Dolbeau-Mistassini accueille la Ronde des Champions

Les meilleures équipes simple lettre de la région croiseront le fer toute la fin de semaine au complexe sportif de Dolbeau-Mistassini, qui accueille la Ronde des Champions.

Un total de 20 matchs seront présentés à compter de vendredi soir dans les niveaux novice à midget. La soirée du vendredi et la journée de samedi seront réservées au calibre B tandis que dimanche mettra en scène la classe A. Les champions du Saguenay et du Lac-Saint-Jean s’affronteront deux fois. Une victoire vaudra trois points et une nulle un point. Si l’égalité persiste après deux rencontres, une prolongation départagera les deux clubs. La formation gagnante recevra une bannière et les joueurs repartiront avec une médaille.

« Les équipes de simple lettre ont terminé leurs séries durant la fin de semaine du 25 mars. On a fait une pause en raison de la fin de semaine de Pâques et on s’en va à Dolbeau-Mistassini pour la Ronde des Champions », raconte le coordonnateur exécutif de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, Alexandre Lallemand, rappelant que l’entrée pour les matchs est gratuite. 

Nouveauté cette année, dans l’atome et le pee-wee, les formations de Chibougamau ont participé aux séries au Lac-Saint-Jean. Une équipe du secteur a même réussi à se qualifier dans le pee-wee B. Les clubs de Chibougamau participent aux activités régulières régionales seulement à compter du bantam et du midget.

Alexandre Lallemand se montre également très satisfait du nouveau déroulement des séries dans le simple lettre. Au lieu d’un tournoi à la ronde, les équipes s’affrontaient dans un tournoi éliminatoire où la victoire était nécessaire à compter de la troisième partie. Cette nouvelle formule a permis d’éviter des problèmes de départage, tant au niveau du différentiel que des fiches pour décider des équipes qui accédaient à la ronde suivante. 

« Avec un tournoi à la ronde, on se retrouvait avec des équipes qui menaient 6-0 et devaient continuer de marquer des points. Maintenant, c’est la victoire qui compte et ne sont pas obligés d’humilier l’autre équipe par un gros pointage. Ça se fait de manière plus harmonieuse », de rappeler Alexandre Lallemand.