Petits et grands pourront profiter des nouveaux sentiers de vélo de montagne a la pointe des Américains.

Du vélo de montagne à la pointe des Américains

Bien servie avec le club le Dorval, la Ville d’Alma ajoute une nouvelle offre pour les amateurs de vélo de montagne avec l’aménagement de sentiers à la pointe des Américains, à proximité du Mont Villa Saguenay. Un peu plus de six kilomètres seront offerts lorsque le projet sera complété, au plus tard en 2020.

Une aide financière du gouvernement du Québec de 80 000 $, annoncée par le député de Lac-Saint-Jean Éric Girard mardi avant-midi, va permettre de poursuivre la nouvelle configuration. Déjà, deux sentiers totalisant environ 1,3 kilomètre sont disponibles. Un investissement total de plus de 130 000 $ est prévu, financé à 60 % par le gouvernement provincial.

Les nouvelles pistes de style «flow trail» peuvent être parcourues à haute vitesse malgré la présence de quelques obstacles. De niveau intermédiaire, le nouvel aménagement est accessible au moins aguerri s’il réduit sa vitesse.

Les principaux intervenants du projet de la Pointe-des-Américains ont participé a l’annonce de mardi, au Mont Villa Saguenay, a Alma.

La contribution du provincial permet à la Ville d’Alma d’aller de l’avant dans son projet de développement de la pointe des Américains. En mars, le conseil municipal avait adopté une résolution pour procéder à l’acquisition de parcelles de terrains privés, dans une vision récréotouristique.

Le maire Marc Asselin a fait savoir que l’objectif est de continuer à ajouter de nouvelles offres à la pointe des Américains avec des projets touristiques et/ou historiques. La Ville détient environ 80% des terrains du secteur et elle garde l’oeil ouvert pour acquérir d’autres parcelles si des propriétaires privés démontrent l’intérêt de vendre.

Président du club Cyclone d’Alma, Jean-Sébastien Harvey a félicité l’initiative de la Ville d’Alma. Le club de vélo de montagne qui n’a plus besoin de présentation dans le milieu pourra développer de nouveaux aspects chez ses athlètes.

Les nouveaux sentiers offrent des points de vue intéressants pour les cyclistes.

«Il y avait un certain manque au niveau des sentiers, même si on est très bien servi au Dorval, a mis en contexte, Jean-Sébastien Harvey. Cette nouvelle offre est complémentaire à ce qu’on retrouve actuellement et tout le monde va pouvoir en profiter.»

Un nouvel organisme a été créé, dont le directeur général est Denis Caouette, pour assurer le lien entre le Dorval et la pointe des Américains. Le Parc d’une rive à l’autre va veiller à développer les deux principaux parcs d’Alma. Une volonté de créer un lien cyclable entre le centre-ville d’Alma et la pointe des Américains est d’ailleurs dans l’air.