La première édition du Raid du fjord, sur les glaces de la baie des Ha! Ha!, à La Baie, avait été couronnée de succès l’hiver dernier.
La première édition du Raid du fjord, sur les glaces de la baie des Ha! Ha!, à La Baie, avait été couronnée de succès l’hiver dernier.

Deux événements de vélo hivernal bien en selle malgré tout

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Même si c’est au Saguenay-Lac-Saint-Jean que l’on retrouve la plus forte proportion de cas de COVID-19 dans la province, le Raid du fjord et la Traversée du lac Saint-Jean à vélo sont optimistes de voir la situation s’améliorer, car les inscriptions sont désormais ouvertes. Pour que les événements de vélo hivernal aient bel et bien lieu, le 27 février et le 6 mars 2021, respectivement, les cas de COVID devront diminuer drastiquement, car pour l’instant, les compétitions sportives sont interdites en zone rouge.

Avec un taux de 376 cas actifs par 100 000 habitants, un sommet au Québec, il est difficile d’imaginer des événements sportifs accueillant 150 ou 200 participants à l’heure actuelle. Pour revenir en zone orange, les indicateurs doivent être en baisse pendant au moins 14 jours. Et le nombre de cas actifs devra être réduit drastiquement. À titre indicatif, le Bas-Saint-Laurent est toujours en zone orange avec 42 cas actifs par 100 000 habitants.

« À l’heure actuelle, on est très préoccupé par la situation au Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui est touché durement depuis quelques semaines, a souligné Carl Vaillancourt, le coordonnateur aux communications pour la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC). Notre préoccupation première est la santé des gens et la dernière chose qu’on veut, c’est qu’un de nos événements devienne un foyer de propagation. »

Même si le risque zéro n’existe pas, ce dernier estime que le plan sanitaire mis en place par la FQSC l’été dernier permet de minimiser les risques. « Aucune contamination de COVID n’a été rapportée lors de nos événements cet été », dit-il, en ajoutant qu’il se croise les doigts pour voir la région repasser en zone orange, puis jaune.

La FQSC a soumis un plan adapté à la Santé publique, pour mieux refléter la réalité du vélo d’hiver. Des pourparlers se font de manière hebdomadaire, assure Carl Vaillancourt, mais la Santé publique n’a pas encore donné son approbation.

La première édition du Raid du fjord, sur les glaces de la baie des Ha! Ha!, à La Baie, avait été couronnée de succès l’hiver dernier.

Les inscriptions sont ouvertes pour la Traversée du lac Saint-Jean.

« On redouble d’ardeur pour être en mesure d’offrir un événement sécuritaire », souligne Simon Ouellet, le coordonnateur de la Traversée du lac Saint-Jean à vélo. En participant à la tenue de la Coupe du Québec au centre de vélo de montagne de Saint-Félicien, en août dernier, ce dernier estime qu’il sera possible de tenir un événement cycliste tout en respectant les mesures sanitaires cet hiver.

Depuis l’ouverture des inscriptions, le 1er novembre, plus de 60 personnes se sont déjà inscrites à l’événement, au tarif réduit de 80 dollars, par rapport à un montant qui grimpera à 185 dollars juste avant la Traversée qui se tiendra, si possible, le 6 mars. Une limite de 150 participants a été fixée par les organisateurs. Comme l’année dernière, d’autres volets pourraient s’ajouter, comme la compétition éliminatoire nocturne à Mashteuiatsh et la randonnée populaire à Saint-Félicien.

La semaine dernière, la MRC du Domaine-du-Roy a notamment confirmé un financement de 10 000 dollars pour la Traversée du lac Saint-Jean à vélo. La Traversée compte faire une présentation officielle de l’événement 2021 lorsque tous les partenaires auront confirmé leur implication.

Annonce officielle jeudi pour le Raid du Fjord

Du côté du Raid du Fjord, l’annonce officielle de la tenue de l’événement se fera en ligne aujourd’hui (jeudi), à 10h30. Les organisateurs attendent 200 participants pour l’événement qui se tiendra en bonne partie sur les glaces du fjord, à La Baie, au mois de février.

Les deux événements de fatbike qui pourraient être présentés dans la région cet hiver sont sanctionnés par la FQSC.