26 officiels ont participé à l’École d’arbitrage de hockey Justin St-Pierre.

École d'arbitrage Justin St-Pierre : une progression très appréciée

L’arbitre de la Ligue nationale de hockey (LNH) Justin St-Pierre est très satisfait de la deuxième édition de l’École d’arbitrage de hockey Justin St-Pierre qui a connu une importance hausse de popularité.

Pour l’occasion, 26 officiels âgés entre 6 et 73 ans ont sauté sur la glace en compagnie de Justin St-Pierre et de quelques collègues de la LNH, dont Pierre Lambert et Éric Furlatt. Ces 26 participants doublent le total de la première édition, qui avait regroupé 11 arbitres.

Justin St-Pierre était bien heureux de voir les arbitres de tous âges participés à l’école. « C’était l’fun de voir les plus vieux aider les plus jeunes. Tout s’est très bien déroulé. On avait une belle gang qui a développé une belle chimie. »

Cette progression laisse croire à Justin St-Pierre que son école pourrait continuer de grandir pour les prochaines années. Il a d’ailleurs affirmé que l’école serait de retour l’an prochain.

Olivier Mercier, six ans, était le plus jeune participant de la deuxième édition de l’École d’arbitrage de hockey Justin St-Pierre, alors que Guy Giasson était le plus vieux, à 73 ans.

Apprendre les bases

Dans ses cours, Justin St-Pierre focalise sur les bases. « On enseigne la base. Le positionnement est primordial. Un arbitre, c’est beaucoup de jugement et ça, je ne peux pas leur enseigner, alors je me concentre sur la base », explique l’arbitre qui cumule 942 matchs en carrière.

En plus de séances en classe, l’école offre plusieurs séances sur glace et une partie le dimanche. « On fait une simulation de match et on met deux arbitres et deux juges de lignes. On leur donne des conseils en temps réel et ça permet de corriger leur positionnement dans certaines situations de match », raconte l’arbitre originaire d’Albanel.

Pour ce qui est de passer au prochain niveau, Justin St-Pierre croit qu’il s’agit d’une question de jugement. « Il faut avoir un bon coup de patin d’avant et à reculons, bien sûr, mais c’est avant tout une histoire de jugement. Il faut être capable de prendre des décisions et de vivre avec. Il ne faut surtout pas se laisser influencer », de dire Justin St-Pierre, qui entamera en octobre une 15e saison à titre d’arbitre en chef dans la LNH.

Il ajoute également qu’« il est impératif de tourner la page après chaque rencontre ».

Justin St-Pierre se dirigera bientôt vers Buffalo en vue du prochain camp d’entraînement annuel des arbitres de la LNH. À moins d’un revirement de situation, St-Pierre devrait arbitrer son 1000e match cette saison. Ce prestigieux plateau démontre la constance et la qualité de son travail. La saison dernière, il a été sur la glace pour 76 rencontres. Il lui en manque seulement 58 pour atteindre les 1000.