Antoine Duchesne a participé aux Jeux olympiques de Rio en 2016, ne terminant pas la course sur route.
Antoine Duchesne a participé aux Jeux olympiques de Rio en 2016, ne terminant pas la course sur route.

Duchesne et Boivin toujours en lice pour une place olympique

Les Saguenéens Antoine Duchesne et Guillaume Boivin se feront la lutte lors de la prochaine année pour la dernière place disponible sur l’équipe canadienne de cyclisme sur route des Jeux olympiques de Tokyo, reportés en 2021.

Mercredi, Cyclisme Canada a confirmé l’identité de 17 représentants sur route et sur piste, dont cinq Québécois, qui ont obtenu leur billet pour les Jeux olympiques, les premiers athlètes de la délégation canadienne. En cyclisme sur route, Hugo Houle et l’Ontarien Michael Woods ont obtenu les deux premières places du côté masculin tandis qu’Antoine Duchesne, James Piccoli et Guillaume Boivin ont été retenus dans le processus et profiteront d’une année supplémentaire afin de se démarquer. L’annonce du dernier membre du trio sera faite en mai 2021.

Antoine Duchesne a pris part aux derniers Jeux olympiques à Rio, en compagnie de Woods et Houle, et n’avait pas terminé l’épreuve sur route. Houle, qui n’avait pas non plus rallié le fil d’arrivée, s’était repris au contre-la-montre en réalisant la meilleure performance canadienne avec une 21e position.

S’il est retenu en mai 2021, Guillaume Boivin en sera à une première participation aux Jeux olympiques.

«C’est certain qu’on va avoir une bonne équipe et j’ai totalement confiance en tous les coureurs. Michael Woods a montré depuis Rio qu’il progresse année après année. Qu’il ait une année de plus, je pense que c’est encore mieux pour lui. Je m’attends à ce qu’il soit très compétitif et capable de monter sur le podium des Jeux olympiques. On peut y croire, a noté Houle à Sportcom. Ce sera un peu différent. La dernière fois, l’excitation venait surtout d’une première expérience. D’avoir la chance de le faire, je pense que ça reste quelque chose de spécial. Pour la deuxième fois, c’est d’être plus concentré sur la performance que sur l’apprentissage. Je crois fermement qu’on a une chance d’aller chercher une médaille, ce qui serait quand même assez exceptionnel.»

Du côté féminin, la Gatinoise Karol-Ann Canuel en sera également à une deuxième présence olympique. Elle avait terminé 25e à la course sur route et 13e à la course contre-la-montre à Rio. Elle sera accompagnée de la Manitobaine Leah Kirchmann.

«Représenter son pays à ces Jeux, c’est vraiment une fierté. C’est mon objectif, a-t-elle également commenté à Sportcom. C’est un peu décevant que ça n’arrive pas cette année. J’espère que ce sera vraiment remis à l’année prochaine. C’est quelque chose que je veux vraiment revivre dans ma vie. »

En cyclisme sur piste, le Québec sera également bien représenté avec Lauriane Genest, de Lévis, Ariane Bonhomme, de Gatineau chez les femmes, qui vivront toutes deux leur baptême olympique, ainsi qu’Hugo Barrette, natif des Îles-de-la-Madeleine, chez les hommes, sur une délégation totale de 13 cyclistes.

Remis en raison de la pandémie de COVID-19, les Jeux olympiques de Tokyo sont maintenant prévus du 23 juillet au 8 août 2021.