Le caporal-chef Alexandre Boulé pose fièrement au quartier général de la Base Gagetown avec ses deux médailles d’or qu’il a remportées aux Jeux mondiaux militaires tenus en Chine du 18 au 28 octobre.

Doublé d’or au triathlon pour Alexandre Boulé

Le Chicoutimien d’origine, Alexandre Boulé, a remporté l’or de façon individuelle et en équipe mixte dans la catégorie senior du triathlon dans le cadre des septièmes Jeux mondiaux militaires qui ont été tenus à Wuhan, en Chine.

Dans un article rédigé par Stéphanie Duchesne, une Almatoise qui oeuvre aux Affaires publiques de la Base Gagetown, il est souligné que le caporal-chef de la Base de Gagetown a remporté l’or au triathlon, en classe senior, grâce à un chrono de 1 h 57min10, pour devancer par plus de deux minutes le médaillé d’argent de la France.

De plus, il a aidé le Canada à remporter l’or dans la catégorie équipe senior mixte. Le temps individuel du Saguenéen combiné à celui de deux triathlètes canadiens (un homme et une femme) a permis au pays de décrocher la première place.

Plus d’une centaine de pays ont participé cette année aux Jeux mondiaux militaires qui sont organisés par le Comité international du sport militaire (CISM) tous les quatre ans, toujours un an avant les Jeux olympiques d’été.

« Le fait que les Forces armées canadiennes encouragent et soutiennent les sports a été un facteur déterminant dans ma décision de m’enrôler dans l’armée », a déclaré le caporal-chef Boulé à Mme Duchesne. Le Chicoutimien était au courant de l’existence des sports militaires et a eu des contacts avec l’équipe militaire nationale avant d’en faire partie, précise-t-elle.

« D’abord et avant tout un coureur depuis plus de 30 ans, le caporal-chef Boulé s’est lancé dans l’aventure des triathlons il y a environ dix ans. Cela coïncide avec son nombre d’années de service à titre de cuisinier dans la Force aérienne. Originaire du Saguenay, il sert au sein du 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment, à la Base Gagetown depuis deux ans. Comme il avait travaillé dans l’industrie de l’alimentation et des services comme barman, la transition vers le métier de cuisinier dans les Forces armées canadiennes a représenté un choix évident. Lorsqu’il a appris qu’il pourrait poursuivre son sport durant son service, il n’a pas hésité à faire le saut. ‘‘En tant que civil, j’ai dû payer mes propres frais de déplacement pour participer aux compétitions nationales ou internationales. Ces dépenses pouvaient varier de trois à quatre mille dollars chaque fois. Maintenant, mes frais de déplacement sont payés et je n’ai même plus besoin d’utiliser mes jours de vacances’’, rapporte Mme Duchesne dans son article.

Elle ajoute que le caporal-chef Boulé se concentre présentement sur les Championnats militaires mondiaux qui se dérouleront en Espagne en juin, bien que les exercices militaires à venir pourraient avoir une influence sur son entraînement. Le caporal-chef Boulé a été honoré, à titre d’invité spécial, à la 31e Cérémonie annuelle du mérite sportif des Forces armées canadiennes tenue le 28 novembre au Musée canadien de la guerre, à Ottawa.