Desjardins et Gionest en demi-finale à La Sarre

Deux équipes de la région ont terminé au sommet de la ronde préliminaire du Championnat provincial de curling mixte en cours à La Sarre. Les quatuors de Robert Desjardins (Hôtel Le Montagnais) et de François Gionest ont en effet terminé 1er et 2e au classement du tournoi à la ronde et s'affronteront à nouveau en demi-finale samedi.
Présentant toutes deux une fiche parfaite de 4-0, les deux équipes régionales se sont affrontées une première fois vendredi midi pour déterminer laquelle finirait première et surtout, laquelle bénéficierait du marteau pour la demi-finale de samedi. C'est finalement Desjardins et ses coéquipiers Amélie Blais, Thierry Fournier et Véronique Bouchard qui ont eu le meilleur 5-3 sur la formation de Gionest, Nathalie Gagnon, Jean-François Charest et Anne-Sophie Guérin.
« On s'est affronté ce midi dans le dernier match du tournoi à la ronde avec une fiche identique de 4-0 et chacune avait obtenu le meilleur résultat du concours de précision, a indiqué Robert Desjardins à l'autre bout du fil. On savait déjà qu'on finissait premier et deuxième et qu'on s'affronterait samedi.
« Le match de vendredi servait à déterminer laquelle des deux équipes aurait l'avantage du marteau pour le match de samedi matin. Le match a été âprement disputé. On a pris les devants 2-0 au 2e bout après que la pierre de François ait frappé un débris. Puis, on a volé deux au 5e bout pour prendre l'avance 4-0, mais ils ont très bien joué pour nous forcer à faire des placements importants au 7e et au 8e bouts », souligne le capitaine Desjardins.
Ce gain leur donne-t-il un avantage psychologique ? « Ce n'est pas tant l'avantage psychologique que le marteau, précise-t-il. Comme ce ne sont pas des glaces avec beaucoup de courbure, l'avantage de la dernière pierre revêt une importance plus grande que dans bien des compétitions. »
Le gagnant du duel régional de samedi aura son billet direct pour la finale, tandis que le perdant affrontera le vainqueur de la demi-finale abitibienne opposant l'équipe de Ghislain Doyon à celle de Guy Simard qui ont respectivement 3e et 4e.