Le promoteur du premier Grand Prix trois-skis tenu au Saguenay, Marto Napoli, est non seulement ravi de la réponse obtenue en terme de participants, mais aussi de leur originalité. Marto Napoli et l'animateur radiophonique Sam Murray de Rouge FM, posent ici en compagnie des Baieriverains François et Pascal Villeneuve, sur ce qu'on pourrait appeler «l'élan ou l'orignal mobile», un trois-skis qui a du panache, c'est le cas de le dire!

Du monde et du plaisir au Grand prix trois-skis

Déjà crinqué et enthousiaste de nature, l'animateur radio Marto Napoli était aux anges samedi, alors que 400 amateurs de sensations fortes se sont inscrits à la première édition du Grand Prix trois-skis présentée au Valinouët. Et pour ajouter à son bonheur et à celui de son organisation, il estime que quelque 2500 spectateurs se sont massés le long de la piste pour admirer les exploits des participants.
Des centaines de curieux se sont massés le long de la piste aménagée expressément pour le Grand Prix de trois-skis. Devant le succès obtenu en terme de participants et de spectateurs, le promoteur souhaite ajouter un événement au Lac-Saint-Jean l'an prochain.
« C'est M-A-L-A-D-E ! », a répété à maintes reprises le coloré personnage qui projette d'ailleurs de tenir un événement au Mont-Lac-Vert d'Hébertville l'an prochain, en raison du succès obtenu à Saguenay.
« C'est vraiment une belle journée ! C'est capoté ben raide ! C'est des centaines d'inscriptions et des milliers de spectateurs. Le site est full. Le monde du Saguenay ont vraiment modifié leurs trois-skis à l'infini et en plus, la gang de Québec, Saint-Georges et Thetford sont venus eux aussi. À part te dire que je suis vraiment content, je n'ai rien d'autre à dire que c'est complètement malade ; c'est irréel ! »
Marto Napoli et son équipe tiennent des Grands Prix depuis 9 ans à Québec et depuis quelques années à Saint-Georges de Beauce et à Thetford. « À Québec, ça va super bien le trois-skis et ici, on pense à tenir une compétition au Lac-Saint-Jean pour janvier/février 2018, car on a eu une belle réaction de la gang du Saguenay », poursuit-il, visiblement comblé.
« Je m'attendais à ce que la gang du Saguenay comprenne ce qu'on voulait faire avec les trois-skis, mais on a encore eu plus de participants que prévu. Avec le Lac-Saint-Jean qui va embarquer l'an prochain, on reviendrait avec deux événements dans la région en 2018 », assure cet organisateur né.
Laurent Dillier de la Suisse (au centre) a été couronné roi de la première édition du Grand Prix trois-skis tenue samedi au Valinouët. L'animateur radio et grand manitou de l'événement, Marto Napoli ainsi que son collègue Jean-Seb Boudreault (Énergie), entourent le gagnant.
Pour présenter l'événement une première fois à Saguenay, l'organisation a aménagé une pente spécialement pour le trois-skis. « Avec la dameuse, on a construit les pistes et les deux courbes. Ça ressemble beaucoup à une piste de snow, mais encore plus extrême. C'est comme irréel comme aménagements, mais ça a vraiment bien été », assure le grand manitou du GP.
Le gagnant, Laurent Dillier de la Suisse, a mérité un voyage à New York avec l'organisation. « Tout va au gagnant (de chaque compétition). On a fait un gagnant à Québec, un à Thetford et un à Saint-Georges », souligne Marto Napoli, qui doit certainement faire en sorte que ce séjour à New York soit tout sauf banal pour ses invités !