La première étape de la Coupe du monde de vélo de montagne (cross-country) tenue à Albstadt, en Allemagne a été courue sur des pistes détrempées comme en témoigne la photo de l’Almatois Léandre Bouchard après la course.

Départ difficile pour le Québec

Dimanche, dix minutes avant le début des courses de la Coupe du monde de vélo de montagne à Albstadt, en Allemagne, la pluie s’est abattue sur la piste et a été intense tout au long de la journée, ce qui a compliqué la vie des vététistes québécois sur un parcours qui s’est dégradé. Les résultats au final n’ont d’ailleurs pas été ceux escomptés et tous comptent se reprendre le week-end prochain, à Nove Mesto, en République tchèque.

Peter Disera a été le meilleur Canadien avec une 19e place, à 3mn53 du vainqueur, le Suisse Mathias Flueckiger (1 h 23mn54). Le meilleur Québécois a été Raphaël Gagné (Québec) qui a pris le 72e rang du classement général. L’Almatois Léandre Bouchard (Pivot-OTE) a suivi derrière au 73e rang. Marc-André Fortier (Pivot-OTE) a conclu au 97e échelon.

« Mère Nature s’est invitée à cette Coupe du monde ! J’ai eu un départ moyen, partant au 57e rang sur la grille de départ. Dès le 2e tour, un déluge est tombé. Le parcours était détrempé et il est devenu de plus en plus glissant. Malheureusement, j’ai été victime d’une crevaison arrière (et j’étais) très éloigné de la zone de réparation. Après plusieurs positions de perdues, je repars avec une nouvelle roue, mais avec un pneu sec (roulant) rendant le pilotage encore plus précaire. Je finis 73e, sachant très bien que je vaux beaucoup mieux. Je me suis tout de même régalé de rouler sur cette patinoire de bouette ! », a commenté Léandre Bouchard sur sa page Facebook. Ses photos sont d’ailleurs éloquentes quant à l’état des pistes et des coureurs !

Les pistes étaient détrempées comme en témoigne la photo de l’Almatois Léandre Bouchard après la course.

Son entraîneur Jude Dufour a pu lui parler et il explique que Léandre était 52e quand il a eu sa crevaison très loin dans le parcours. « Il m’a dit qu’il a fallu qu’il court à côté de son vélo pour se rendre à la zone de réparation, mais il lui ont mis une roue qui faisait en sorte qu’il ‘‘spinnait’’ sur l’herbe. Avec son pneu sec, il n’était vraiment pas dans de belles conditions. Je pense que comme en F1, beaucoup de coureurs ont profité d’un arrêt à la zone de réparation pour changer pour des pneus plus agressifs. Dans le dernier tour, il a cessé de pleuvoir et Léandre a pu reprendre à peu près 10 positions. Cela dit, je pense qu’il avait de meilleures jambes que ça. C’est dommage », a-t-il indiqué.

Beaumont et Verreault

Chez les femmes, Cindy Montambault a conclu au 58e rang et Rébecca Beaumont, au 60e rang sur les 76 partantes. L’Almatoise partait de très loin sur la ligne de départ, mais elle était prête à faire face à la musique. « J’aurai mon pire rang de départ en carrière dû à ma mauvaise saison l’été dernier, ce qui veut dire que je dépasserai plus que je me ferai passer, et que je devrai courir sur l’offensive, ce qui me plaît beaucoup », avait écrit sur sa page Facebook avant l’épreuve de dimanche.« Elle est partie sur la dernière ligne et elle dit qu’elle a comme manqué d’électrochocs. Elle se sentait bien, mais elle n’avait pas ses émotions optimisées», relate l’entraîneur Dufour qui croit que ses protégés ont été affectés par le décalage horaire. Normalement, ce devrait être mieux pour la prochaine étape.

Samedi, chez les U23, Laurie Arseneault a été la meilleure du lot en terminant au 12e rang. Sophianne Samson (47e), Marianne Théberge (52e) et Juliette Tétreault (61e) étaient également du départ de cette course.

Dans le volet masculin, le Félicinois Victor Verreault (Équipe du Québec) n’avait pas vraiment d’attente lui qui renoue avec la compétition internationale et qui en est à sa vraie première saison en U23. Il a conclu au 111e rang et devrait lui aussi offrir une meilleure prestation le week-end prochain sur l’un des terrains de jeu favoris des vététistes québécois, en République tchèque. Dans la même catégorie, son coéquipier Raphaël Auclair a pris le 42e rang.