Un autre ancien des Saguenéens poursuivra sa carrière en Europe. Nicolas Deschamps a décidé d'accepter l'offre de la formation de Karpat, dans la Ligue élite finlandaise.  La dernière saison avec les Bears de Hershey, dans la Ligue américaine, il a cumulé 45 points.

Deschamps s'en va en Finlande

Un autre ancien des Saguenéens poursuivra sa carrière en Europe. Nicolas Deschamps a décidé d'accepter l'offre de la formation de Karpat, dans la Ligue élite finlandaise.
En entrevue téléphonique, l'attaquant de 24 ans explique ne pas avoir reçu d'offre qualificative de la part des Capitals de Washington. Il avait disputé trois rencontres dans la Ligue nationale vers la fin de la dernière saison et avec les Bears de Hershey, dans la Ligue américaine, a cumulé 45 points, dont 15 buts, en 65 rencontres. « Avec le changement d'entraîneur et de directeur général, les Capitals ont décidé d'aller dans une autre direction et c'est correct », mentionne Nicolas Deschamps qui, agent libre avec compensation, regardait ailleurs pour un contrat à deux volets (Ligue nationale-Ligue américaine). Il indique avoir reçu quelques offres, mais rien de très alléchant.
C'est alors qu'est arrivée l'invitation des dirigeants du Oulu de Karpat, équipe championne des dernières séries de la Liiga. Sans entrer dans les détails, Nicolas Deschamps raconte que l'offre était très intéressante d'un point de vue monétaire assortie d'excellentes conditions. Il devait aussi accepter rapidement comme le camp d'entraînement débutera dès lundi prochain. « Ça m'a fait me questionner. J'en ai discuté avec ma blonde, ma famille et mon agent et on en est venus à la conclusion que c'était le temps d'essayer quelque chose de nouveau », explique Nicolas Deschamps dont la conjointe est enceinte. Il quittera donc seul vendredi et elle ira le rejoindre à la mi-septembre et accouchera là-bas.
Pour lui, ce changement d'air pourrait être très profitable à plus long terme. Il sait qu'une bonne saison pourrait lui ouvrir des portes, que ce soit en Amérique du Nord ou ailleurs en Europe comme dans la KHL. Dans sa réflexion, Nicolas Deschamps a pu compter sur l'appui d'autres joueurs qui poursuivent leur carrière en Europe, dont son partenaire d'entraînement Francis Paré, qui a un parcours similaire à lui. L'été dernier, son ancien coéquipier avec les Saguenéens a décidé de se tourner vers l'Europe pour accepter un contrat d'un an avec le TPS Turku. Après un bon début de saison, le Metallurg et Magnitogorsk a racheté son contrat et il a terminé la saison dans la KHL, mettant même la main sur la coupe Gagarine. Il a signé un nouveau contrat de 2 ans à la suite de la fin de saison.
« Il m'a dit les vraies affaires, souligne Deschamps. C'est nouveau et stressant un peu. C'est un mode de vie différent et je sais pas trop comment ça marche et en plus, la pression sera forte étant donné du peu de joueurs importés permis. »  
Nicolas Deschamps tombera directement dans le bain du hockey européen. Dès la fin du mois d'août, le Karpat débutera sa participation à la Ligue des champions, une nouvelle compétition qui s'échelonnera jusqu'en février.