir avec la victoire.»