Des joueurs des Saguenéens se sont plaints du comportement des entraîneurs des Marquis dans la ligue junior AA.

Des joueurs portent plainte à la police

Dans le circuit régional junior AA, la rivalité entre les Marquis de Jonquière et les Saguenéens de Chicoutimi aurait dépassé les bornes lors d’un match tenu le 13 janvier, au Centre Jean-Claude Tremblay de La Baie. Tellement que trois joueurs ont déposé une plainte à la police et que le gouverneur des Sags, Guy Saint-Gelais, a fait une plainte aux dirigeants de la Ligue régionale de hockey junior/midget.

Joint vendredi, le président et gouverneur des Sags, Guy Saint-Gelais, a confirmé les démarches entreprises auprès des autorités de la ligue et de la police.

Trois joueurs se sont sentis menacés assez sérieusement par les présumés propos d’entraîneurs des Marquis pour se présenter au poste de police.

Pas d’accusation

Le dossier est actuellement sous enquête et aucune accusation n’a été déposée en date de vendredi après-midi.

« Ce sont des joueurs qui ont porté plainte à la police puisque dans ce calibre, ce sont des adultes. Ils ont appelé la police à la fin du match parce que certains joueurs auraient reçu des menaces de l’un des entraîneurs des Marquis. (...). Ç’a beau être des adultes, il y a une ligne à ne pas franchir. Je trouve cela déplorable. J’en ai vu des affaires, mais jamais intense comme ça », affirme M. Saint-Gelais, en avouant que lui-même, par le passé, n’a pas toujours été le plus sage des entraîneurs derrière un banc. « Mais quand tu es rendu à faire ça, je pense que ta place n’est plus en arrière du banc. Le junior AA, c’est encore du hockey mineur et non du senior », dit-il.

Pas de sanctions

Guy Saint-Gelais a déposé une plainte à la Ligue régionale junior/midget avec une copie conforme envoyée à la fédération de Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le gouverneur de l’équipe est toutefois déçu de voir que les autorités de la ligue n’aient pas sanctionné plus sévèrement le (s) présumé (s) auteur (s) des menaces.

« Ils ont rencontré les entraîneurs et leur ont donné un avertissement, mais il n’y a pas eu de sanction, déplore Guy Saint-Gelais. Honnêtement, je suis déçu et je l’ai dit à la ligue. »

Ce dernier rappelle que les Marquis ont déjà reçu un premier avertissement cette saison.

« Lors du match avant celui du 13 janvier, l’un de mes joueurs s’est fait blesser par un coup de hockey dans la face et il s’était fait dire au début de la rencontre qu’il ne finirait pas la game. On a envoyé une vidéo à la ligue et le joueur fautif a été suspendu », rappelle Guy Saint-Gelais. « Les joueurs se disent que si c’est arrivé une fois, ça peut se reproduire et on ne prend plus de chances, fait-il valoir. Les gars vont au cégep et ils ne veulent pas prendre la chance de se faire blesser. »

Guy Saint-Gelais a même été obligé de rencontrer certains joueurs qui ne voulaient plus jouer le match de samedi (ce soir), à l’aréna Marina-Larouche, pour les convaincre de chausser les patins. Il se déroulera avec une présence accrue des dirigeants de la ligue.

De plus, en attendant de connaître le développement final dans ce dossier (voir autre texte), la Ligue a demandé au personnel d’entraîneurs pointés par la plainte de ne pas se présenter au match de samedi, ce que ces derniers ont accepté.

+

LES ENTRAÎNEURS VISÉS RENCONTRÉS PAR LA LIGUE

Président de la Ligue de hockey junior midget du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pierre Guay confirme que les entraîneurs des Marquis de Jonquière junior AA associés à de présumées menaces faites à l’endroit de joueurs des Saguenéens de Chicoutimi lors du match du 13 janvier dernier ont été rencontrés mercredi dernier.

Le gouverneur des Saguenéens junior AA, Guy Saint-Gelais, a déposé une plainte pour des propos jugés menaçants qui auraient été tenus durant la rencontre. Le hic, c’est que le rapport des arbitres en poste au match ne fait nullement état des présumées menaces. De plus, le représentant de la ligue qui était dans les estrades a vu que des propos avaient été échangés à un certain moment, mais il n’était pas assez près pour en connaître la teneur. Ce sont donc les affirmations d’un groupe contre l’autre. 

« Nous avons reçu la plainte de M. Saint-Gelais la semaine dernière. Il y avait des officiels proches du banc, mais le rapport des arbitres nous dit qu’il n’y a rien eu. Nous avons donc envoyé un avertissement écrit (aux Marquis) et nous avons rencontré les entraîneurs (présumés fautifs) en présence de leur entraîneur-chef et propriétaire de l’équipe, Bob Desjardins, pour assurer le suivi. Le comité du CA les a aussi rencontrés pour leur rappeler l’éthique que les entraîneurs doivent respecter. On leur a également dit ce qu’on attendait d’eux », explique le président de la ligue en confirmant qu’il s’agit d’un deuxième avertissement de la ligue envers les Marquis cette saison. D’autre part, la Ligue et la Fédération Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean ont pris « des actions en conséquence » d’ici à ce que le dossier connaisse son dénouement sur le plan légal (suite ou non aux plaintes à la police). 

Pour le match de samedi, le président de la ligue, Pierre Guay, et d’autres représentants de la Ligue seront présents au match ainsi qu’à celui de la mi-février. De plus, deux autres membres de l’organisation des Marquis, Robin Boulianne et Yves Girard, devraient prendre la relève derrière le banc des Jonquiérois pour l’occasion.