Duchesne peut rouler à plein régime

Opéré à une artère iliaque en à la fin mai 2019, Antoine Duchesne peut enfin dire que ses douleurs à la jambe gauche sont derrière lui. Le cycliste originaire de Saguenay participe au Tour de la Provence en France sans limiter ses efforts, chose qu’il n’avait pas été en mesure de faire depuis bien longtemps sur son vélo.

« C’est la première fois que je peux me pousser à 100 % depuis mon opération et ça fait du bien de ne pas avoir de restrictions liées à la douleur », a confié Duchesne à Sportcom après la deuxième étape de ce tour, où il a conclu au 91e rang.

« Je ne suis pas encore au sommet de ma forme physique et de mes sensations, mais ça s’améliore chaque semaine, ce qui est un gros plus pour moi. »

Le cycliste professionnel de Groupama-FDJ était passé sous le bistouri à la fin du mois de mai, après les 4 jours de Dunkerque pour une opération ayant pour objectif d’améliorer la circulation sanguine dans sa jambe gauche. Il avait réussi à reprendre la compétition à la fin du mois d’août et a travaillé dur pour retrouver sa forme. Il se dit maintenant satisfait de son rendement en ce début de saison.

« J’avais quand même des appréhensions au cours des derniers mois. J’avais fait les exercices et tout ce que je devais faire pour récupérer et être prêt, mais on ne sait jamais comment le retour va se dérouler. Je suis bien content de voir que tout revient dans l’ordre. »

Tour de Provence

Vendredi, dans le cadre du Tour de Provence, les cyclistes ont commencé la course dans un col d’un peu moins de 10 kilomètres et ont dû faire face à plusieurs montées sur le parcours. « C’était l’étape la plus difficile. Une échappée peu dangereuse est sortie au milieu du col, mais les équipes qui ont roulé devant par la suite avaient un bon rythme et ça allait vite », a raconté Antoine Duchesne.

C’est finalement le Russe Aleksandr Vlasov de la formation Astana qui a remporté cette deuxième étape disputée entre Aubagne et La Ciotat. Le coéquipier de Duchesne chez Groupama-FDJ, Thibaut Pinot, a été le 7e coureur à compléter les 174,9 km. Il a franchi la ligne d’arrivée 24 secondes après le vainqueur, tout comme le Néerlandais Wilco Kelderman (Team Sunweb) qui a terminé 2e.

« On savait que tout allait se jouer à la dernière bosse qui était assez difficile et qui demandait une approche plus technique. Le plus important était de nous assurer que nos grimpeurs soient bien placés pour cette descente et ça s’est bien passé », a expliqué Duchesne.

Le Tour de la Provence se poursuivra samedi avec une course de 140,2 km, puis se conclura dimanche avec une quatrième et ultime étape.

Le Français Thibaut Pinot pointe au 7e échelon du classement provisoire et Duchesne, au 90e rang. selon sportcom