Catherine Fleury est la nouvelle reine du vélo de montagne cross-country au Québec. Elle a dominé l’épreuve élite des Championnats québécois qui se déroulaient à Charlesbourg.

Doublé almatois à Charlesbourg

Les Almatoises Catherine Fleury et Rebecca Beaumont ont réalisé un doublé dans la catégorie élite aux Championnats québécois de vélo de montagne cross-country, à Charlesbourg, samedi.

Membre de l’équipe Cyclone d’Alma, Catherine Fleury a mené de bout en bout et devancé sa compatriote régionale par 38 secondes avec un temps de 1h29m54. Résidant maintenant à Montréal, Catherine Fleury demeure très près du club almatois, mais fait partie de sa propre formation, MarinX Peppermint. Fleury s’est rapidement forgé une avance de près d’une minute et a su résister à une poussée de Beaumont dans le dernier tour. Du côté féminin, les athlètes devaient effectuer cinq tours d’une boucle de près de quatre kilomètres. « C’est une belle réalisation. Ça fait du bien après les déboires de la semaine dernière aux Championnats canadiens au Mont-Sainte-Anne. Elle s’est vraiment bien ressaisie », a commenté l’entraîneur du Club Cyclone, Jude Dufour. La semaine dernière, la nouvelle reine au Québec avait été forcée à l’abandon. « C’était la plus forte de la journée », d’exprimer Dufour.

Une troisième vététiste du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Anne-Julie Tremblay, également du Club Cyclone, a terminé au pied du podium en quatrième place. Elle a accusé un retard de plus de huit minutes sur la gagnante. « Si elle avait eu ses jambes de l’an dernier, elle aurait été en mesure de suivre les deux autres », de souligner Jude Dufour, tout de même très satisfait de cette quatrième place. Noémie Tremblay a également réalisé un top-10, terminant en 9e position.

Chez les hommes, les deux ténors, l’Almatois Léandre Bouchard et Raphaël Gagné, n’étaient pas du départ, eux qui se préparent pour la dernière Coupe du monde de la saison, la semaine prochaine, en France. Bouchard quittait d’ailleurs dimanche alors que Gagné se trouve en Europe depuis quelques jours pour l’entraînement. En leur absence, Marc-André Fortier s’est imposé au sein d’un podium réservé aux athlètes de l’équipe Pivot Cycle OTE. Anthony Bergeron, du Club Vélogamik de Chibougamau, a franchi le fil d’arrivée à une vingtaine de secondes d’une médaille, au quatrième rang. Il a tout de même gagné un rang dans le dernier tour. Il a été suivi par Victor Verreault, du Club Vélo2Max, en huitième position et de Jason Côté, d’Ultraviolet/Skippet, au 12e rang. Ce dernier a éprouvé des problèmes de vélo avant le départ. Dans le cas de Verreault, il est de retour à la compétition cette saison après avoir vaincu la maladie de Hodgkin l’an dernier. Cette huitième place est donc très satisfaisante.

Chez les juniors experts, l’Almatois William Maltais-Pilote a conclu au 5e échelon. Dans l’épreuve féminine, sa coéquipière Sabrina Lindsay a aussi terminé au pied du podium au quatrième rang.

Les clubs régionaux étaient également très bien représentés dans les autres catégories. Dans les résultats à souligner, notons la médaille d’or de Frédéric Bergeron, de Vélogamik, dans la division senior expert. Dans cette course, William Verreault, de Vélo2Max, a conclu septième. Dans le sport 30-39, Tommy Lavoie, de Vélo2Max, et Laurier Tremblay, d’Acidose Lactique, sont montés sur le podium, en deuxième et troisième position.

Chez les minimes, Marie-Philip Bolduc du Club Acidose Lactique, a terminé quatrième. Du côté masculin, son coéquipier Fabrice Guillemette a pris la septième place. Chez les 30 ans et plus, Laurie Fortin a également franchi le fil d’arrivée en quatrième position. Finalement, dans la division atome, Zach Dubois (Vélo2Max) a mérité la septième place. Jean-François Lindsay (Cyclone) a obtenu le même résultat dans la course expert 50-59 ans tandis que dans la catégorie 60 ans et plus, Denis Caouette (Cyclone) a fini au 4e rang.

Une dernière Coupe du Québec aura lieu au Mont-Sainte-Anne en septembre. La finale régionale sera quant à elle disputée à Chibougamau en fin de semaine prochaine.