Grâce à son grand-père Pierre Pilote (à gauche), Karson a pu rencontrer le légendaire Gordie Howe.

Documentaire sur Pierre Pilote : place à une légende

La légende de Pierre Pilote peut perdurer dans le temps grâce à son petit-fils, Karson, qui a réalisé un court documentaire sur l’ancien défenseur des Blackhawks de Chicago originaire de Kénogami et intronisé au Temple de la Renommée du hockey.

Originaire de Milton en Ontario, Karson Pilote est le fils de David Pilote, le dernier fils de Pierre Pilote. Son oncle, Pierre Jr., a dernièrement visité le Saguenay et notamment le Palais des sports où se trouve une statue en l’honneur de son père. « J’aimerais vraiment voir cette statue et voir Kénogami », annonce en début d’entrevue téléphonique Karson Pilote, qui est venu une fois au Québec, au secondaire, mais jamais dans la région.

C’est dans le cadre d’un projet scolaire à London, en Ontario, que le réalisateur et photographe de 23 ans s’est lancé dans le projet du documentaire intitulé Le coeur des Blackhawks (The heart of the Blackhawks). Il avoue grandement apprécier le format de court documentaire sportif, un peu dans le style de 30 en 30, diffusé en anglais sur les réseaux ESPN et TSN, mais également en français sur les ondes du Réseau des sports.

« J’aime les vieilles images d’archives et les histoires qui viennent avec elles. Mon grand-père en avait tellement. C’était super de pouvoir tout mettre dans le même film », fait valoir Karson Pilote, mentionnant que Pierre Pilote a suivi le projet du début à la fin. Il a également pu voir le résultat final avant son décès, en septembre 2017.

Karson Pilote a réalisé le documentaire dans le cadre d’un projet scolaire.

« Il avait plusieurs photos, mais pour les vidéos, c’était plus compliqué », raconte Karson Pilote.

« J’ai été capable d’obtenir ce que je voulais et j’ai même un but plutôt cool qu’il a marqué. Il n’y a pas beaucoup d’images des matchs de cette époque. Le plus important que je devais avoir était celles de la coupe Stanley et je les ai obtenues très facilement », indique le réalisateur, qui a notamment obtenu une très belle collaboration des Blackhawks de Chicago, tant pour les images que dans la publicité.

« Ç’a bien tourné après que les Blackhawks l’aient mis sur leur site Web. Je me suis retrouvé dans les premières de quelques festivals en Ontario et autour de Chicago. C’est un film dont je vais toujours pouvoir être fier et permettre à la légende de mon grand-père de demeurer », d’exprimer Karson Pilote.

A-t-il appris beaucoup de choses sur son grand-père tout au long de la confection du documentaire ? « Je connaissais beaucoup de son histoire, mais j’ai quand même eu quelques surprises », mentionne Karson Pilote, précisant que Pierre Pilote a été excellent pour improviser devant la caméra.

Le film d’un peu plus de 11 minutes permet d’en apprendre sur le parcours du natif de Kénogami qui a quitté pour Fort Erie, en Ontario, à l’âge de 12 ans. Il a débuté le hockey organisé quelques années plus tard et a rapidement gravi les échelons jusqu’à la Ligue nationale. Capitaine des Blackhawks, il a remporté trois fois le trophée Norris et la coupe Stanley en 1961. Pierre Pilote raconte notamment qu’il était un excellent copieur, ce qui lui a permis d’obtenir du succès comme défenseur gaucher évoluant à droite en s’inspirant de Doug Harvey, ce qui lui a permis d’amasser 498 points en 890 rencontres.