Les Aiglons d’Alma ont pris les devants 3-0, mais leurs adversaires ont effectué une remontée pour arracher une nulle de 3-3 lors de l’ouverture officielle de la 47e édition du Tournoi midget d’Alma.

Des Aiglons presque parfaits

Les Aiglons d’Alma ont bien failli compléter une soirée d’ouverture parfaite lors de la 47e édition du Tournoi de hockey midget d’Alma, mais une remontée de leurs adversaires dans la classe BB en troisième période a quelque peu changé les plans.

Les locaux ont tout de même terminé leur première rencontre avec une nulle de 3-3 même s’ils ont laissé filer une priorité de 3-0 face aux Artilleurs de Bedford-Cowansville-Farnham. Jérémy Simard, Émile Duchesne et Mathiel Dufour avaient placé les Aiglons en excellente position, mais cette priorité n’a pas tenu le coup avec deux buts des Artilleurs en troisième période.

« Les gars sont sortis très fort. Avec l’énergie de la foule, on a connu un excellent début de match, mais à 3-0, on a sous-estimé notre adversaire et on dirait qu’on s’est contenté de cette avance », a admis l’entraîneur-chef des Aiglons, Philippe Voyer, notant quelques erreurs de concentration avec les devants, dont celle qui a mené au but égalisateur avec deux minutes à faire à la rencontre.

« On est déçus de ce résultat, mais on reste positif pour le reste du tournoi », assure l’entraîneur dont les troupiers affronteront les Blackhawks du Centre-Sud, vendredi soir.

Dans la seule autre rencontre impliquant une formation régionale, dans la classe juvénile scolaire, les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma ont blanchi le Collège Jean de Brébeuf 3-0. William Drapeau a enregistré le jeu blanc pour les Lynx qui ont signé une deuxième victoire en autant de matchs.

Soirée record

La journée d’ouverture a fait courir les foules, jeudi, particulièrement le spectacle de Québec Issime qui s’est donné devant une salle comble sur la patinoire principale du Centre Mario-Tremblay. « Je n’avais jamais vu autant de monde dans la cabane. Il y avait beaucoup de monde debout et pas un banc de libre », a partagé le président Yannick Tremblay qui est associé à l’événement pour une 26e année.

« On a toute une journée. On va faire le décompte tantôt, mais j’ai l’impression que c’est du jamais-vu pour un jeudi », d’exprimer celui qui occupe la présidence pour une dixième édition.

Signe de l’achalandage, le Salon VIP Ville d’Alma n’a pas dérougi à partir de l’ouverture et la soirée s’annonçait très occupée. Cette année, tous les responsables avaient reçu un courriel les invitant à un accueil et la très grande majorité a répondu à l’appel. « On pensait que le froid ralentirait les gens, mais non, même au niveau des équipes. »

Le tournoi se poursuit vendredi par une journée particulièrement chargée avec la présentation de 20 rencontres sur les deux glaces du centre Mario-Tremblay, dont plusieurs mettant en scène des formations du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le spectacle de la troupe de Québec Issime a frappé fort, jeudi soir, devant une salle comble au Centre Mario-Tremblay.