Un nouveau moulinet permettra à vos amis pêcheurs d’apprécier la nouvelle technologie lors de la prochaine saison de pêche.

Des idées pour le bas de Noël

CHRONIQUE / Si vos proches sont des amateurs, sachez qu’un cadeau de chasse et de pêche sous l’arbre de Noël est une excellente idée. Si un cadeau de ce genre vous intéresse, ça serait peut-être une bonne idée de laisser le journal ouvert à cette page sur votre table de cuisine, ça pourrait donner des idées à votre entourage.

Si votre conjoint ou votre conjointe utilise une vieille canne à pêche dont le bout est cassé, ou qu’il lui manque un oeillet, ou que le manche est entouré de ruban électrique noir, c’est un bon indice qu’une nouvelle canne à pêche s’impose.

Si vos amis pêcheurs passent leur temps à pester contre le moulinet dont le monofilament s’emmêle continuellement ou qu’il rate un lancer sur deux avec son équipement, c’est probablement un signe indiscutable que le moulinet a fait son temps.

Une nouvelle canne à pêche sera appréciée pour Noël.

On peut trouver facilement des ensembles de canne et moulinet dans une gamme de prix très varié. Évidemment, la qualité ne sera pas nécessairement au rendez-vous si vous choisissez des kits à moins de 50 $, mais vous pouvez trouver quelque chose de bien pour moins de 100 $.

Pour les jeunes qui voudraient faire un cadeau à leur papa ou leur grand-papa, sachez que des leurres comme des poissons-nageurs, des mouches artificielles ou des cuillères ondulantes sont des articles pas trop coûteux et qui sont toujours appréciés.

Il y a aussi toute une gamme de produits qui est pratique, mais qu’on n’ose pas acheter, car on les considère comme futiles. Les disciples de Saint-Pierre apprécieront sûrement des gants pour fileter le poisson. Les adeptes du doré et du sébaste vont sûrement les adopter. Il en va de même pour les divers équipements comme une planche pour faire des filets, des pinces à long nez avec des poignées antidérapantes, la fameuse boîte de vers de terre qui ouvre des deux côtés ou un filet de pêche en caoutchouc sont des objets très utiles, mais que les sportifs n’achètent pas pour eux.

Il est possible de trouver un ensemble canne et moulinet pour moins de 100 $.

Si vous remarquez que vos amis pêcheurs partent en expédition avec deux élastiques autour de leur canne à pêche pour le transport, sachez qu’un étui pour une ou deux cannes leur sera très pratique pour éviter que les cannes se cassent dans le fond du coffre de la voiture.

Il y a aussi des cadeaux très utiles à la pêche, mais qui conviennent pour d’autres activités. Une paire de jumelles (lunettes d’approche) peut servir à longueur d’année pour observer les oiseaux lors de vos randonnées pédestres. Il en va de même avec les lampes frontales qui peuvent être aussi pratiques à la maison que dans le coffre de pêche.

Sachez aussi que les articles de pêche de couleur rose font souvent plaisir aux dames et aux jeunes filles. J’ai déjà vu une adolescente de 16 ans nous faire la barbe avec une cuillère ondulante rose sur un lac de truites mouchetées. Nous étions tous sceptiques face à ce leurre qui a été le plus productif de la journée.

Une lampe frontale peut être utile à la maison et dans le coffre à pêche.

Ha oui, j’oubliais, si vous voulez faire plaisir à de jeunes pêcheurs ou pêcheuses, n’achetez pas les kits de canne à pêche Walt Disney. Optez plutôt pour un véritable équipement qui pourra lui servir pendant plusieurs années.

Au chapitre des gadgets, j’ai vu un ensemble de coussin et seau en plastique pour les amateurs de pêche sous la glace. Si vos amis pêcheurs ont cette habitude de s’asseoir sur un seau pour pêcher sur la glace, ce petit équipement sera sûrement apprécié.

Selon le budget dont vous disposez, considérer des articles comme des lunettes polarisées, des caméras détectrices de mouvement, un superbe couteau de chasse, un ensemble de montage de mouches, une première canne à moucher, une belle veste de pêche ou un gilet de flottaison individuel gonflable.

Des lunettes d’approche représentent un cadeau qui peut être apprécié par toute la famille.

Si votre amateur de pêche porte encore un vieil imperméable jaune d’Hydro-Québec ou des vieilles bottes à boeufs pour les jours de pluie, vous pouvez risquer l’achat d’un imper de qualité en vous assurant auprès du commerçant que le kit peut être échangeable si ce n’est pas la bonne taille.

Allez flâner une heure ou deux dans les magasins de chasse et pêche de la région aujourd’hui, vous trouverez peut-être l’idée originale que vous cherchez pour offrir un cadeau qui sera utile et apprécié.

Statistiques de chasse à l’orignal

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a publié cette semaine les statistiques de chasse à l’orignal de la dernière saison, une année restrictive de chasse, ce qui veut dire qu’il est interdit de chasser les femelles dans plusieurs zones d’exploitation. Les chasseurs de la région (zone 28) ont récolté de 2522 orignaux en 2018, comparativement à 2664 en 2016. Il s’agit de la seconde plus forte récolte observée jusqu’à maintenant pendant les années restrictives, selon le ministère, mais il s’agit aussi de la première baisse de récolte depuis 2004. Le nombre de permis vendus est de 26 873 comparativement à 26 661 en 2016. En conséquence, le succès de chasse a légèrement fléchi pour atteindre 9,38 %.

«Au Québec, sur un total de 19 696 orignaux récoltés, ce sont les 14 329 mâles qui nous permettent d’affirmer que la tendance des populations est stable à l’échelle du Québec, et ce, depuis le début de la mise en place du plan de gestion 2012-2019», indique le ministère. Le nombre de permis vendus au Québec a également diminué, passant de 174 256 permis en 2016 à 170 931 en 2018.