Des pee-wee au paradis

Pour les Jets de Viry-Châtillon, une présence au Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière dépasse largement le cadre du sport. Elle représente avant tout une fête qui offre la possibilité à 18 jeunes hockeyeurs à leurs 21 accompagnateurs de vivre une expérience culturelle.
L'organisation des Jets n'en est pas à une première expérience au tournoi de Jonquière. Après y avoir participé en 2012, elle a rapidement embrassé l'occasion de revivre l'aventure cette année et de faire sa part pour le 50e anniversaire de l'événement.
«Mathieu Tremblay (un Jonquiérois qui demeure en France), qui fait l'animation au tournoi, est revenu vers nous en janvier ou février 2013 en nous disant que le tournoi nous avait réservé une place pour son 50e et que les organisateurs se promettaient de faire quelque chose de très grand. Nous avons opté pour revenir pour le 50e puisque nous avions beaucoup apprécié notre expérience en 2012. C'est la même organisation, mais l'équipe est nouvelle», explique un des responsables des Jets, Hervé Jaquillard.
L'expérience acquise en 2012 a grandement facilité la vie à l'organisation française pour cette deuxième visite. Les démarches effectuées il y a deux ans et les contacts établis à cette occasion avec les responsables du tournoi de Jonquière ont ouvert une route que les Jets ont choisi de reprendre avec joie.
Dès que la décision de retourner au tournoi de Jonquière a été prise, l'organisation des Jets a mis en marche le projet. Les parents ont accepté de payer une partie des frais associés au voyage et des commanditaires ont permis de diminuer la facture.
Les Jets composeront avec un agenda très chargé pendant leur présence au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En plus de disputer des matchs, les jeunes de l'équipe auront droit à une foule d'activités pendant la semaine. Glissade en tube, promenade en traîneau à chiens, ski alpin, souper avec les joueurs des Innus d'Olamen La Romaine et visite dans un commerce spécialisé en hockey sont quelques-uns des items inscrits à leur programme.
La visite dans un commerce où le hockey est roi a eu lieu hier matin. Pendant de longues minutes, ils ont arpenté les allées de L'Entrepôt du hockey. Et ils ne se sont pas contentés de regarder. Ils ont profité de leur présence pour faire le plein.
«Il y a des boutiques de hockey sur l'île de France, je crois qu'il y en a trois sur Paris, mais il n'y a pas autant de matériel, de choix et de place», note Baptiste Arpin, un entraîneur des Jets.
S'amuser avant tout
Les Jets disputeront leur premier match ce soir, face aux Orioles de Jonquière. Comme toutes les équipes inscrites au tournoi, ils espèrent faire un bout de chemin, mais le résultat n'est pas l'objectif principal des Français.
«C'est avant tout un voyage culturel qui nous permet d'avoir une nouvelle vision du hockey et de découvrir une partie du Canada, précise Baptiste Arpin. Pour nous, ce tournoi est une fête pour tout le monde. C'est un échange culturel et une fête pour nos jeunes.»
À la maison, les Jets évoluent dans un championnat régional. L'équipe a terminé la première phase de sa saison en première position de son groupe. Ce résultat lui donnera l'occasion d'accéder au groupe A et de jouer pour le titre de l'île de France.
«Nous espérons accrocher ce titre évidemment, note Hervé Jaquillard. Maintenant, face à des enfants qui jouent plus souvent que nous, ça reste à voir. Ce sera de l'expérience qui servira à nos jeunes. On ne vient pas pour gagner, on vient pour prendre du plaisir. On vient pour apprendre et faire vivre à nos jeunes une expérience que d'autres ont vécue il y a deux ans.
«Pendant ce voyage, nos jeunes sont au paradis de tout. La neige, l'ambiance, les familles d'accueil qui ont prévu beaucoup d'activités pour eux. Ce sera un grand moment pour eux.»