Présidente du club Proco d’Alma, Joanie Bergeron et le conseil d’administration attendent de connaître l’opinion de leurs membres avant de décider s’il vaudra la peine de travailler sur la phase 2 du plan de relance de la FQSC. Dans le cas contraire et si rien n’est possible avant le 24 juin, le club se concentrera sur la location de vélos et la proposition de différents challenges virtuels amusants.
Présidente du club Proco d’Alma, Joanie Bergeron et le conseil d’administration attendent de connaître l’opinion de leurs membres avant de décider s’il vaudra la peine de travailler sur la phase 2 du plan de relance de la FQSC. Dans le cas contraire et si rien n’est possible avant le 24 juin, le club se concentrera sur la location de vélos et la proposition de différents challenges virtuels amusants.

Des défis virtuels amusants pour les cyclistes à défaut d’entraînement en groupe

À défaut de pouvoir tenir des entraînements en groupe en raison de la pandémie, les clubs de vélo Acidose lactique et Proco d’Alma proposent des défis amicaux virtuels à leurs membres qui permettent notamment d’améliorer leurs habiletés tout en s’amusant. En prime, ils peuvent gagner des prix.

Club Acidose

Dans le cas du club Acidose lactique (volets route et montagne), les dirigeants ont décidé d’annuler les entraînements hebdomadaires supervisés pour le reste de la saison. Mais ils gardent leurs membres actifs en leur proposant des challenges virtuels toutes les deux semaines.

Un premier défi a été lancé via la page Facebook du club. Avec une vidéo à l’appui, les cyclistes doivent ramasser successivement une gourde, un soulier et une pièce de monnaie (2$) installés par terre et les transporter tour à tour à un autre endroit aménagé six mètres plus loin. Une démonstration est disponible dans une vidéo. Les gens ont jusqu’au samedi 6 juin, 23 h, pour relever ce premier défi et faire parvenir une vidéo ou une photo d’eux en train de le réaliser. Des prix de participation seront attribués. Dans le cas présent, le tirage aura lieu le 7 juin à 13 h.

Pour ceux qui aiment plus les défis de distances, un groupe virtuel a été formé sur Strava (https://www.strava.com/clubs/acidoselactique) et il sera ainsi possible de cumuler des kilomètres. Chaque semaine, les responsables afficheront les progrès du club et, chaque mois, il y aura là aussi un tirage parmi les cyclistes qui auront été actifs! Dans ce cas-ci, le premier tirage aura lieu le 30 juin (pour la période du 25 mai au 28 juin).

Les jeunes cyclistes des clubs Proco d’Alma et Acidose lactique (route et montagne) ne peuvent participer à des entraînements de groupe, mais ils peuvent améliorer leurs habiletés en participants aux challenges virtuels proposés par leurs clubs.

Club Proco

Du côté du club Proco d’Alma, la présidente Joanie Bergeron et son conseil d’administration n’ont pas lancé la serviette et espèrent toujours pouvoir tenir des activités cette saison dans le respect des consignes sanitaires. « Nos inscriptions ont été faites les 9 et 10 mars dernier, donc avant le confinement, rappelle Mme Bergeron. Nous avons eu le plan de relance de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) et nous sommes dans la phase #1 qui autorise les gens à rouler en groupe de deux seulement. Alors, on a décidé de ne faire aucune activité du club. On fait plutôt des challenges sur notre groupe Facebook. »

Le CA est actuellement en train de sonder le terrain auprès de ses membres afin de savoir si ces derniers sont toujours intéressés à commencer une saison en juin, parce que la saison du club débute habituellement la première semaine de mai.

« La date de la phase 2 du plan de relance n’est pas déterminée, mais elle permettra de rouler en groupe de cinq, toujours en respectant le 2 mètres. On attend donc la réponse des membres pour s’ajuster et déterminer si nous allons travailler sur une phase 2 ou non », explique-t-elle.

« Pour l’instant, on essaie de développer le sport en motivant nos jeunes. Mais si la phase 2 ne peut pas commencer dès le 24 juin, c’est sûr qu’on va se résoudre à annuler les entraînements pour le reste de la saison. On va se concentrer sur la location de vélos et rouler en famille en donnant quand même de petits défis à notre trentaine de membres », souligne la présidente.

Jusqu’à maintenant, la participation aux challenges n’est pas aussi bonne qu’escomptée. Pour stimuler l’intérêt, les dirigeants ont acheté des certificats cadeaux de produits locaux qui seront attribués entre les participants aux défis.

Quant à la Coupe Proco, la compétition provinciale qui était prévue les 27 et 28 juin, a été annulée, mais pourrait être reportée à une date ultérieure cette année. Des trois épreuves au programme, soit les jeux d’habileté, le critérium et l’épreuve sur route, une seule pourrait être tenue dans le plan de relance actuel. « On va retarder la Coupe Proco, mais on n’est pas optimiste, avoue Mme Bergeron. Il faut obtenir l’aval de Ville d’Alma et nous avons beaucoup de partenaires dont nous ne sommes pas certains qu’ils vont embarquer. »