Au lieu d’un départ groupé, les participants à la course Endurance du Fjord partiront individuellement par intervalles de 15 secondes.
Au lieu d’un départ groupé, les participants à la course Endurance du Fjord partiront individuellement par intervalles de 15 secondes.

Des coureurs (enfin) attendus à La Baie le 19 août

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Le sport redémarre depuis quelques semaines et la course à pied ne fait pas exception à la règle. Une première compétition régionale aura lieu le 19 août avec la course Endurance du Fjord à La Baie qui se déroulera avec des mesures strictes sur le site à proximité du quai des croisières.

Afin de pouvoir tenir l’événement, les responsables du Club Endurance ont dû préparer un plan d’action qui a été approuvé jeudi par les responsables de Saguenay. Parmi les mesures prises afin d’assurer la sécurité des participants et des bénévoles, la limite de participants a été fixée à 200 personnes et il n’y aura pas d’inscription sur place le soir même. Les bénévoles, qui porteront tous le masque, s’assureront de rappeler les règles en vigueur au besoin.

La limite d’inscription en ligne a été fixée au 17 août à 17h. De plus, il n’y aura pas de remise de médailles, ni de repas, mais seulement une collation que les participants pourront récupérer avant de quitter le lieu de la course.

«C’est sûr qu’on aurait aimé faire un repas et une remise de médailles comme d’habitude, mais dans les circonstances, organiser une course à pied avec un chronomètre, c’est assez exceptionnel», exprime le vice-président du Club Endurance du Fjord, Jonathan Tremblay, annonçant que la décision de la Santé publique de permettre les rassemblements de 250 personnes a grandement facilité les choses. À 50 personnes, il aurait été nécessaire pour les organisateurs de former des groupes, ce qui représentait un imposant casse-tête.

Parmi les autres mesures à noter, le départ n’aura pas lieu en peloton, mais se fera plutôt individuellement par intervalles de 15 secondes. Les jeunes feront le premier départ pour les distances de 3 et 1 km à compter de 18h, suivis des adultes au 5 kilomètres à 19h30 pour finir avec le 10 kilomètres à partir de 19h. «Avec les puces de Chrono Saguenay, dès que tu franchis la ligne de départ, la puce le détecte et décolle ton temps. Que tu partes à 18h30 ou 19h, ton temps part à ton départ et ça arrête quand tu finis. Ça ne change rien. Tu peux partir à l’heure que tu veux», explique Jonathan Tremblay, fébrile que la ligne d’arrivée se pointe enfin à l’horizon pour les différentes compétitions sportives.

«Tous mes amis coureurs à qui j’ai parlé étaient contents et disaient: ‘‘enfin, une course à pied’’. Les gens ont fait beaucoup de course pendant le confinement et les vacances, mais comme il n’y a pas d’événements, tu n’as comme pas d’objectifs. C’est bizarre. Tu cours pour le plaisir, c’est bien correct, mais c’est le fun aussi d’avoir un objectif ou une course et pouvoir mesurer sa vitesse et sa progression», estime le vice-président du Club Endurance du Fjord.

Les deux premières épreuves du circuit régional de la Coupe Autocar Jeannois ont été tenues en février, mais toutes les suivantes ont ensuite été annulées. En plus de l’étape baieriveraine, il reste trois autres courses au calendrier, la Métro Dubé à Alma ainsi que le Cross des couleurs et le Marathon du Fjord à Chicoutimi.