Des sentiers de vélo de montagne sont accessibles au Mont-Édourad. On retrouve 3 kilomètres d'ascension et 2,5 kilomètres de descente Enduro.

Deux nouveaux sentiers inaugurés au Mont-Édouard

Les dirigeants du Centre récréotouristique du Mont-Édouard souhaitent diversifier davantage l'offre et ils ont pris les moyens pour avec l'aménagement de sentiers d'ascension et de descente de vélo de montagne, de terrains de volleyball et de pétanque qui ont tous été inaugurés samedi, à L'Anse-Saint-Jean.
Porte-parole du groupe des Sentiers des 21, Simon Villeneuve souligne que l'achalandage a été bien au-delà de leurs espérances pour toutes les activités proposées. « On a été victimes de notre succès ! On offrait un dîner de burgers de cerfs de nos éleveurs de Petit-Saguenay, de porc effiloché et de boeuf. On avait prévu de 100 à 125 services, mais on en a fait plus de 300. Il faisait chaud dans les cuisines, je peux vous l'assurer ! »
triple inauguration
Les trois partenaires impliqués, soit les Sentiers des 21, la Société de développement du Mont-Édouard et la municipalité de L'Anse-Saint-Jean, ont procédé à une triple inauguration. 
« On a donc inauguré à la fois nos sentiers d'ascension (3 km) et de descente (2,5 km) Enduro en vélo de montagne, ainsi que les trois terrains de volleyball sur le site du Mont-Édouard et le terrain double de pétanque », souligne Simon Villeneuve.
L'organisation avait même prévu des prêts de matériel pour le volleyball et la pétanque, histoire d'accommoder ceux et celles qui désiraient jouer.
« Il y avait aussi la présence d'UltraViolet qui prêtaient des vélos démonstrateurs, dont les nouveaux ''eBikes'' dotés d'une assistance électrique. C'est une nouvelle approche qui vient démocratiser ce sport en le rendant accessible à une personne moins en forme ou qui a des problèmes d'arthrite. Nous, on avait même de l'équipement de protection et des conseils sur les virages et dénivelés pour que cette première expérience soit agréable et sécuritaire. »
Sourires à profusion
Deux structures de jeux gonflables étaient installées sur place. 
« Des jeux gonflables qui, au grand bonheur des parents, ont brûlé toute l'énergie des jeunes durant toute la journée. Ç'a du bien dormir ! Je n'ai jamais vu autant de jeunes dans les jeux. Il y avait des sourires à profusion », ajoute Simon Villeneuve. Même les randonneurs qui empruntaient les sentiers multi-usages étaient tout sourire.
L'activité s'est poursuivie en soirée. En plus de quelque 2000 $ en prix de présence, un souper méchoui était offert, suivi d'un spectacle de blues rock et la présence d'un DJ, autant d'atouts qui ont permis aux festivités de se prolonger jusqu'aux petites heures du matin.
M. Villeneuve a également tenu à souligner la présence plusieurs élus de la municipalité, de représentants de la Caisse Desjardins du Bas-Saguenay et du préfet de la MRC du Fjord. « C'était vraiment un bel événement. On a déjà hâte de le réitérer ! » a-t-il conclu.