Unique pilote du Saguenay-Lac-Saint-Jean inscrit au championnat ACT, Michaël Lavoie ajoute que sa portion québécoise ne compte que six rendez-vous en 2017.

Deux voitures pour Michaël Lavoie

Michaël Lavoie prend les bouchées doubles, cet été. Pilote régulier sur le circuit de stock-car ACT (American Canadian Tour) pour la saison 2017, il ne se concentre pas sur un seul volant, mais partage plutôt son temps entre deux voitures.
Le pilote chicoutimien possède sa propre voiture (la # 10), en plus de donner un coup de main à l'équipe Larue Équipement de déneigement (la # 48) à l'occasion. Il a piloté la voiture de cette formation à une reprise depuis le début de la saison, le 8 juillet à l'Autodrome Saint-Eustache, et répétera l'expérience deux fois en fin de saison.
« J'ai remplacé Alex Labbé, qui court aussi en Nascar au Canada, pour la course du 8 juillet et je le remplacerai aussi pour les deux dernières courses de la saison (les 19 août et 2 septembre), explique Michaël Lavoie. J'ai une entente avec les Larue qui prévoit que je ferai trois courses pour eux durant la saison. C'est une bonne équipe. Une équipe de renom. Au Québec, tous les bons pilotes ont couru pour eux. Ils ont gagné partout où ils sont allés. Cette année, je fais donc la moitié du calendrier avec ma propre voiture et l'autre moitié avec la 48. »
Unique pilote du Saguenay-Lac-Saint-Jean inscrit au championnat ACT, Michaël Lavoie ajoute que sa portion québécoise ne compte que six rendez-vous en 2017. Pour cette raison, il peut se permettre une saison complète pour la première fois. L'an dernier, il s'était contenté d'une campagne de deux courses.
« Ça ne va quand même pas trop mal cette année, ajoute Michaël Lavoie. Lors de la dernière course (à Montmagny, samedi), nous avons terminé en sixième place. On espérait mieux, mais il y a de nouveaux ajustements sur le véhicule (#10). Les deux véhicules ne sont pas encore totalement à notre goût, mais ça s'est quand même grandement amélioré et c'est de bon augure pour la prochaine course à Saint-Eustache, dans deux semaines. Avec la voiture 48, j'ai terminé cinquième au début du mois.
« On veut toujours gagner, mais ça va bien. Avec les Larue, on s'améliore tout le temps. Mais la saison achève déjà... »
La présence de Lavoie pendant les absences d'Alex Labbé aide l'équipe Larue à amasser de précieux points au championnat des propriétaires. Elle occupe présentement le troisième rang, alors que Lavoie apparaissait au 15e échelon au classement des pilotes avant sa sixième position à Montmagny, en fin de semaine.
Michaël Lavoie n'écarte pas la possibilité d'étirer sa saison après la course du 2 septembre à Montmagny. Pour cela, il regardera vers le sud.
« On regarde la possibilité d'aller aux États-Unis, précise-t-il. À la fin de septembre, il y a deux belles courses aux États-Unis sur deux circuits où je suis déjà allé. C'est au Vermont et au New Hapmpshire. On va peut-être sortir avec ma voiture numéro 10. »