Marianne St-Gelais (à droite) a devancé sa compatriote Valérie Maltais au 1000 m.

Deux médailles de plus pour St-Gelais

Marianne St-Gelais a de nouveau connu une journée payante sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste dimanche, à Shanghai.
Elle a mis la main sur la médaille de bronze au 1000 mètres (sa deuxième de la fin de semaine après celle obtenue samedi sur 500 m), en plus d'aider le relais féminin dans la conquête d'une médaille d'argent.
St-Gelais et sa compatriote Valérie Maltais ont occupé les deux premières places en finale du 1000 m jusqu'à ce que les Sud-Coréennes Min Jeong Choi et Ji Yoo Kim les dépassent de l'extérieur avec deux tours à faire.
« Je suis un peu déçue de la façon dont ça s'est passé, a mentionné St-Gelais, qui compte cinq médailles individuelles à son actif en trois épreuves de la Coupe du monde depuis le début de la saison. Je voulais bloquer les Sud-Coréennes à la fin, car je savais qu'elles allaient passer par l'extérieur. Je pense que j'ai manqué d'énergie. »
De son côté, Valérie Maltais a accueilli sa première présence en finale A de la saison avec satisfaction. 
« Je suis contente d'avoir fait ma première finale A de la saison, a indiqué la patineuse native de La Baie. Je me suis bien sentie aujourd'hui. En finale, j'étais alerte dans tout ce qui se passait. J'ai manqué un peu de vitesse de pointe à la fin alors que je n'ai pas été capable d'accélérer. Je retire toutefois de bonnes choses de ma finale. »
Dans les minutes qui ont suivi, St-Gelais et Maltais ont aidé l'équipe canadienne féminine dans sa récolte d'une médaille d'argent au relais. Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, et Kim Boutin ont aussi patiné en finale. Marie-Ève Drolet, de Laterrière, et Jamie Macdonald ont fait leur part dans les rondes précédentes.
« On a fait une très belle course, a assuré St-Gelais, après une épreuve gagnée par la Corée du Sud. On a appliqué tout ce dont nous avions parlé dans le passé. Ça nous a donné une belle deuxième position et nous sommes très contentes. »
Drolet a aussi participé au deuxième 500 m du week-end, dimanche. Elle a été éliminée quand elle a terminé deuxième en demi-finale du repêchage. Pour sa part, Bradette a subi le même sort en quart de finale du 1000 m.
La journée dominicale a été plus difficile du côté masculin. Comme la veille, aucun patineur canadien n'a pu se qualifier pour les finales A des épreuves au programme.
Les meilleures performances ont été réalisées par Charle Cournoyer (Boucherville) et Patrick Duffy (Oakville), qui ont pris le deuxième rang lors des finales B du 500 m et du 1000 m. Alors que Charles Hamelin (Sainte-Julie) a été victime d'une chute en quart de finale du 500 m, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, a reçu un carton jaune après un contact avec un patineur sud-coréen. Ce dernier a chuté et Girard a été disqualifié.
« C'était mon premier carton jaune à vie, a signalé Girard. Ça n'a pas été une fin de semaine comme on aurait voulu. C'est un peu la claque qu'il me fallait pour me dire qu'il va y en avoir des bonnes et des moins bonnes. »