Richard Martel

Desharnais: possiblement une bonne chose, estime Martel

Entraîneur de David Desnarnais pendant son long passage avec les Saguenéens de Chicoutimi, Richard Martel voit d'un bon oeil le changement de décor qui attend le hockeyeur. «Ce sera une bonne chose pour lui de voir une autre organisation que le Canadien, avance Richard Martel. Il va voir des choses différentes. Ça pourrait être profitable pour lui, surtout qu'il ne jouait pas beaucoup dernièrement.
«Selon moi, David était le joueur de centre qui avait la meilleure vision du jeu chez le Canadien. Son sens du hockey est indéniable. Possiblement que la direction du Canadien voulait autre chose ou voyait des choses qui ne faisaient pas son affaire. Pour nourrir ses ailiers, il était le meilleur de l'équipe. Il était aussi le plus talentueux parmi les centres. Peut-être que son gabarit a joué contre lui. Peut-être que l'équipe veut se grossir et qu'elle juge qu'elle a besoin d'autre chose pour aller plus loin. Quand je pense à David Desharnais, le mot persévérance me vient en tête. Il a prouvé beaucoup de choses pour se rendre là. J'étais le premier à penser qu'il ferait une carrière dans la Ligue américaine. Il ne s'est jamais occupé de ce que les gens disaient autour de lui. Il a toujours cru en lui et il ne s'est pas rendu là par charité. Partout où il est allé, il a performé. Il a forcé les équipes à le garder.»