Quatre anciennes joueuses du club de basketball Noir et Or de Chicoutimi/Mustangs ont été honorées, vendredi, dans le cadre d’un match d’exhibition entre le Rouge et Or de l’Université Laval et les Diablos du Cégep de Trois-Rivières dans les gymnases de l’Odyssée Dominique-Racine. Les numéros de Gabriella Hébert (13), Raphaëlle Côté (6), Claudia Émond (11) et Jane Gagné (8) ont été officiellement retirés. Leur ancien entraîneur, Benoit Vallières, leur a remis leur chandail encadré en guise de souvenir.

Des parcours inspirants qui suscitent la fierté

Quatre joueuses du Noir et Or de Chicoutimi/Mustangs ont été honorées, vendredi soir, dans le cadre du match d’exhibition opposant le Rouge et Or de l’Université Laval aux Diablos du Cégep de Jonquière. Depuis vendredi, les numéros de Raphaëlle Côté (6), Jane Gagné (8), Claudia Émond (11) et Gabriella Hébert (13) ont été retirés et les chandails ont été remis à leurs anciennes propriétaires dans un beau cadre souvenir devant plus d’une centaine de spectateurs, dont des parents et amis.

Coordonnateur technique du club chicoutimien, Benoit Vallières a expliqué qu’il ne pouvait laisser passer cette occasion de souligner le passage de ces quatre anciennes joueuses du Noir et Or. «Chacune d’elle a eu un parcours hors de l’ordinaire qui méritait d’être souligné», a-t-il fait valoir, en invitant fièrement ses quatre anciennes protégées. «Vous êtes de formidables ambassadrices pour notre région, pour notre club et pour les jeunes de l’école Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine», a-t-il ajouté, avant de leur remettre chacune ce souvenir soulignant l’ensemble de leur carrière de joueuses et de leur passage au sein de l’Odyssée.

Durant son allocution, Benoit Vallières a rappelé les faits d’armes de chacune non seulement sur les terrains de basket, mais aussi leurs parcours inspirants au niveau académique. «Laissez-moi vous dire que votre passage au sein du Noir et Or est une grande fierté pour nous!»

Deux joueuses du Saguenay, Sophie Gobeil (Mustangs Odyssée) et Allyson Gagné (Bleu et Or Arvida) évoluent pour les Diablos du Cégep de Trois-Rivières. À l’instar de Claudia Émond et Jane Gagné, du Rouge et Or, les deux «Bleuettes» ont pu jouer devant leurs proches.

Dans le cas de Gabriella Hébert, elle a porté les couleurs du Noir et Or de 2001 à 2007, avant de jouer pour les Dynamiques de Ste-Foy (2007-10) avec deux titres canadiens en poche (2008 et 2009) pour ensuite enchaîner avec les Martlets de l’Université McGill (2011-16) où elle a contribué à la conquête de cinq championnats provinciaux d’affilée. Un exploit! Bachelière en relations industrielles, «la ténacité et la détermination» de Gabriella lui servent maintenant dans son travail dans l’événementiel, elle qui a été impliquée dans des comités olympiques, dans la Coupe du monde de triathlon et lors des Championnats du monde de hockey junior.

Fleurons
Pour sa part, Raphaëlle Côté a joué pour le Noir et Or de 2004 à 2010, avant de se joindre aux Dynamiques de Ste-Foy (2010-13), où elle a contribué à l’obtention d’un titre national en 2012. Elle a poursuivi avec le Rouge et Or de 2013 à 2018 et elle a fait partie de l’alignement canadien qui a écrit une page d’histoire en remportant la médaille d’argent aux Jeux de la Francophonie en compagnie de Claudia Émond et de Jane Gagné, d’ailleurs. Raphaëlle s’est aussi distinguée en étant récipiendaire à deux reprises du Prix leadership et engagement social (2015 et en 2018). Elle est en voie d’obtenir son doctorat en psychologie. «Ton dépassement et ton leadership te permettent maintenant de t’impliquer auprès de jeunes en difficulté et de faire la différence dans la vie des gens qui en ont besoin», a souligné Benoit Vallières.

Claudia Émond a porté les couleurs du Noir et Or de 1999 à 2011, pour ensuite jouer pour les Couguars du Cégep de Chicoutimi avant de faire le saut avec les Dynamiques (2012 à 2014). Finissante du Rouge et Or, cette bachelière en éducation physique est en voie d’obtenir un deuxième diplôme en intervention sportive. «Ton caractère et ta force mentale t’ont permis d’avoir une carrière dans le monde de l’éducation et d’entraîner une nouvelle génération de sportifs. Ton parcours est un exemple de persévérance», de poursuivre son ancien entraîneur.

Quant à Jane Gagné, elle a joué pour le Noir et Or de 2004 à 2011 avant de se joindre aux Dynamiques de 2011 à 2014 avec qui elle a remporté un titre national en 2012. Membre de l’équipe étoile du Championnat universitaire canadien en 2017 à Victoria, Jane est finissante du Rouge et Or et étudie en maîtrise en chimie. «Ton intensité et ta passion du jeu te permettent d’avoir de belles ambitions pour être un jour à la tête d’une entreprise environnementale (...) et ton futur va t’amener, comme coéquipière loyale, à travailler en équipe.»

Au passage, il a tenu à souligner le parcours d’un autre fleuron féminin du basket régional en Gabrielle Girard (une ancienne du Bleu et Or et du Rouge et Or) et la présence des jeunes joueuses Sophie Gobeil (Mustangs) et Allyson Gagné (Bleu et Or) qui évoluent pour les Diablos.