Les Élites ont dirigé 29 tirs en direction du gardien des Vikings, Mathis Rousseau.

Dure leçon pour les Élites

Les petits détails font souvent la différence dans le monde du hockey. Les Élites de Jonquière l’ont durement appris, dimanche après-midi, au Foyer des loisirs d’Arvida, en subissant une défaite de 3-2 contre les Vikings de Saint-Eustache.

La formation de hockey midget AAA menait 2-0 en début de troisième période et semblait en plein contrôle de la rencontre après le but Mathieu Lavoie, marqué pendant un avantage numérique de deux hommes en début d’engagement. Les Élites ont même profité d’une autre situation avec l’avantage d’un homme quelques minutes plus tard, mais c’est à ce moment que le vent a tourné.

Le gardien Thomas Boucher a effectué une mauvaise remise à un coéquipier, permettant à Antonin Verreault de marquer un but facile, en désavantage numérique. Quelques minutes plus tard, les Vikings ont créé l’égalité grâce à un but de Charles Savoie.

Puis, avec moins de six minutes à faire en troisième, Antonin Verreault a inscrit son deuxième but du match, qui s’est avéré celui de la victoire. En tout, les Jonquiérois ont tiré de l’arrière pendant 5:17 au cours de la fin de semaine, mais ils ont subi deux revers aux dépens des Vikings. Samedi, les visiteurs ont gagné 3-2 en prolongation.

Guillaume Dufour a enfilé le premier but des Élites, marqué en deuxième période.

«On veut apprendre et continuer de s’améliorer, et je peux dire qu’en fin de semaine, on a appris, a convenu l’entraîneur-chef des Élites, Maxime Desruisseaux. Depuis le début de la saison, ce sont souvent de petites choses qui nous font mal. On compte un but, mais on se fait marquer dans les minutes qui suivent. Il faut apprendre à construire sur un but et continuer à jouer de la même façon. Quand ça fonctionne, il faut être capables de garder la même recette.»

En quatre matchs depuis le début de la saison, les Élites ont marqué huit buts. Ils ont maintenant une fiche d’une victoire, deux défaites et une autre en prolongation. Même s’ils obtiennent passablement de tirs au but, match après match, l’entraîneur souhaite avant tout que les chances de marquer soient de meilleure qualité.

«On a une équipe qui doit rester disciplinée dans le système, parce qu’aussitôt qu’on accorde trois buts, ça devient un peu plus difficile, a indiqué Desruisseaux. On a eu un petit relâchement et ça nous coûte la victoire. C’est correct, on apprend et on est dans un processus. Ce sont de belles leçons à tirer en début de saison. C’est mieux que ça arrive en ce moment que plus tard dans la saison et je suis convaincu que les gars ne sont pas contents.»

Dans la défaite, Félix Bédard a obtenu deux passes. En plus de Mathieu Lavoie, Guillaume Dufour a été l’autre buteur des Élites, qui ont dominé 29-24 dans la colonne des tirs.

Joueurs et entraîneurs auront une semaine pour apporter les ajustements nécessaires avant le prochain match, prévu vendredi soir à Rivière-du-Loup, contre les Albatros du Collège Notre-Dame.