Justin St-Pierre et Mathieu Caron attendent plus d’une trentaine d’officiels lors de la deuxième édition de l’École d’arbitrage de hockey Justin St-Pierre, qui prendra place à l’aréna de l’UQAC du 9 au 11 août.

École d’arbitrage de hockey Justin St-Pierre: une deuxième édition populaire

Pour la deuxième édition, la formule de l’École d’arbitrage de hockey Justin St-Pierre demeure la même, mais les participants seront beaucoup plus nombreux, du 9 au 11 août, à l’aréna de l’UQAC.

L’an dernier, 11 officiels avaient participé à l’événement et déjà une trentaine ont confirmé leur présence dans moins de deux semaines. « On a eu un peu d’aide de certaines organisations de hockey mineur qui ont encouragé leurs arbitres à s’inscrire en remboursant une partie de leur inscription. C’est sûr que ça nous a donné un coup de main. Les gens ont connu l’école l’an dernier et nous en ont parlé pendant l’hiver. On a également quatre ou cinq participants qui étaient là l’an dernier qui se sont réinscrits cette année. C’est quand même bon », résume l’un des organisateurs et cofondateur de l’école avec Justin St-Pierre, Mathieu Caron.

En plus de l’arbitre natif d’Albanel, quelques autres officiels de la Ligue nationale seront sur place et offriront tous une conférence, soit les arbitres Éric Furlatt et Pierre Lambert, ainsi que le juge de lignes Michel Cormier. Son collègue de la Ligue nord-américaine, le vétéran Régis Savard, fait également partie du personnel du camp. Dans les conférences, différents sujets seront abordés, pas seulement sur la patinoire, mais aussi sur la vie d’arbitre, ou encore la préparation d’avant-match. Lambert était présent l’an dernier et Furlatt avait fait part de son intérêt lors d’une discussion avec son collègue St-Pierre quelques jours après l’événement. Pour sa part, Michel Cormier avait confirmé sa présence, mais avait dû annuler en raison d’un empêchement de dernière minute. « Ce sont deux mondes différents. C’est le jour et la nuit », rappelle Justin St-Pierre sur la différence entre le métier d’arbitre et celui de juge de lignes.

Le consultant en psychologie du sport Marc-Antoine Roussel et l’entraîneur-adjoint des Saguenéens de Chicoutimi dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Claude Bouchard, s’adresseront également aux participants. Le premier élaborera sur la gestion du stress et les manières de garder son calme envers les spectateurs, les joueurs et les entraîneurs. Le second entretiendra pour sa part sur la relation entre les officiels et les entraîneurs. « L’an passé, il était venu et c’était l’une des meilleures conférences qu’on avait eue. Il a de l’expérience et en plus, en arbitrant au baseball, ça lui permet de connaître la dynamique du point de vue de l’arbitre », souligne Mathieu Caron, précisant que des arbitres d’une quinzaine d’années sont au nombre des inscrits, tout comme un autre dans la quarantaine.

En plus des conférences, les participants sauteront également trois fois sur la patinoire. Le dimanche, un match simulé permettra aux entraîneurs de faire des correctifs sur le champ. Comme le travail d’équipe est également d’une importance capitale chez les officiels, une activité de cohésion meublera également la fin de semaine déjà bien remplie.

Justin St-Pierre quittera la région le 5 septembre pour participer au camp annuel des officiels de la Ligue nationale à Buffalo. En octobre, le natif d’Albanel entamera sa 18e saison dans le circuit Bettman. Si tout se déroule comme prévu, il devrait travailler dans un 1000e match vers la fin de la saison.