William Dufour a compté le but égalisateur en fin de troisième, en plus de s’offrir le but vainqueur en prolongation.

Dufour prend les choses en main

Les Saguenéens ont traversé une tempête en troisième période, face au Drakkar à Baie-Comeau, mais ont comblé un retard de deux buts dans les dernières minutes avant de se sauver avec une victoire de 5-4 en prolongation devant 1422 spectateurs.

William Dufour a joué les héros avec le but égalisateur, alors que les Sags évoluaient à six patineurs, et le but gagnant sur une descente à deux contre un lors de la période supplémentaire. Il a du même coup prolongé sa séquence de matchs avec au moins un but à six. «On a persévéré et on est allés chercher deux gros buts de Dufour qui joue du hockey incroyable depuis un mois», a partagé l’entraîneur-chef Yanick Jean après le match. Il progresse de semaine en semaine. Il est en train de s’établir comme un bon joueur à travers la LHJMQ.»

Les Sags menaient 2-1 avec plus d’une trentaine de secondes en avantage numérique en début de troisième, mais une fois la pénalité écoulée, les locaux se sont mis en marche, dominant 9-1 dans les tirs quand Mikisiw Awashish a créé l’égalité avec son premier but en carrière dans la LHJMQ. L’attaquant originaire de Mashteuiatsh et ancien des Élites de Jonquière dans le midget AAA et des Sags a bloqué un tir dans son territoire avant de s’amener en vitesse devant Alexis Shank qu’il a battu entre les jambières. Seulement 1min12 plus tard, Gabriel Proulx a donné les devants au Drakkar pour une première fois dans la rencontre avec une superbe manœuvre avant de loger la rondelle dans la partie supérieure. Les Nord-Côtiers, qui ont amassé un 14e point à leurs neuf derniers matchs, jeudi soir, se sont même permis de prendre une priorité de deux buts quand Julien Létourneau a profité d’une sortie hasardeuse d’Alexis Shank. Michael Pellerin a bloqué le premier tir, mais Létourneau a fait mouche au retour. Les Sags n’avaient pas dit leur dernier mot. À peine huit secondes plus tard, Justin Ducharme a ramené les visiteurs dans le coup, permettant aux siens de reprendre leurs repères, ce qui mettait la table pour une fin de match spectaculaire. «Il y a des choses qu’on n’a pas faites, a convenu l’entraîneur-chef Yanick Jean. On avait apporté des ajustements après la deuxième et ils ont marqué deux buts sur un manque d’exécution de ces éléments. Je ne pense pas qu’on avait notre concentration optimale, mais on n’a pas abandonné. Trouver une façon de faire 4-3 rapidement nous a relancés. Ç’a été un gros but.»

Malgré une domination du Drakkar dans les premières minutes de jeu, les Sags ont tout de même pris les devants par l’entremise de Christophe Farmer au retour. Moins de deux minutes plus tard, Antoine Rochon a répliqué, surprenant Alexis Shank d’un tir vif du revers. Les Chicoutimiens ont de nouveau frappé en deuxième sur un retour. Cette fois, c’est Théo Rochette qui, réuni avec Hendrix Lapierre et après maints efforts, est parvenu à loger la rondelle derrière Lucas Fitzpatrick qui a fait face à 32 tirs contre 30 pour son vis-à-vis des Sags.

+

POINTES DE PLUME

Les attaquants des Sags Hendrix Lapierre et Théo Rochette, ainsi que le défenseur Louis Crevier, se retrouvent toujours sur le radar des recruteurs de la Centrale de la Ligue nationale. Les trois joueurs ont encore une fois trouvé une place sur la liste de novembre qui comprend 27 joueurs de la LHJMQ. Bien peu de changements ont été observés par rapport à la première de la saison. Hendrix Lapierre a encore obtenu une cote A, étant projeté comme un futur choix de première ronde, tout comme Alexis Lafrenière de l’Océanic, qui est pressenti comme le prochain premier choix, ainsi que le défenseur des Mooseheads Justin Barron, l’attaquant des Voltigeurs Dawson Mercer et le défenseur des Sea Dogs Jérémie Bergeron. Théo Rochette a quant à lui obtenu une note B comme potentiel choix de 2e ou 3e ronde. Louis Crevier possède une cote C pour les rondes quatre à six. 

Les Sags ont effectué une transaction pour faire l’acquisition de l’attaquant de 20 ans Antoine Demers, de l’Armada de Blainville-Boisbriand, en retour d’un choix au repêchage. Le directeur général Yanick Jean n’a pas nié après la rencontre, préférant attendre que tous les papiers soient acheminés à la ligue avant de confirmer. En neuf rencontres cette saison, Demers montre une récolte de sept points, dont trois buts. Les Sags avaient un poste de joueur de 20 ans disponible en raison du séjour professionnel de Jérémy Groleau.